Le forum est désormais fermé aux inscriptions. Retrouvez sa nouvelle version ici : New Harry Potter World



Partagez | 

Retour en fanfare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Gryffondor
Points : 2002
Féminin
Nombre de messages : 11796
Age : 19

Feuille perso
Nom: Victoire Weasley/Elise O'Colin
Maison: Etudiante en Métamorphose/Gryffondor
Age: 19 ans/17 ans

MessageSujet: Retour en fanfare Lun Oct 19 2015, 18:51
Retour en fanfare
Feat Elisabeth, Henry et Seamus
J'arrivais à Pré-au-Lard, un peu étourdie par le transplanage. J'avais d'abord fait Beauxbâtons-Le Havre, puis Le Havre jusqu'à la Chaumière aux Coquillages. J'avais passé une nuit chez papa et maman qui étaient bien contents de me revoir mais je devais repartir le lendemain jusqu'à Poudlard pour aller faire ma demande de stage auprès de la directrice. L'école m'avait accordé un peu moins d'une semaine pour revenir en Angleterre et revoir toute ma famille et mes amis. Mais j'avais aussi pas mal de travail qui m'attendait aussi, je décidais de ne pas trop traîner à l'école. J'étais plutôt impatiente de revoir Dominique et Louis, mais aussi tous mes autres cousins et cousines et mes amis ! Ca faisait tellement longtemps... D'ailleurs, ils allaient me trouver bien changés sûrement : mon teint s'était un peu plus rosie, j'avais foncé un peu mes cheveux sur les conseils d'une amie française et je parlais presque aussi bien le français que l'anglais à présent. En un peu plus de deux mois, j'avais bien changé, et pas qu'à l'extérieur. Je me sentais différente, plus adulte, plus affirmée, moins terrorisée par l'avenir que j'avais pu l'être le soir où j'avais annoncé à Seamus que je partais étudier en France. Seamus... Depuis la soirée au Terrier, on ne s'était pas vraiment reparlé. On avait fait une sortie dans Londres avec les autres bien sûr, et à chaque fois que je venais au Terrier on se voyait vite fait. Mais on se parlait moins, on s'éloignait petit à petit. Cet éloignement ne m'avait pas vraiment dérangé jusqu'à présent et j'étais partie en France le cœur et l'esprit libre. Je saluais quelques commerçants de Pré-au-Lard que je connaissais. Certains hésitaient à me répondre, me reconnaissant à peine. Tout sourire, je franchis le portail de Poudlard et commençais à traverser le Parc, tout droit vers le château. Je me sentais presque redevenir la petite fille de 11 ans qui avait franchi les grilles de l'école pour la première fois. Un sentiment de nostalgie m'envahit mais aussi un sentiment de joie à l'idée de revoir tous ceux qui m'avaient tant manqué. C'est alors que quelque chose attira mon regard : en lisière de Forêt Interdite, un peu avant la maison du Garde-Chasse, un élève s'enfonçait dans la Forêt. Je souris en le voyant faire et me dis que rien n'avait changé décidément dans cette école. Mais peut-être que je le connaissais et que je pouvais lui faire une petite surprise ? Aussi, je décidais d'accélerer le pas pour le rejoindre et sans même jeter un regard en arrière, je m'enfonçais dans les bois à sa suite.
FICHE PAR DITA | EPICODE



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US !

Championne de NATATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Lun Oct 19 2015, 22:45


Élisabeth Hiilos
La Passion"La passion. Elle se cache au plus profond de nous-mêmes, elle fait semblant de dormir, elle attend son heure, et d'un seul coup, alors qu'on ne s'y attendait plus, elle se réveille, elle ouvre ses mâchoires et elle ne nous lâche plus. La passion nous entraîne, nous pousse, et finit par nous imposer sa loi et nous lui obéissons. Que pouvons-nous faire d'autre ?

La passion est la source des moments les plus rares, la joie de l'amour, la lucidité de la haine, la jouissance de la douleur. Quelquefois la douleur est si forte qu'on ne peut plus la supporter. Si l'on pouvait vivre sans passion sans doute serions-nous moins torturés, mais nous serions vides, espaces déserts, sombres et glacés. Sans passion nous serions véritablement morts.
"
Élisabeth



Retour en fanfare Élisabeth avait finit son travail à l'infirmerie. Elle avait rangé l'armoire à potion, refait les lits, noter sur le registre à l'aide d'une plume magique les noms des élèves qui étaient venu ce jour.

Elle avait donné rendez-vous à Henry dans la forêt interdite, où le garçon avait l'intention de chasser pour se défouler. Il avait retrouvé la mémoire il y a peu. Et entre eux, c'était "compliqué" ou "bizarre", les deux en fait. Ils voulaient se donner une nouvelle chance, et ce rendez-vous était leur premier après la fin de son amnésie. Elle l'avait averti de faire attention, car Seamus devait effectuer des patrouilles. Elle le savait parce que depuis presque trois mois, elle passait beaucoup de temps avec lui et Samuel.

A vrai dire, Seamus avait été un allié dans son mal être pendant l'hospitalisation du lanceur fou. Il l'avait aidé à oublier Henry, et avec Samuel ils lui avaient redonné le sourire, le goût de vivre. Elle connaissait donc l'emploi du temps de l’assistant du garde chasse par cœur, surtout ses patrouilles, où elle le rejoignait parfois, quand elle avait du temps de libre. Et elle en avait. Élisabeth n'avait pas envie que Henry se fasse attraper et renvoyer de Poudlard, mais comme Henry était Henry, il était quand même parti en forêt, au grand désespoir de la brune volcanique.

Elle ferma la porte de l'infirmerie et passa dans ses appartements pour se changer avant de filer en forêt. Elle avait le droit d'y aller, de par son statut de créature magique. Il lui fallu peu de temps pour sentir la piste de son brun aux yeux verts, mais aussi une autre odeur, qu'elle n'avait jamais perçu encore dans la forêt. Une odeur fruitée, féminine. En effet, très peu d'élèves rodaient dans les bois interdit depuis la mise en garde de la Directrice lors de la rentrée.

Elle n'en fit pas cas plus que ça, et couru vers Henry. Elle s'amusa à avancer à pas feutrés une fois près de lui, et lui sauta dans le dos s'accrochant à son cou, encerclant ses jambes autour de sa taille.

"Salut beau brun ! Que faite vous seul dans cette forêt ? Ne savez-vous pas qu'elle est interdite parce qu'on y rencontre de dangereuses créatures ?!"




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 434
Masculin
Nombre de messages : 1235
Age : 25

Feuille perso
Nom: Shino Dewei Wen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Lun Oct 19 2015, 23:26
La forêt interdite. Cela me semblait une éternité depuis mon dernier contact avec la nature. Le dernier remontait à mon assassinat. Ou tout du mon à ma tentative de suicide. Après ça avait été la dégringolade. La perte de mémoire, la psy cinglée qui m’avait torturé l’esprit et chamboulé tout mes repères. Quitte à perdre Elisabeth. Je me sentis parcouru d’un énorme frisson. En parlant de Lisa, elle ne voulait pas trop qu’on aille dans la forêt interdite à cause de Seamus. J’avais rétorqué que je m’en fichais et que j’allais quand même y aller pour me défouler. Elle m’annonça l’heure et l’endroit pour être sur qu’elle vienne avec moi. Je lui avais dit merci. Depuis ma perte de mémoire, notre relation était assez étrange. On s’aimait, et on s’aime, mais il y a une sorte de hic. Il nous faudrait du temps pour nous retrouver. Déjà que je me souvenais de tout ce qui c’était passé. Si je n’avais pas perdu la mémoire j’aurai fait les choses différemment. J’avais besoin qu’on se retrouve. Une rencontre comme chez les Hansen. J’avais besoin d’elle.

J’étais parti en avance et avais profité d’une absence de personne pour filer à toute vitesse dans la forêt. Je respirais l’air pur de la forêt une fois suffisamment éloigné. J’ouvrais les bras prêt à me laisser tuer. C’était ici chez moi, où je me sentais bien. La forêt était juste l’endroit qu’il me fallait et avec Elisabeth encore plus. Cela me rappelait notre nuit la veille de la Scandinavie. Souriant je me dirigeais vers une de mes cachettes où j’avais caché un arc et une dizaine de flèches. Soudain de nulle part je sentis un poids me sauter dans le dos et serrer ses jambes et ses bras autours de ma taille et de mon cou. Je reconnaissais cette voix entre mille. Elisabeth. La louve que j’aimais. Elle me faisait le coup de l’inconnue. J’allais jouer légèrement le jeu. D’un air amusé je répondis :

- Oh mais les créatures dangereuses ne me font pas peur. La seule créature capable de me faire chavirer mon cœur et de m’abattre est justement sur moi.

Puis je fis une roulade vers l’avant, faisant tomber Elisabeth sur le dos. Puis je me retournais en roulade et me mit au-dessus d’elle, les yeux dans les yeux. Je savais que si elle voulait je partirais en volant dans les airs et je ne faisais pas le poids niveau force. Mais je souriais et je lui disais d’un air doux tout en caressant sa joue :

- Tu m’as manqué Lisa. Plus que tu peux l’imaginer.


HRPG: Faudrait que je m'achète un kit moi aussi. Je suis le seul à pas en avoir xD





Henry:
 

Autre:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 26

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Mar Oct 20 2015, 11:36

Seamus McGregor


Retour en fanfare

La journée avait été agitée pour l’apprenti professeur. Le professeur Terpman lui avait confié le cours des premières années composé de 7 Serpentards et de 8 Gryffondors. La compétition et la tension étaient telles entre les deux maisons, que les élèves tenaient de saboter leur adversaire de toujours dès que Seamus avait le dos tourné. Le cours était pourtant simple, on y étudiait les Noueux. Ces petites créatures inoffensives en apparence pouvaient entrer dans une rage folle si elles se sentaient menacer. Et c’était exactement ce que ces imbéciles de premières années faisaient. Un Noueux particulièrement irrité se faufila entre les pieds des élèves en direction du potager du professeur de Botanique. Aïe, s’il faisait un carnage là-bas, Seamus aurait certainement des problèmes avec sa direction.

« Steinfield et Tesley ! » Somma-t-il en désignant les deux chefs de bande de Serpentard et Gryffondor. Puis il reprit sur le ton le plus méprisant qu'il avait en magasin. « Aller récupérer cette créature avant qu’elle détruise les précieuses récoltes du professeur Kren… Sinon vous ferez perdre 25 points chacun à votre maison. Filez ! » Et les deux élèves filèrent aussi vite vers le potager. Le calme revint aussitôt et Seamus put poursuivre son cours sans encombres. Les deux perturbateurs revinrent cinq minutes avant la fin du cours, essoufflés et rougis par l’effort, le noueux emballé dans un pan de la robe du Serpentard.

C’était déjà la fin de la journée et l’apprenti était épuisé. Le noueux réfractaire n’avait pas réussi à faire trop de dégâts, dérangé par les deux élèves qui tentaient de le rattraper. Seamus avait réussi à tout remettre en état en quelques coups de baguette. Un coup d’œil à sa montre lui indiqua qu’il était maintenant l’heure de ses habituelles rondes dans la forêt interdite. Les élèves avaient été plutôt disciplinés depuis le début de l’année. Ceux qui avaient déjà croisé un centaure dans leur jeune vie, n’avaient nullement envie de se retrouver face à eux dans un contexte de guerre.

Kirsten n’était pas à Poudlard en ce moment, elle partait dans la forêt interdite pour des expéditions de plusieurs jours ces derniers temps, c’est pourquoi Seamus avait accès à sa cabane. Pris d’une soudaine envie de somnoler, le jeune homme lança sur l’orée de la forêt une version plus discrète du Charme du Cridurut. En cas d’intrusion, le cri ne résonnerait que dans la cabane, histoire de le réveiller.

Et ce fut le cas moins d’une demi-heure plus tard, ce qui fit sursauter le jeune homme, baguette à la fin, cheveux dans les yeux, encore embrumé par les effets du sommeil. Il lui fallut un petit instant pour atterrir dans la réalité et comprendre ce que ce cri assourdissant signifiait.


« Surdinam »

L’alarme se tut et Seamus regretta soudainement son petit tour de passe-passe. Ce n’était peut être que Sam ou Evens qui allaient chasser… Certaines personnes étaient autorisées à se rendre dans la forêt, c’était certainement une fausse alerte… Il allait se recoucher dans le canapé chesterfield quand il cru apercevoir une silhouette familière se faufiler entre les arbres. Trop tard, sa curiosité était piquée. Il ne pouvait plus faire comme s’il n’avait rien vu. Il attrapa sa cape, secoua ses cheveux et frotta son visage pour faire partir toutes traces de sommeil et claqua la porte de la cabane derrière lui. Empruntant son chemin habituel, et à l’aide de l’hominum revelio, il entendit rapidement des éclats de voix à quelques pas de lui. Voix qu’il avait appris à reconnaître et à apprécier ces dernières semaines, celle d’Eli. Celle-ci allait forcément sentir sa présence et en effet, au détour d’un arbre, il tomba sur la demoiselle qui le fixait avec les yeux ronds, une mine à la fois gênée et surprise. Seamus eut un instant d’incompréhension puis aperçut enfin Henry, juste derrière la louve, que l’apprenti avait d’abord pris pour Samuel.

Il avait entendu en effet que le suicidaire était de retour. Déjà qu’il ne l’appréciait pas avant, quand il avait appris à connaître Eli et que Sam lui avait expliqué les récents évènements, ça n’avait fait qu’empirer les choses. Le visage du garde-chasse se durcit, sourcils froncés, regard sombre.


« Il n’a pas le droit d’être ici. » Déclara-t-il d’un ton acerbe, s’adressant à Eli comme si le Serpentard n’était pas présent.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 2002
Féminin
Nombre de messages : 11796
Age : 19

Feuille perso
Nom: Victoire Weasley/Elise O'Colin
Maison: Etudiante en Métamorphose/Gryffondor
Age: 19 ans/17 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Mer Oct 21 2015, 00:16
Retour en fanfare
Feat Elisabeth, Henry et Seamus
*J'adore la Forêt Interdite, je comprends pourquoi je n'y allais pas aussi souvent* Bon c'est vrai que je craignais aussi les drôles de créatures qui peuplaient la Forêt, mais le manque de luminosité était très pénible, surtout quand on ne savait pas s'orienter. Aussi, il me semblait suivre au début la même personne, puis un bruit sur la droite me fit me diriger dans cette direction. Bah quoi ? On aurait dit un bruit de pas... Bon, la prochaine fois je n'écouterai pas mon instinct. En somme, pour dire que je me retrouvais pommer dans la Forêt. De sorte que je n'arrivais même plus à voir d'où j'étais venue. Bien joué, Vic ! Vraiment... Je soupirais. Je n'étais pas vraiment paniquée, juste découragée par moi-même. Et alors que je n'entendais plus rien depuis quelques minutes, une branche cracha derrière moi et là, je paniquai. Après un cri de stupeur, je lançais un sort au hasard derrière moi et courus dans la direction opposée. En revoyant cette scène, je me demande finalement comment j'ai réussi à obtenir mes ASPIC ... Pitoyable. Enfin bref, je pourrais ajouter que courir en talons n'est pas pratique, surtout dans une forêt comme celle-ci. Donc, je courrai, je courrai, et je courrai, je courrai... Jusqu'à ce que j'aperçoive : Seamus. Il avait le dos tourné et faisait face à deux personnes que je ne connaissais pas. Bon sang qu'est-ce qu'il faisait là lui ? M'étant stoppée juste derrière un arbre, je jetai un coup d’œil derrière moi et commençais à faire demi-tour. Et c'est le moment où ... où je me retrouvais tête en bas, une jambe accrochée à une longue corde et où ma robe me retomba au niveau de la taille, maintenue grâce à la veste, ce qui fait que ma petite culotte bleu était visible à tout ce beau monde... Pour une sorcière ayant eu 6 ASPIC sur 7, je faisais fort. Même si je craignais de voir la réaction de Seamus tout particulièrement, je rougissais de honte en pensant à ce que voyaient les deux jeunes élèves que je ne connaissais pas vraiment.
FICHE PAR DITA | EPICODE



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US !

Championne de NATATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Mer Oct 21 2015, 01:11


Élisabeth Hiilos
La Passion"La passion. Elle se cache au plus profond de nous-mêmes, elle fait semblant de dormir, elle attend son heure, et d'un seul coup, alors qu'on ne s'y attendait plus, elle se réveille, elle ouvre ses mâchoires et elle ne nous lâche plus. La passion nous entraîne, nous pousse, et finit par nous imposer sa loi et nous lui obéissons. Que pouvons-nous faire d'autre ?

La passion est la source des moments les plus rares, la joie de l'amour, la lucidité de la haine, la jouissance de la douleur. Quelquefois la douleur est si forte qu'on ne peut plus la supporter. Si l'on pouvait vivre sans passion sans doute serions-nous moins torturés, mais nous serions vides, espaces déserts, sombres et glacés. Sans passion nous serions véritablement morts.
"
Élisabeth



Retour en fanfare Alors qu'elle se retrouva au sol, le Serpentard sur elle, elle sentit, littéralement la présence de Seamus. Elle fit une roulade sur le côté et se leva sans aucun mal.

"Je te l'avais dit" Lança-t-elle à Henry, juste au moment où Seamus arriva.

Le regard de Seamus la saisit. Elle avait compris qu'il n'était pas ravie de la voir avec Henry, après tout ce qu'il savait. Il ne s'était jamais gardé de lui donner son avis durant les mois d'absence d'Henry. L'entendre lui parler comme ça la secoua un peu. Peut-être parce que son opinion avait une importance pour elle ? Alors qu'elle allait lui répondre, elle fût sauvée par un bruit pas loin d'eux. Une femme ? L'odeur de toute à l'heure. Celle fruitée et douce.

Élisabeth fût la première à s'avancer, ne sentant absolument pas de danger, ce qui ne devait pas être le cas des garçons avec elle. Elle tomba sur un spectacle pittoresque. Une blonde semblait-il, difficile à dire avec la robe sur le visage, le pied encerclé d'un piège - d'Henry à coup sûr - se balançant comme une girouette, sous vêtements en première ligne.

Élisabeth se retint de rire. Elle ramassa une chaussure à talon qui était venue se planter dans la terre, l'autre était encore maintenu sur le pied piégé de la jeune femme. Plus elle se rapprochait de la prisonière, plus elle sentait cette odeur particulière. Une vélane ! Elle en avait dans son école à Durmstrang, et elles dégageaient toutes cette odeur de sensualité qui rendait dingue d'amour les hommes et folle de rage les femmes. Élisabeth ne ressentait ni l'un ni l'autre.

Elle saisit sa baguette et libéra la jeune femme qui tomba dans ses bras. En la posant au sol tout en lui tendant sa chaussure, elle annonça avec tout le sérieux du monde :

"Très joli dessous ! C'est Français ?"




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 434
Masculin
Nombre de messages : 1235
Age : 25

Feuille perso
Nom: Shino Dewei Wen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Mer Oct 21 2015, 10:09
Elisabeth se redressa rapidement en me poussant. Je me redressais aussi. Et elle m’annonça qu’elle me l’avait dit. Je fis un petit ricanement et décidais d’écouter ce qui allait se passer. Seamus arriva et regardait Elisabeth puis moi. Je vis son regard se durcir et il m’ignora totalement pour dire que je n’avais pas à être dans la forêt interdite. Je soupirais un coup. Ça promettait pour la suite. Maintenant que je me rappelais, il n’avait rien dit aux professeurs, ni au concierge sur ma relation avec Elisabeth. Même si je ne l’appréciais pas trop, le fait qu’il n’ait rien dit et que dans le train il voulait parler à Samuel seul à seul, il devait y avoir une sorte de lien de confiance entre eux. Attention je ne dis pas que je lui fais confiance, mais je pense pouvoir le respecter un minimum. Je n’eu pas le temps de parler, qu’un bruit de piège que j’avais posé c’était activé. Je vis Elisabeth se diriger vers le lieu du piège. Voyant que Seamus voulait se diriger sur place. Je l’attrapais par le bras et lui disais :

- Attends. J’aimerai qu’on parle toi et moi.

Je relâchais son bras et continuais à lui parler :

- D’abord je tenais à te remercier pour avoir gardé le silence avec le concierge. T’aurais pu tout balancer, mais tu ne l’as pas fait. Ensuite je pense que toi et moi on est parti du mauvais pied. Dernièrement j’ai eu le temps de me poser beaucoup sur mes sentiments ainsi que réfléchir sur moi-même. Et je remarque que je n’ai pas été très sympa avec toi. Je m’emporte vite quand il s’agit d’Elisabeth. Donc j’aimerai m’excuser de cela, et je voudrais que l’on parte du bon pied toi et moi.

Je le regardais de manière sérieuse. En effet, depuis ma perte de mémoire et la récupération de mes souvenirs, j’ai tenté de faire les choses en mieux. Déjà que j’avais tenté de me tuer, j’avais pris cher à mon réveil. La vie valait d’être vécu. Et j’avais promis à Elisabeth de faire des efforts et c’était ce que je faisais. Je regardais Seamus prêt à écouter ses paroles.






Henry:
 

Autre:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 26

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Ven Oct 23 2015, 12:28

Seamus McGregor


Retour en fanfare

Le regard planté dans celui de la scandinave, il ne perçut pas tout de suite le bruit dans son dos. C’est à la réaction d’Eli qu’il comprit que leur conversation avait pris fin avant même de commencer. La louve le contourna pour se diriger vers la source de sa distraction. Les yeux du garde-chasse survolèrent Allen alors qu’il faisait demi-tour pour suivre la louve et il poussa un soupire sonore, exaspéré par cette diversion.

Le McGregor eut toutes les peines à ne pas avoir un réflexe défensif quand il sentit la prise d’Henry sur son bras. Qu’est-ce qu’il voulait encore celui-là ? Le souvenir de leur altercation dans le couloir le jour de la rentrée était encore frais dans son esprit. Seamus avait senti ce jour-là que le Serpentard était d’une violence sournoise, le genre qui pouvait exploser à la moindre occasion. C’est pourquoi il était sur ses gardes à chaque instant en sa présence.


Il dégagea son bras de l’emprise du cinquième année et le toisa avec curiosité. Son ton n’était pas menaçant comme la dernière fois. Déjà, il commença par des remerciements, ce qui était plutôt étonnant. Était-ce une ruse pour revenir dans les bonnes grâces du garde-chasse. Avait-il compris que le menacer et jouer au plus fort avec lui, ne lui attirerait que des ennuis ? Il souhaitait donc s’excuser et repartir du bon pied. A ces dernières paroles, Seamus ne put retenir un rictus.

« Je ne t’aime pas, Allen. Je ne t’aime pas et je ne te fais pas confiance. Tu es venimeux et tu empoisonnes la vie d’Eli. Tu ne la mérites pas. » Il jeta un œil par-dessus son épaule, où Eli avait disparu de sa vue en se faufilant derrière un arbre. Il aurait pu en rester là mais ce n’était pas très constructif, ces dernières paroles se voulaient conseil mais résonnaient plus comme une menace. « Tu dois grandir et régler tes problèmes personnels sans qu’elle en ait à en pâtir. »

Il fit enfin demi-tour et suivit Eli. Quelques suffirent à apercevoir la source du bruit qui les avait interrompu. La louve aidait quelqu’un à se remettre sur pied. L’identité de cette personne le frappa tel un coup de poing dans l’estomac. Victoire. Si sa mâchoire n’était pas si serrée à la suite de sa discussion avec Henry, il aurait été bouche bée. Il eut un temps d’arrêt, où il pouvait sentir le regard interrogateur d’Allen dans son dos. Il se racla la gorge pour retrouver l’usage de la parole.

« Victoire ? Qu’est-ce que tu fais ici ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 2002
Féminin
Nombre de messages : 11796
Age : 19

Feuille perso
Nom: Victoire Weasley/Elise O'Colin
Maison: Etudiante en Métamorphose/Gryffondor
Age: 19 ans/17 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Ven Oct 23 2015, 17:38
Retour en fanfare
Feat Elisabeth, Henry et Seamus
Des bruits de pas arrivèrent lentement vers moi. Je respirai un bon coup craignant la discussion qui approchait. Qu'est-ce qui m'avait pris de suivre ce jeune homme dans la Forêt Interdite ?! En un coup de baguette, la corde me lâcha et je retombai sur des bras solides qui appartenaient à une fille. Je la regardais un peu tout en me rhabillant et elle dégageait un air que je connaissais... Teddy, Carl, c'était un loup-garou ! J'en étais presque sûre, pour avoir côtoyé deux loups auparavant. Alors que je remettais ma chaussure, elle commenta mes sous-vêtements et je rougissais légèrement.

- Euh, oui, merci...

J'essayais de reprendre une certaine contenance et je lui tendis une main amicale.

- Je suis désolée que tu aies dû me voir comme ça... mais j'ignorais qu'il y avait des pièges dans cette forêt, dis-je en riant nerveusement. Je suis Victoire ...

- Victoire ? Qu’est-ce que tu fais ici ?

Seamus. Mince. Je me mordis nerveusement la lèvre et me tournai vers lui, quelque peu gênée :

- Salut Seamus ! Euh bah... J'étais venue pour...

Je devais faire quoi concrètement ? Aller lui faire la bise ? Le prendre dans mes bras ? Notre relation s'était terminée un peu bizarrement et on s'était éloigné petit à petit. Maintenant on était simplement amis. Enfin je pense. Alors, est-ce qu'il fallait que je lui parle de mon stage ? De mes études ? Je regardais le Serpentard derrière lui et le reconnus pour l'avoir déjà croisé auparavant dans les couloirs de Poudlard. Je lui fis un petit sourire.
FICHE PAR DITA | EPICODE



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US !

Championne de NATATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Ven Oct 23 2015, 18:18


Élisabeth Hiilos
La Passion"La passion. Elle se cache au plus profond de nous-mêmes, elle fait semblant de dormir, elle attend son heure, et d'un seul coup, alors qu'on ne s'y attendait plus, elle se réveille, elle ouvre ses mâchoires et elle ne nous lâche plus. La passion nous entraîne, nous pousse, et finit par nous imposer sa loi et nous lui obéissons. Que pouvons-nous faire d'autre ?

La passion est la source des moments les plus rares, la joie de l'amour, la lucidité de la haine, la jouissance de la douleur. Quelquefois la douleur est si forte qu'on ne peut plus la supporter. Si l'on pouvait vivre sans passion sans doute serions-nous moins torturés, mais nous serions vides, espaces déserts, sombres et glacés. Sans passion nous serions véritablement morts.
"
Élisabeth



Retour en fanfare Les deux Serpentard arrivèrent une fois l'inconnue remise sur ses talons. Cette dernière la toisa bizarrement. Elle avait l'impression d'avoir un furoncle sur le visage. Elle plissa les yeux, soucieuse. Qu'est-ce qu'elle avait compris ? Avant même de pouvoir se présenter, le garde chasse salua Victoire.

La blonde avait l'air outrageusement gênée de la présence de Seamus. Diantre ! Ils devaient se connaitre, et au vu de l'attitude de l'ancienne Gryffondor, ils se connaissaient même intimement.

Élisabeth se tourna vers Seamus, un sourcil relevé, d'un air de dire "Petit cachotier". Seamus, malgré les nombreux jours passées à ses côtés, n'avait jamais abordé ses relations amoureuses, alors que la jeune femme était plutôt sans secret sur ce plan là maintenant.

"Tu fais les présentations Seam ?" Lâcha-t-elle amusée.

Elle sentait comme un malaise en regardant Henry. Que s'était-il passé ? Ils ne l'avaient pas suivi tout à l'heure. Et elle avait juste entendu Henry stopper Seamus pour lui parler. Ce dernier n'avait jamais vu d'un bon œil sa relation avec le suicidaire. Elle savait qu'il ne serait pas ravi de savoir qu'ils se donnaient une autre chance. Après tout, il n'avait rien fait pour la dissuader clairement. Et qu'est-ce que ça pouvait lui faire concrètement, elle n'était qu'une amie non ?




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 434
Masculin
Nombre de messages : 1235
Age : 25

Feuille perso
Nom: Shino Dewei Wen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Sam Oct 24 2015, 13:52
Seamus était sur la défensive, cela se comprenait. J’avais été assez violent, voir menaçant, et imbus de ma personne lorsque je lui avais parlé la première fois. Je voyais qu’il était assez surpris par mes paroles. C’était plutôt logique comme situation, si je n’avais pas récupéré mes souvenirs je n’aurai probablement jamais pu dire cela, voir même penser à cela. Mais c’était différent, il fallait que je répare mes tords et que je change. Moi Henry Allen, je ne pouvais plus être l’être froid et stupide que j’étais auparavant. Je devais devenir quelqu’un d’autre, voir même quelque chose d’autre. Pendant mon speech, Seamus eut un rictus sur la fin. Sa réponse fut peu surprenante au début. Il ne m’aimait pas. Je ne lui demandais pas de m’aimer, mais de me laisser une chance de tout recommencer. Puis il dit quelque chose que seul Elisabeth m’appelait ainsi. Du poison. Elle disait souvent que nous étions deux poisons l’un pour l’autre et que l’on pouvait faire en sorte que ces poisons s’annulent. Et dire que je ne la méritais pas me surprenait tout autant. J’haussai un sourcil, de quoi il parlait ? Quelle relation avait eu Elisabeth avec lui ? Il fallait que je tire cela au clair. Je répondis :

- Je sais cela, c’est pourquoi je tente de changer.

Puis Seamus reprit d’une voix légèrement menaçante en m’annonçant que je devais réussir à régler mes propres problèmes sans la mettre dedans et qu’elle en pâtisse. J’hochais la tête. J’avais vite appris l’humilité avec Samuel, surtout depuis qu’il a faillit me tuer dans l’infirmerie. Puis sans attendre de réponse de ma part, il se dirigea vers l’endroit où se trouvait Elisabeth. Il se stoppa net et reconnu de suite la personne qui était avec. Elle s’appelait Victoire d’après ce que je comprenais. Je me grattais un peu ma cicatrice à l’œil gauche et vit que la jeune femme me fit un léger sourire. Est-ce que je la connaissais ? C’était une bonne question. Son visage ne me disait rien. Je reportais mon attention sur Elisabeth qui avait appelé Seamus Seam. Je ne m’énervais pas, car je savais pertinemment que c’était son genre de donner des surnoms à tout le monde. Même si j’étais jaloux, je prenais un peu sur moi. Je discuterais avec Elisabeth seul à seule. Elle demanda à Seamus de faire les présentations. Moi pendant ce temps je me dirigeais vers un arbre un peu plus loin où il y avait un arc et quelques flèches. Je les pris et me retournais lorsque j’entendis mon nom pour la présentation. Je fis un hochement de tête et je prononçais à Elisabeth :

- Bon je pense qu’ils ont pas mal de chose à se dire les deux, non ? Nous pendant ce temps là on va se dégourdir les jambes et on rentrera, t’en pense quoi Lisa ? Et désolé la blonde pour le piège, mais faut faire attention où tu mets les pieds.






Henry:
 

Autre:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 26

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Dim Oct 25 2015, 21:03
Victoire avait moins l’air choquée que gênée de le voir. Elle évitait son regard avec soin. Elle devait l’avoir reconnu avant de tomber dans le piège dont les vestiges pendaient mollement à une branche. La question du propriétaire de ce piège se pointa dans un coin de son esprit mais Seamus était bien trop obnibulié par la présence de la Weasley dans la forêt interdite alors qu’elle était supposée être en France à apprendre à transformer des élèves turbulents en ratons-laveurs ou que-sais-je. La surprise avait fait place à l’incompréhension. Il sentit le regard d’Eli analyser sa réaction.

« Tu fais les présentations Seam ? » Sa remarque le sortit subitement de ses pensées. Etait-ce de l’amusement dans sa voix ? Ses yeux se plantèrent dans ceux de l’aide-soignante. Est-ce qu’elle se moquait de la situation ? Il fronça les sourcils et un sourire narquois naquit sur ses lèvres. Elle n’allait pas s’en tirer si facilement cette insolente.

Il pris un ton trop cordial pour être sincère.
« Vic, je te présente Eli, la nouvelle aide-soignante de Poudlard, une cougar qui a un goût déplorable en matière d’homme. Et l’autre c’est Allen… » Celui-ci le coupa dans son élan, suggérant qu’ils avaient des choses à se dire et congédiait Vic, s’excusant à moitié pour le piège dont il était visiblement le propriétaire. Décidément, à chaque intervention du garçon, il avait envie de lui faire ravaler sa langue définitivement.

« Allen est tout ce que Serpentard fait de pire et pense qu’il peut se balader dans la forêt interdite à sa guise et y poser des pièges en toute impunité. » Si les yeux de Seamus pouvaient lancer des sorts, des Avada Kedavra auraient résonné jusqu’au château. Il n’avait pas apprécié comment il s’était adressé à Victoire et cette façon de croire qu’il était en contrôle de la situation alors qu’il n’était qu’un garçon désobéissant était tout bonnement insupportable.

« Nous rentrons tous ensemble au château. Eli va vérifier que Miss Weasley n’a aucune séquelle de ce petit incident à l’infirmerie. Et Allen et moi allons rendre une petite visite au Professeur Kren qui sera ravie d’entendre qu’un de ses élèves suicidaires installe des pièges dans la forêt interdite. »

Son regard évita une fois de plus Victoire et vint se poser sur la Louve. Il ne comprenait pas ce qu’elle faisait un abruti pareil. Vraiment.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 2002
Féminin
Nombre de messages : 11796
Age : 19

Feuille perso
Nom: Victoire Weasley/Elise O'Colin
Maison: Etudiante en Métamorphose/Gryffondor
Age: 19 ans/17 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Jeu Oct 29 2015, 21:44
Retour en fanfare
Feat Elisabeth, Henry et Seamus
Voilà voilà. A noter : la prochaine fois que je vois quelqu'un se diriger vers la Forêt Interdite : ne pas le suivre ! SURTOUT NE PAS NE LE SUIVRE ! Risque : se perdre, tomber dans un piège, passer pour une imbécile, retrouver son ex. Elisabeth gardait un petit sourire coin que je n'aimais déjà pas beaucoup. Se moquait-elle de moi ? Elle avait toutes les raisons pour le faire, mais il n'empêche qu'elle n'était pas obligée. Elle demanda à .... Attends, à qui ? "Seam" ? Ca voulait dire quoi ce petit surnom ridicule ? Je plissais les yeux et croisais les bras sur ma poitrine, attendant la suite du 'spectacle'... Seamus prit la parole alors et me présenta "la nouvelle aide-soignante". Ah oui ? Vraiment ? Elle ne ressemblait pas du tout à Mme. Pomfresh... Et cougar par-dessus le marché... Minute ! C'était quoi ce petit jeu de regard entre eux deux ? Que me cachaient-ils ? Etait-elle la petite amie de Seamus ? Je déglutis difficilement et respirai un grand coup alors que le "Allen" s'excusa pour le piège. Je lui fis un petit sourire forcé et lui répondis :

- Moi c'est Victoire, tu oublies la blonde, Robin des Bois !

Des choses à se dire ? Quoi, moi et Seamus ? Je ne crois pas, non... Du moins pas moi. Et pour Seamus non plus apparemment... "Miss Weasley" ? Depuis quand il m'appelait comme ça, lui ? C'était juste pour faire bonne impression devant les deux élèves ou bien ?

- Je vais bien, je n'ai pas besoin d' "Eli", dis-je en coupant à moitié Seamus et en marquant bien "Eli".

Si j'avais pu être momentanément gênée en me retrouvant là, je me sentais doucement bouillir tout en m'efforçant de garder mon calme.
FICHE PAR DITA | EPICODE



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US !

Championne de NATATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Lun Nov 02 2015, 15:41


Élisabeth Hiilos
La Passion"La passion. Elle se cache au plus profond de nous-mêmes, elle fait semblant de dormir, elle attend son heure, et d'un seul coup, alors qu'on ne s'y attendait plus, elle se réveille, elle ouvre ses mâchoires et elle ne nous lâche plus. La passion nous entraîne, nous pousse, et finit par nous imposer sa loi et nous lui obéissons. Que pouvons-nous faire d'autre ?

La passion est la source des moments les plus rares, la joie de l'amour, la lucidité de la haine, la jouissance de la douleur. Quelquefois la douleur est si forte qu'on ne peut plus la supporter. Si l'on pouvait vivre sans passion sans doute serions-nous moins torturés, mais nous serions vides, espaces déserts, sombres et glacés. Sans passion nous serions véritablement morts.
"
Élisabeth



Retour en fanfare « Vic, je te présente Eli, la nouvelle aide-soignante de Poudlard, une cougar qui a un goût déplorable en matière d’homme. Et l’autre c’est Allen… »

Aïe ça faisait mal. La remarque de Seamus lui fit perdre son sourire et sa bonne humeur. Prise à son propre piège. Elle lança un regard vexé à l'ancien Serpentard. Et il avait appris à reconnaître ce regard.

Alors qu'elle était prête à suivre la première intuition d'Henry et filer en douce, amochée dans sa fierté, Seamus en avait décidé autrement. C'était tellement évident. Elle regarda Henry l'air de dire "Je te l'avais dit !".

Elle avait toujours entendu le garde chasse lui en dire sur Henry, mais de l'entendre en parler en direct la surprenait encore plus. Effectivement il ne le portait pas dans son cœur.

Weasley ? Pourquoi ce nom lui disait-il quelque chose ? Elle sentit le regard interrogateur et réprobateur de Seamus se fixait sur elle. Elle haussa les épaules et baissa les yeux. Bien que vexée, elle ne voulait pas aller à l'encontre de son ordre. Élisabeth n'était plus autant tête brulée en présence du suppléent de Kirsten Hakar. Elle se saisit de la main d'Henry dans un but de pure provocation et s'avança vers le château.

Victoire Weasley avait du caractère, c'était peu de le dire. Elle ricana à peine quand elle appela Henry de Robin des Bois, cette fable moldu où un humain armé d'un arc vole l'argent des riches pour le donner aux pauvres. Ça c'était juste pas le Henry qu'elle connaissait. Elle regarda ce dernier en souriant.

Dans la voix de la blonde elle entendait aussi le reproche. Elle avait perçu l’insistance qu'elle avait eu sur son surnom. Ah ! Pas bon ça pour Seamus. Bien fait!

"Victoire, tu es une ancienne élève ? Je ne t'ai pas encore sent...vue par ici !" Annonça la jeune femme voulant briser le silence glacial.




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 434
Masculin
Nombre de messages : 1235
Age : 25

Feuille perso
Nom: Shino Dewei Wen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Mar Nov 03 2015, 14:21




Retour en Fanfare

OCTOBRE
Previously on HarryPotterWorld...
Henry a retrouvé ses souvenirs. Et il souhaite passer du bon temps avec Elisabeth en forêt interdite. Sauf que malheureusement, comme toujours, dès qu'on peut s'amuser, il y a un rabat joie. Seamus. En plus une blonde a fait son apparition. Comment cela allait-il finir? Je vous laisse le découvrir...

Bon ben pour s’échapper s’était raté. Surtout qu’il voulait qu’on aille voir un prof pour expliquer les pièges qu’il y avait. Je soupirais un grand coup avant de dire :

- Oui oui… à vos ordres chef Seamus.

Elisabeth me fit un regard qui en voulait dire long. J’haussais les épaules avec un sourire en coin. Je déposais mon arc dans sa cachette pendant que Seamus était occupé à regarder ailleurs. J’avançais tranquillement et Lisa attrapa ma main pour qu’on parte un peu en avant. J’entendis la dénommé Victoire me traiter de Robin des bois… Je n’en avais jamais vraiment entendu parler. Mais bon cela fit légèrement rire Elisabeth, donc je ne me formalisais pas. Je m’étirais et passer mon bras autours des épaules de ma louve, je respirais ses cheveux. C’était tellement bon. Le silence était mortel. Personne n’osait parler, quand Lisa décida de rompre le silence et de demander à Victoire si elle était à Poudlard avant. D’ailleurs elle faillit vendre la mèche sur sa nature lupine vu qu’elle allait se tromper dans les mots. Je me permis de répondre :

- Je crois qu’elle était d’ici Lisa. Ma mémoire me joue des tours dernièrement mais je pense affirmer l’avoir apperçu vite fait au feu de camp de fin d’année. Tu sais où j’ai rencontré Evens et Aiden. D’ailleurs c’était à peu près ici si je me souviens bien.

Je me baissais à terre pour voir si je reconnaissais un détail mais je ne voyais pas grand-chose, mis à part que la clairière ressemblait bien à cet endroit. Je me redressais quand je vis un peu plus loin une araignée immense. C’était une accromentule. Je me raidis et par reflexe je cherchais mon arc mais je ne l’avais pas. Je me redressais vers Lisa qui devait l’avoir vu. Je lui murmurais très doucement :

- On attend ? Mieux vaut se faire discret plutôt que d’affronter. On ne sait pas combien elles sont. T’en pense quoi Lisa ?

Je fis un geste de silence vers Seamus et Victoire et leur montraient l’accromentule qui semblait ne pas nous avoir remarqué.





Henry:
 

Autre:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 26

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Mer Nov 04 2015, 19:18

Seamus McGregor


Retour en fanfare

Lors des présentations, le garde-chasse sentit le regard vexé d’Eli à ses paroles. Il avait été un peu loin. Quelque chose en lui se fissura, il n’avait pas envie de la blesser, l’espace d’un instant, il pensa s’excuser mais l’intervention d’Henry le stoppa dans son élan. La présence du Serpentard le mettait dans un état d’énervement qu’il n’arrivait pas à contenir même si son visage restait d’une impassibilité déconcertante.

Seamus ne put réprimer un sourire devant la verve de son ex petite amie. Lui avait-il transmis son animosité envers Henry ? Elle avait cette façade faussement cordiale mais le jeune homme sentait dans son attitude qu’elle bouillait intérieurement. Pourquoi ? Parce qu’elle ne s’attendait pas à le revoir ? Parce qu’elle avait senti l’affection qu’il avait pour Elisabeth ? Parce qu’elle lui en voulait d’avoir laissé leur relation s’éteindre quand elle lui avait annoncé son départ ? Ils n’avaient pas discuté de ce qu’ils souhaitaient faire de leur histoire. Seamus n’aimait pas parler de lui, de ses sentiments, de son ressenti. Vic n’avait pas amené le sujet, lui non plus, il n’avait pu que supposer qu’ils étaient d’accord mais peut-être lui en voulait-elle sans le lui avouer ?

Quand il décida qu’ils allaient tous rentrer ensemble au château, il eut la sensation de se faire fusiller du regard. La première a riposté fut Vic qui lui reprocha son souci pour sa santé. Elle venait de se faire prendre dans un piège, elle ne le sentait peut être pas, mais elle pouvait s’être blessé la cheville et ne pas le sentir… Ou faisait-il juste ça pour mettre un bâton dans les roues de Allen… Fort probable. Il ne pouvait s’empêcher de ressentir une satisfaction absolue à pourrir ses plans.

Seamus planta son regard polaire dans celui de Vic, bouillonnante. Il avait senti son énervement dans le ton qu’elle employait pour parler d’Eli. Il n’eut pas le temps de répondre que la louve lança la conversation, l’air de rien. Seamus détourna le regard et pris la direction du château à la suite du petit couple qui le faisait tant vomir. Henry pris la parole et commença un laïus comme quoi il avait déjà croisé Vic. Bref, sans intérêt.

L’ex-Serpentard lança un sort autour de Vic et lui pour empêcher le son de leur conversation de fuiter vers les oreilles indiscrètes de la louve. Seamus se racla la gorge et s’adressa à la blonde qui trainait des pieds.


« Qu’est-ce que… Qu’est-ce que tu fais à Poudlard ? » Son regard balaya le paysage, et s'arrêta brièvement sur Henry qui venait de s’accroupir pour une raison obscure. Peu intéressé par la raison de cet arrêt, Seamus fit volte-face et se planta face à Victoire pour l’obliger à lever les yeux vers lui, tournant le dos aux deux élèves. « Pourquoi tu ne m’as pas dit que tu venais ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 2002
Féminin
Nombre de messages : 11796
Age : 19

Feuille perso
Nom: Victoire Weasley/Elise O'Colin
Maison: Etudiante en Métamorphose/Gryffondor
Age: 19 ans/17 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Ven Nov 06 2015, 22:43
Retour en fanfare
Feat Elisabeth, Henry et Seamus
Bon, j'y étais peut-être allée un peu fort avec "Eli". Mais je n'aimais pas du tout le regard que Seamus lui avait lancé et encore moins ce petit surnom. C'était sans doute une fille très sympathique, mais pour l'instant, elle ne me plaisait pas...

- Victoire, tu es une ancienne élève ? Je ne t'ai pas encore sent...vue par ici !

- Je crois qu’elle était d’ici Lisa. Ma mémoire me joue des tours dernièrement mais je pense affirmer l’avoir apperçu vite fait au ...

O-kkkk ! Fais la conversation tout seul Robin des Bois. Je suivis la petite troupe en lançant presque des éclairs avec mes yeux. Je revenais à Poudlard même pas 6 mois après, tout avait changé. Et ma première rencontre tombait sur eux deux... Plutôt pas mal ! Si j'essayais d'être objective, "Eli" était plutôt une belle fille et Henry était pas mal... dans son genre. Mais ils semblaient tous deux appartenir à une autre planète et la discussion que je venais d'avoir ne m'avait pas convaincu. Alors que nous commencions à arriver dans le parc, je pensais à Charlie, Samuel, Lya que j'allais peut-être revoir... Un petit sourire nostalgique se dessina sur mes lèvres mais disparut rapidement quand je vis Seamus se retourner et lancer un sort autour de nous. Je respirai un grand coup, me sentant prise au piège. Règlement de compte finalement ? Décidément, c'était ma journée !

- Qu’est-ce que… Qu’est-ce que tu fais à Poudlard ?

Je n'osais pas trop lever les yeux vers lui. Il semblait assez en colère déjà auparavant, mais aussi de la façon avec laquelle j'avais répondu à sa "Eli". Une autre étincelle et ce serait un immense incendie. Mais je sentais toujours le feu bouillonnant en moi et il n'était pas encore prêt à s'éteindre...

- Je... J'étais venue voir la directrice pour une demande de stage en faites, dis-je rapidement en croisant les bras sur ma poitrine, cherchant à me donner une contenance.

Puis, il se mit face à moi, m'obligeant à m'arrêter et je ne pus faire autrement. J'affrontais son regard qui était rempli de reproches et de questionnement.

- Pourquoi tu ne m’as pas dit que tu venais ?

De but en blanc, je lui répondis :

- Pourquoi tu ne m'as pas dit que tu étais encore à Poudlard ?

Je lui offris mon petit sourire sarcastique que je reservais habituellement aux personnes que je détestais et penchais légèrement la tête sur le côté.

- Peut-être que tu étais trop occupé avec ta "Eli" ?

Non non, je n'avais pas encore explosé. Et si Seamus n'explosait pas dans la minute qui suivait, ce serait moi... De toute manière, ça devait exploser.
FICHE PAR DITA | EPICODE



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US !

Championne de NATATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Dim Nov 08 2015, 20:41


Élisabeth Hiilos
La Passion"La passion. Elle se cache au plus profond de nous-mêmes, elle fait semblant de dormir, elle attend son heure, et d'un seul coup, alors qu'on ne s'y attendait plus, elle se réveille, elle ouvre ses mâchoires et elle ne nous lâche plus. La passion nous entraîne, nous pousse, et finit par nous imposer sa loi et nous lui obéissons. Que pouvons-nous faire d'autre ?

La passion est la source des moments les plus rares, la joie de l'amour, la lucidité de la haine, la jouissance de la douleur. Quelquefois la douleur est si forte qu'on ne peut plus la supporter. Si l'on pouvait vivre sans passion sans doute serions-nous moins torturés, mais nous serions vides, espaces déserts, sombres et glacés. Sans passion nous serions véritablement morts.
"
Élisabeth



Retour en fanfare Élisabeth observa rapidement le geste de Seamus pour l'empêcher d'entendre leur discussion. Elle râla dans sa barbe. Oui, elle aurait voulu faire sa curieuse, mais Seamus la connaissait bien, elle et son ouïe fine.

Quoi ? Elle regarda dans la direction d'Henry. Et merde, une Acromentule. Voilà qui allait déjouer leur plan de retour paisible au château.

"Henry, qu'on fasse profil bas ou pas, dans quelques secondes elles vont sentir l'odeur des humains et vont nous foncer dessus. Faut écourter les retrouvailles de Roméo et Juliette !"

On pouvait déjà entendre les pinces des créatures produire des cliquetis caractéristiques de lorsqu'elles sont excitées ou en colère. Élisabeth s'avança d'un pas rapide vers Seamus et la blonde. Elle croisa ses bras sur sa poitrine devant eux et pencha sa tête, l'air de dire "oui je vous dérange mais..."

"Pardonnez moi mais on va avoir un soucis, on dirait qu'on va avoir de la compagnie, et je vous le donne dans le mile, ce sont des araignées, enfin des Acromentules"

Elle vissa ses yeux sur ceux de Seamus, ignorant totalement la présence de Victoire. Elle avait passé plusieurs mission avec Seamus. Et les acromentules étaient toujours LA plus grande difficulté. Ses bestioles étaient coriaces est assoiffées de sang humain, c'était comme une drogue pour elles.




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 434
Masculin
Nombre de messages : 1235
Age : 25

Feuille perso
Nom: Shino Dewei Wen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Dim Nov 08 2015, 23:49




Retour en Fanfare

OCTOBRE
Previously on HarryPotterWorld...
Henry a retrouvé ses souvenirs. Et il souhaite passer du bon temps avec Elisabeth en forêt interdite. Sauf que malheureusement, comme toujours, dès qu'on peut s'amuser, il y a un rabat joie. Seamus. En plus une blonde a fait son apparition. Comment cela allait-il finir? Je vous laisse le découvrir...

Elisabeth me confirma mes craintes qu’on ne fasse rien ou qu’on fasse quelque chose ça ne changerait rien. Elle m’annonça qu’il fallait écourter les retrouvailles de Roméo et Juliette. Je souris et lui dis :

- Vas-y, moi je prends de quoi me défendre.

Je me dépêchais de retourner en arrière de manière discrète pour récupérer mon arc. Samuel avait toujours ma baguette et j’avais jeté ma dague dans le lac afin que personne ne la touche de nouveau. Je vis mon arc pas très loin et je l’attrapais ainsi que le carquois. Puis je vis au loin deux, trois accromentules arriver. Je poussais un juron et me dépêchais de rejoindre les autres. Elisabeth fixait Seamus droit dans les yeux quand j’arrivais. Une fois à leur hauteur je leur disais :

- Désolé d’interrompre mais on a un contingent de trois accromentules qui arrivent. Alors on a intérêt à bouger notre cul le plus rapidement possible. A part si vous voulez vous battre, mais ça serait presque mission suicide. Alors Seamus on fait quoi ? C’est toi le chef ici.

Seamus connaissait la forêt mieux que je la connaissais. Moi j’avais mes repères et je savais m’en sortir, mais lui devait la connaître comme sa poche à force. Il fallait que je lui fasse confiance. Et il y avait un sérieux dans ma voix qui démontrait que je ne blaguais pas sur son statut de chef.






Henry:
 

Autre:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 26

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Mer Nov 11 2015, 01:06

Seamus McGregor


Retour en fanfare

Victoire évitait son regard. Elle était rageuse. Seamus pouvait presque palper toute la nervosité qui émanait de l’ex-Gryffondor. Ses boucles blondes passaient devant son visage, formant un rideau de protection contre le regard inquisiteur du Garde-Chasse.
Quand elle lui annonça qu’elle venait au château pour demander à la directrice d’effectuer un stage à Poudlard, il eut du mal à contenir sa surprise. Et ben ça ! Ca valait bien la peine de faire ses adieux, de s’exiler en France si c’était pour revenir trois mois plus tard en Angleterre !
Et puis, elle aurait pu le prévenir ! Elle ne traversait pas la Manche toutes les deux semaines et il aurait clairement aimé la revoir si elle revenait au pays pour rendre visite à sa famille. Tomber sur elle dans cette forêt était un parfait hasard, cherchait-elle donc volontairement à l’éviter ?


« Pourquoi tu ne m'as pas dit que tu étais encore à Poudlard ? »

Sa réponse fusa comme une balle de revolver. Touché ! Son sourire sarcastique avait quelque chose d’à la fois irritant et séduisant. Décidément, Seamus et son goût pour les femmes de caractère…

« Peut-être que tu étais trop occupé avec ta "Eli" ? »

Pourquoi fixait-il ses lèvres avec tant d’intensité ? Concentre-toi McGregor, réponds à la demoiselle ! Il reposa ses yeux sur la moue énervée de Victoire et leva les yeux au ciel.

« Je n’étais pas ‘occupé avec ma Eli’ » répéta-t-il la voix pincée et usant ses doigts pour mimer les guillemets. Bravo, très mature, jeune homme… « Ceci dit, tu n’as jamais vraiment eu l’air de te préoccuper de mon sort cette année » Précisa-t-il en arquant un sourcil, l’air provoquant.

Seamus avait presque oublié la présence des deux autres et ceux-ci se rappelèrent à son bon souvenir en l’irruption d’Elisabeth. Bras croisés, l’air d’une institutrice grondant des enfants turbulents qui discutent au fond de la classe. Le jeune homme la dévisagea alors qu’elle les informait de la présence d’acromentules dans le coin. Et merde ! Seamus se mordit l’intérieur de la joue, en pleine réflexion, inspectant rapidement les alentours. Henry venait de réapparaitre entre les arbres, un arc à la main. Le garde-chasse dut réprimer un soupire d’agacement. Cet Allen sortait vraiment d’un autre monde.
A sa grande surprise, le jeune homme avait l’air grave et énonça à son tour les faits, utilisant un jargon presque guerrier. Seamus fut presque étonné de ne pas le voir terminer son intervention d’un « A vos ordres, chef ! » accompagné d’un garde-à-vous dans les règles de l’art.

Seamus se força à revenir à la réalité alors qu’il était mentalement entrain d’imaginer toutes les tortures et supplices il aurait fait subir à Allen si ce n’était pas interdit par le ministère de la magie et si ça ne risquait pas de l’envoyer finir ses jours à Azkaban. Les lèvres de l’aîné des McGregor étaient bien trop irrésistibles pour n’être embrassées que par un détraqueur et son visage bien trop séduisants pour vieillir dans une cellule sombre et humide.

Reconcentré sur le vrai problème du moment, son esprit tournait à toute vitesse. Des acromentules dans cette partie de la forêt, ce n’était pas normal… du tout… Elles savaient que ce n’était pas leur territoire, leur colonie devait se tenir éloignée de l’orée de la forêt, malheureusement souvent fréquentée par des élèves peu désireux de rester en vie… Depuis la bataille de Poudlard, les descendants d’Aragog s’étaient établis au plus profond de la forêt interdite promettant à la directrice McGonagall de ne plus s’attaquer aux élèves sous peine d’être purement et simplement éradiqués.

Les cliquetis se firent plus bruyants, elles étaient nombreuses et de plus en plus proches. Seamus se tourna vers Eli, c’était la plus rapide du groupe et la plus fiable.


« Emmène Vic le plus vite possible en dehors des bois, on n’est plus très loin du parc. Allen et moi, on se charge d’empêcher leur progression. » Et comme pour ponctuer ses propos, une araignée de la taille d’une voiturette de golf émergea d’un buisson à quelques mètres d’eux.

« ARANIA EXUMAI ! » L’homme avait sorti sa baguette avec une étonnante rapidité et réactivité. La créature fut projetée sur plusieurs mètres en arrière. « Maintenant ! » Ordonna-t-il aux filles qui n’attendirent pas qu’il se répète pour filer vers le château.

Déjà, deux autres bêtes velues s’approchaient au loin, menaçantes. Seamus repéra un vieil arbre sec qui ne restait debout que grâce au soutien de ses voisins. D’un ample mouvement de baguette, l’arbre se déracina et s’écrasa au sol sur toute sa longueur. Un nouveau murmure et le tronc se mit à vibrer de l’intérieur puis s’enflamma brusquement comme s’il avait été rempli de gaz. Une violente vague de chaleur percuta les deux garçons, les obligeant à s’éloigner de l’incendie. D’un geste de la tête, il fit comprendre à Allen qu’ils avaient gagné un peu de temps. Ils pouvaient rejoindre les filles qui avaient pris un peu d’avance.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 2002
Féminin
Nombre de messages : 11796
Age : 19

Feuille perso
Nom: Victoire Weasley/Elise O'Colin
Maison: Etudiante en Métamorphose/Gryffondor
Age: 19 ans/17 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Dim Nov 15 2015, 00:13
Retour en fanfare
Feat Elisabeth, Henry et Seamus

Évidemment, monsieur fit son geste qu'il adorait toujours autant et que je connaissais par cœur (ah bon ? Par cœur ? Étrange que je me souvienne de ce détail).

- Je n’étais pas ‘occupé avec ma Eli'. Ceci dit, tu n’as jamais vraiment eu l’air de te préoccuper de mon sort cette année

Touché. Enfin pas exactement. Il m'arrivait de penser à lui et de me demander ce qu'il faisait à ce moment-là. Mais c'est vrai que je ne lui avais pas demandé ce qu'il faisait l'année qui arrivait, s'il reprenait ses études ? S'il avait trouvé un emploi, un métier ? Et à première vue, il en avait trouvé un.
Je ris de ce petit rire sarcastique que je sortais à chaque fois que j'avais l'impression qu'on se moquait de moi et j'allais riposter quand "Eli" arriva à nouveau. Décidément, celle-là commençait par me taper sur les nerfs. Elle n'en avait pas assez de son Robin des Bois ? Il fallait qu'elle en ait deux pour elle toute seule ?

- Pardonnez moi mais on va avoir un soucis, on dirait qu'on va avoir de la compagnie, et je vous le donne dans le mile, ce sont des araignées, enfin des Acromentules

Il ne manquait plus que ça. Je soupirais et laissais retomber mon bras contre moi. Dans un autre temps, alors que Robin arrivait, je sortis ma baguette, prête à affronter ces bestioles. J'avais quand même eu un Effort Exceptionnel à mes ASPIC en ce qui concernait les Soins aux Créatures Magiques et en Défenses contre les Forces du Mal. Ce n'était pas rien, me semblait-il, même si je n'avais jamais véritablement affronté d'Acromentules. Mais il fallait un début à tout, et ça ne m'effrayait pas plus que ça.
Alors que je me préparais mentalement à affronter ces créatures, Seamus déclara rapidement ses ordres :

- Emmène Vic le plus vite possible en dehors des bois, on n’est plus très loin du parc. Allen et moi, on se charge d’empêcher leur progression

- Pardon ? dis-je.

Non mais pour qui se prenait-il pour m'envoyer balader ? Croyait-il vraiment que je ne pouvais pas me défendre et combattre avec lui ? Je soupirais alors qu'Eli devait poser pour la première fois les yeux sur moi. Seamus nous cria un "Maintenant". Plutôt autoritaire et ferme, comme à son habitude. Ok ok, on va se calmer Superman. Je regardais la jeune femme et commençais à courir vers le château le plus vite que je pouvais, tout en scrutant les alentours pour voir si d'autres n'arrivaient. Peut-être que quelqu'un se trouvait dans le Parc et pouvait nous aider ?
Je jetais un coup d’œil en arrière et vis que Seamus et Robin avaient repoussé quelques Acromentules et s'élançaient à notre suite. Seulement les araignées étaient rapides et allaient les rattraper. Je me stoppai et me concentrai un moment avant de lancer :

- Expecto Patronum !

Je m'étais entraînée pendant un peu plus de deux ans à mettre au point ce sortilège, et depuis quelques mois, il avait enfin pris forme. Pensant à un de mes meilleurs souvenirs, le grand repas au Terrier juste avant que l'été ne commence, qui avait réuni toutes les personnes les plus importantes à mes yeux, le Patronus prit la forme d'un loup et s'élança derrière les deux garçons pour repousser les Acromentules. Je craignais cependant que mon Patronus ne soit assez puissant pour repousser toute une armée.
FICHE PAR DITA | EPICODE



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US !

Championne de NATATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Mar Nov 17 2015, 18:25


Élisabeth Hiilos
La Passion"La passion. Elle se cache au plus profond de nous-mêmes, elle fait semblant de dormir, elle attend son heure, et d'un seul coup, alors qu'on ne s'y attendait plus, elle se réveille, elle ouvre ses mâchoires et elle ne nous lâche plus. La passion nous entraîne, nous pousse, et finit par nous imposer sa loi et nous lui obéissons. Que pouvons-nous faire d'autre ?

La passion est la source des moments les plus rares, la joie de l'amour, la lucidité de la haine, la jouissance de la douleur. Quelquefois la douleur est si forte qu'on ne peut plus la supporter. Si l'on pouvait vivre sans passion sans doute serions-nous moins torturés, mais nous serions vides, espaces déserts, sombres et glacés. Sans passion nous serions véritablement morts.
"
Élisabeth



Retour en fanfare Biensûr, parce qu'elle allait courir au château pour sauver cette vélane ? Il se foutait de sa gueule là Seamus ? Après toutes leur missions en forêt, il était sérieux de la prendre pour la fille prenant la poudre d'escampette ? Cette blonde était assez grande non ? Mais dans la voix de Seamus on sentait l'affection ancienne ou toujours présente qu'il portait à l'ancienne Gryffondor.

Et le ton qu'il employa par la suite pour leur ordonner de courir fini de la convaincre d'obéir. Pourquoi ? Pourquoi ce mec là avait-il toujours le dernier mot avec elle, ça n'allait pas se passer comme ça tout le temps McGregor, à charge de revanche.

Alors qu'elle courrait, elle sentit le blonde hésitante. Bordel, encore une femme de caractère. NON, encore une Gryffondor, se pensant forte car remplit du courage qui traversait les générations de Godric.

La Vic de son Seam s'arrêta et sortie un magnifique Patronus de sa baguette. Élisabeth bloqua sur le loup somptueux qu'elle avait matérialisé. Balaise la blonde incendiaire ! Il avait du goût Seamus. Un sourire s'afficha sur ses lèvres. Les Acromentules prenait du terrain. Ça n'allait pas plaire au commandant McGregor, mais c'était trop tendant d'afficher son meilleur profil à l'ancienne conquête du Garde Chasse.

"Je peux faire mieux que ça ma belle !"

Dit-elle sur un air de compétition, avant de s'élancer avec le loup argenté de la jeune femme droit sur les araignées. Et quelques mètres avant la rencontre fracassante avec les bestioles, la brune se transforma dans un bond qui l'amena sur le dos d'une créature velue. Ses transformations e garou étaient bancales, toujours douloureuses, mais beaucoup plus fluide. Elle était loin d'un contrôle parfait comme Carl qui pouvait rester des heures, des jours entiers dans la peau de son loup. Élisabeth pouvait tout au plus rester en louve une heure ou deux, au delà, elle avait du mal à canaliser la bête en elle et se faisait "contaminer" de sa sauvagerie.

Henry n'avait encore jamais vu une transformation de la jeune femme. Seamus lui, avait pu l’apercevoir plusieurs fois lors des escapades nocturnes avec Samuel. Mais cela devait être toujours impression à voir.

Élisabeth planta ses griffes dans le dos de l'acromentule et lui arracha l'arrière crâne avec ses dents. La bête se recroquevilla sur elle même, s'écrasant à terre, morte. Elle était d'un coup moins imposante. Avant de s'écraser au sol, la louve fit un bond qui l'amena à quelques centimètres de Seamus. Elle toisa le jeune homme, ses yeux ambre brillants plantés dans ceux océan des siens, si elle avait eu l'apparence humaine, elle lui aurait probablement sourit narquoisement. L'air de dire : "Je suis pas une femme d'intérieur mon chou". Mais nul besoin d'une forme humaine pour que le garde chasse comprenne la louve. Elle tourna le dos pour rejoindre Henry, elle se frotta dans son dos en signe d'affection avant de repartir au combat.




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 434
Masculin
Nombre de messages : 1235
Age : 25

Feuille perso
Nom: Shino Dewei Wen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Mar Nov 17 2015, 19:45




Retour en Fanfare

OCTOBRE
Previously on HarryPotterWorld...
Henry a retrouvé ses souvenirs. Et il souhaite passer du bon temps avec Elisabeth en forêt interdite. Sauf que malheureusement, comme toujours, dès qu'on peut s'amuser, il y a un rabat joie. Seamus. En plus une blonde a fait son apparition. Comment cela allait-il finir? Je vous laisse le découvrir...

Seamus décida d’agir. Et ben il n’était pas trop tôt. Il ordonna à Lisa et la blonde de partir en direction du château. Je levais les yeux vers le ciel, la louve n’était pas du genre à obéir aux ordres d’un coup. Mais le deuxième ordre eut l’effet d’un coup de fouet. Je ne m’attendais pas à une telle autorité dans sa voix. Je soupirais un bon coup pour me détendre et je regardais à droite à gauche, flèche encochée, prête à être envoyé. Seamus avait embrasé un arbre et l’avait projeté sur des accromentules qui nous fonçaient dessus. Le feu allait les ralentir, mais pour combien de temps, je vis Seamus me faire signe de courir j’acquiesçais Je fonçais en courant vers les filles quand j’entendis d’autres araignée arriver. Je me retournais pour en voir une foncer dans ma direction, je décochais ma flèche qui alla se planter droit au centre de ses nombreux yeux, mort instantané. J’encochais déjà une autre flèche quand je vis un loup argenté foncer vers une accromentule tandis que je vis Lisa se jeter dans le tas. Avant le contact elle se changea quasiment instantanément en loup-garou. J’en étais sidéré. C’était à ça que ressemblait une transformation ? Je restais choqué et émerveillé par sa transformation. Le bruit du combat me ramena à la réalité et je tirais une autre flèche dans un œil d’un accromentule un peu plus loin, j’en décochais deux autres avant de la tuer. Je soufflais un peu avant de sentir Lisa passer derrière moi en se collant. Son contact me fit du bien. Puis elle repartie au combat, il n’y en avait plus que quelques unes. Mais il fallait faire vite et disparaître rapidement. Comment faire ? Je n’avais pas d’idée pour éliminer tout ça. J’avais réussi à récupérer ce que je voulais en prenant mon arc et mes flèches. Mes flèches…. Mais oui ! Bien sur ! Je me tournais vers Seamus en lui hurlant :

- Va falloir vite bouger si on veut pas que les renforts arrivent. Lisa recule j’ai un plan.

Je sortie une flèche explosive que j’avais créé grâce à la vodka et la poudre noir de Carl. Il me manquait plus que l’allumer, mais il me manquait ma baguette. Et le feu était trop éloigné pour l’utiliser. Je regardais de nouveau Seamus et lui criait en lui montrant la flèche :

- Vise bien quand elle est au sol surtout ! J’ai besoin de feu !

Je me concentrais à viser le centre de la zone des araignées. Puis je décochais ma flèche. Direct en plein centre de la zone. Et d’un coup je hurlais à tous :

- A couvert !






Henry:
 

Autre:
 




Dernière édition par Henry J. Allen le Sam Déc 05 2015, 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 26

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Sam Déc 05 2015, 13:45

Seamus McGregor


Retour en fanfare

Les consignes de Seamus furent étonnamment suivi par le petit groupe. Il avait bien entendu remarqué la réticence de ses compagnons mais le ton de sa seconde injonction remis tout le monde dans l’urgence du moment. Etait-ce vraiment l’heure de faire les rebelles ? S’ils n’avaient pas envie que Seamus prennent les choses en main, ils n’auraient pas été tous planté autour de lui à le regarder la bouche en coeur.

La première vague d’accromantules repoussée, les garçons prirent le chemin du chateau. Zigzaguant entre les arbres, sautant par dessus les bosquets. Ils n’allaient pas tarder à rejoindre le parc. Il aperçut soudain un magnifique loup à l’aspect fantomatique que Seamus reconnut tout de suite comme étant un patronus. Wouah… Il était énorme ! Celui-ci croisa les garçons et fonça sur les créatures qui s’arrêtèrent dans leur progression, effrayées par cette apparition. Seamus reposa ses yeux sur la source du patronus et vit Victoire, cheveux au vent, baguette à la main, majestueuse. Il ne l’avait jamais vu en situation de crise et cette attitude de guerrière lui allait plutôt bien.

Happé par sa contemplation, son regard glissa brusquement sur Eli qui s’élançait à contre-courant, droit sur les araignées géantes. Seamus s’arrêta net, aux côtés de Vic et serra les poings. Il savait ce qu’elle allait faire. Dieu ce qu’elle pouvait être bornée dans son genre. Sa transformation arracha une exclamation de surprise chez les deux autres alors que Seamus levait les yeux au ciel. Bien sûr qu’elle était plus efficace sous cette forme qu’avec sa baguette, n’empêche que ce n’était pas forcément nécessaire de faire son show alors qu’ils avaient - plus ou moins - la situation en main.

Le jeune homme se détournait du spectacle pour repousser une énième créature quand Eli sauta dans sa direction et se planta face à lui, une lueur de défi dans son regard sauvage. Dans celui du garde-chasse, une certaine colère faisait surface. Ils avaient fait équipe à de nombreuses reprises aux côtés de Sam et ça n’avait jamais posé problème. Mais aujourd’hui, la jeune femme jouait solo. Etait-ce du à la présence de Victoire ? Avait-elle besoin de montrer ce qu’elle valait à l’ancienne Gryffondor ? C’était stupide et puéril. S’ils avaient suivi le plan qui consistait à les ralentir, ils seraient déjà en sécurité dans le parc. Et les voilà maintenant encerclés, l’ennemi en surnombre.


« Va falloir vite bouger si on veut pas que les renforts arrivent. Lisa recule j’ai un plan. »

Thank you Captain Obvious ! Seamus croisa le regard d’Eli. Allait-elle l’écouter lui ? Henry sortit une nouvelle flèche de son carquois et demanda l’aide du garde-chasse pour y mettre feu. Celui-ci arqua un sourcil. Ce mec était certainement le plus dingue qu’il ait eu à rencontrer à Poudlard. Après Carl évidemment… La flèche prit son envol en direction de la horde. Viser quand elle est au sol… Alright… Son sort grinça entre ses mâchoires serrés, baguette tendue vers la zone, il y eut un court moment de silence, comme si tout le monde retenait sa respiration. Il entendit à peine Henry leur crier de se mettre à couvert. C’est seulement à cet instant qu’il compris le but de la manoeuvre. Sans perdre une seconde de plus, il attrapa la main de Victoire et l’entraina derrière un tronc d’arbre pile quand l’explosion retentit, la serrant dans ses bras. Elle eut le réflexe judicieux de former un bouclier pour les protéger alors que des débris s’écrasaient dangereusement autour d’eux.

Voilà qui allait être discret… Une fumée épaisse s’était répandue autour d’eux et s’élevaient des arbres. Les grincements des accromentules se firent plus lointains. Seamus relâcha ses bras qui tenaient fermement la vélane contre son torse et croisa son regard. Il se racla la gorge et détourna le regard alors qu’elle s’éloignait de lui. Ackward… Seamus posa son regard sur Henry et lui fit un hochement de tête. Le félicitant silencieusement pour son action. En quelques pas, ils arrivèrent au parc. Déjà, la Directrice Hartman, et la professeur Terpman couraient vers la forêt. Bordel, les aventuriers allaient avoir des problèmes.








Dernière édition par Seamus McGregor le Dim Déc 06 2015, 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 2002
Féminin
Nombre de messages : 11796
Age : 19

Feuille perso
Nom: Victoire Weasley/Elise O'Colin
Maison: Etudiante en Métamorphose/Gryffondor
Age: 19 ans/17 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Dim Déc 06 2015, 17:52
Retour en fanfare
Feat Elisabeth, Henry et Seamus

"Eli" ne put s'empêcher d'y voir une lueur de défi. Je soupirais un instant mais je ne pus m'empêcher d'admirer le magnifique loup qui venait de se matérialiser devant moi. Curieusement, je ne fus pas si surprise que ça de voir un loup-garou. Après tout, j'avais déjà vu une fois Carl Grant à l'œuvre. Mais le loup d'Eli restait quand même très beau et je devais l'avouer elle était assez impressionnante. Et comparée à elle, je ne restais qu'une simple sorcière. J'essayais de cacher ma jalousie alors que les garçons regardaient bouche bée également la louve.
Mais, malgré mon Patronus et le loup-garou d'Eli, les araignées redoublaient et bientôt, on se retrouva vite encerclé. C'est à ce moment-là que Robin eut une idée lumineuse. Enfin, je pensais qu'elle était lumineuse au vu de son regard et de sa détermination à dicter les ordres. Il décocha une flèche qu'il envoya droit sur la masse d'Acromentules et au même moment Seamus lança avec sa baguette un "Incendio". Pendant un court moment, je crus que la scène se passait au ralenti : l'explosion jaillit au même moment où des bras m'attrapèrent. Ceux-ci m'attirèrent derrière un arbre alors que je lançais un Protego autour de nous. Fermant les yeux et restant collé au corps chaud et rassurant, je priais silencieusement pour qu'on ne reçoive rien.
Un moment plus tard, on n'entendait que les derniers débris se consumaient lentement. Relâchant mes poings qui s'étaient agrippés au tee-shirt de... Je relevais la tête et vis Seamus. Celui-ci parut plutôt gêné et pour éviter de prolonger le malaise je m'écartais, défaisant le sort autour de nous. Je regardais autour de moi et vis une épaisse fumée à l'endroit où se trouvaient quelques instants auparavant l'armée d'Acromentules. Un peu choquée par ces derniers événements, je suivis les autres en silence jusqu'au parc.
Evidemment notre petite escapade n'était pas passée inaperçue et déjà la directrice et un professeur venaient vers nous. Mince, je risquais des ennuis. Je n'avais prévenu personne pour ma présence et faire une demande de stage dans ces conditions risquaient de mal passé. Je rajustais les plis de ma robe bien salie avec les derniers événements puis enfonçais mes mains dans les poches de ma veste plus aussi blanche qu'avant.
FICHE PAR DITA | EPICODE



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US !

Championne de NATATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Points : 223
Féminin
Nombre de messages : 402
Age : 47

Feuille perso
Nom: Poudlard
Maison:
Age: Plus de 1000 annnées

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Sam Déc 12 2015, 00:19




Miss Hartman était de plus en plus menacé à la tête de Poudlard. Elle aimait ce poste mal-grès les petit inconvénient qui était fournie avec le contrat. Elle devait gérer les élèves qui ne se pliait pas au règlement et à certain professeurs qui tentait tout pour la rendre folle. Smith était le principales manipulateur de ce complot ! Il voulait le poste de directeur et il tenterait tout pour l'obtenir même si il devait l'empoissonner.
C'est pour cela que Miss Hartman ne buvait ni ne mangeait quoique ce soit dans l'enceinte du château, Elle était pas prête à mourir, du moins par pour l'instant ! Mais dans tout ce gros bordel elle avait réussi à accomplir ça mission ! En effet, elle travailler pour une organisation qui avait pour but de soigner les porteurs de gêne de créature, comme les loup garou ou les vampire, Elle ne devait pas les tuée ou faire des expérience sur leur corps mais, elle devait juste isoler ses deux espèces et laissez un cheptel à disposition de l'organisation. Voilà la vrais raison de l’existence de la salle au loup !

En cette fin de journée elle avait demandé au Professeur Terpman de la rejoindre dans le parc, Il fallait avouait que c'était le seul endroit ou ce grand abruti de Smith ne traînait pas une parcelle de son corps ! Cette rencontre avec sa seconde devait être l'occasion de faire le points sur les derniers événement mais, la directrice devait faire attention, Emily était la grande protectrices des loup garous et des vampires, C'était la seul qui avait élevé la voix quand Hartman avait présenter sa salle au monstre !

- Mme la directrice !
Emily était vêtue d'une longue robe de sorcier qu'elle avait enfiler pour l'occasion de cette rencontre. Vous m'avez demandé ?

Le professeur de soins au créature magique attirait tout les regard sur elle, Sa tenue inhabituelle provoqua certaine remarque plus ou drôle .

-Oui ! Hartman n'aimait vraiment pas cette femme mais, elle devait faire avec. Je voudrais avoir un rapport détaillé sur ces... Mais quelque chose d'autre attira son attention.

Une fumée épaisse s’échappait de la forêt interdites ! Ce n'était pas possible ! Ces saleté de centaures ne la laisseront pas tranquille ! Pourquoi, ni Miss Terpman, ni la garde chasse ,ni tout les autres membre du personnel qui ce chargeait de contenir cette rébellion, n'arrivaient à aucun résultat !
Les deux femme se mirent à courir en direction de l'origine de cette fumée tout en provoquant des éclats de rires sur leurs passages !

- Vous ! Que ce passe t-il par ici !
À son arrivé au prêt du groupe d'élèves elle pointa du doit Mr McGregor. Vous avez signée un contrat avec Poudlard ! Vous assisté la garde chasse donc, avec l'aide du Professeur Terpman vous rentré dans cette foret pour me trouvait l'origine de ce bordel.

Bien évidement, elle ignorait que cette joyeuse troupe était les principaux responsable de cette agitation.



Voici le compte narrateur, nous sommes toujours là partout. Tantôt, élève, professeur, créature magique, fantôme ou que sais-je encore ! Pimenter vos rps est notre but.

Le Personnel de Poudlard / Les fiches RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 434
Masculin
Nombre de messages : 1235
Age : 25

Feuille perso
Nom: Shino Dewei Wen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Sam Déc 12 2015, 14:17




Retour en Fanfare

OCTOBRE
Previously on HarryPotterWorld...
Henry a retrouvé ses souvenirs. Et il souhaite passer du bon temps avec Elisabeth en forêt interdite. Sauf que malheureusement, comme toujours, dès qu'on peut s'amuser, il y a un rabat joie. Seamus. En plus une blonde a fait son apparition. Comment cela allait-il finir? Je vous laisse le découvrir...

Juste avant l’explosion je m’étais jeté sur Lisa pour pas qu’elle soit frappé par l’explosion. Le souffle était tellement intense que je ne pensais pas que cela serait aussi efficace. Les débris des araignées volaient de part et d’autre autour de nous. Je me relevais péniblement et voyait que Lisa n’avait rien. J’étais soulagé. J’en profitais pour donner un baiser parmi tout ces poils et je regardais le garde chasse. Il me fit un hochement de tête afin de me faire comprendre qu’il me disait bien joué. Au moins je savais que j’avais bien agit. Mais l’épaisse fumée noir montait dans le ciel et on risquait de se retrouver avec des ennuis sur le dos, surtout si j’étais pris avec l’arc et les flèches. Bien que je n’avais plus aucune flèches anti créature et explosive. Je retirais l’arc et alla les cacher dans un arbre un peu plus loin lorsque tout le monde décida d’aller vers le parc. Je les rejoignis vite fait et me mit à côté d’Elisabeth.

Puis nous arrivâmes enfin dans le parc quand soudain nous tombions sur la directrice et un autre professeur. Elle demanda à Seamus d’aller faire un rapport et lui dire ce qui était à l’origine de cette fumée. Je ne savais pas pourquoi mais j’espérais sincèrement que Seamus ne nous dénoncera pas. Enfin je ne savais pas vraiment, mais j’essayais de ne pas me montrer trop discret ni trop excentrique. Je me contentais d’être là et d’écouter la suite.







Henry:
 

Autre:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour en fanfare Lun Déc 28 2015, 18:10
HRPG: C'est au tour de qui?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Lun Déc 28 2015, 22:36


Élisabeth Hiilos
La Passion"La passion. Elle se cache au plus profond de nous-mêmes, elle fait semblant de dormir, elle attend son heure, et d'un seul coup, alors qu'on ne s'y attendait plus, elle se réveille, elle ouvre ses mâchoires et elle ne nous lâche plus. La passion nous entraîne, nous pousse, et finit par nous imposer sa loi et nous lui obéissons. Que pouvons-nous faire d'autre ?

La passion est la source des moments les plus rares, la joie de l'amour, la lucidité de la haine, la jouissance de la douleur. Quelquefois la douleur est si forte qu'on ne peut plus la supporter. Si l'on pouvait vivre sans passion sans doute serions-nous moins torturés, mais nous serions vides, espaces déserts, sombres et glacés. Sans passion nous serions véritablement morts.
"
Élisabeth



Retour en fanfare Élisabeth regarda les hommes géraient la situation pendant qu'elle tuait une nouvelle araignée. Henry lui sauta dessus pour l'épargner de l'explosion. Elle grogna de mécontentement. Il ne fallait pas qu'il oublie qu'elle était un loup garou qui apprenait encore à se contrôler. Henry l'embrassa dans les poils. Elle claqua des mâchoires, il ne fallait pas pousser. La louve en elle n'avait pas aimé ce rapprochement. De plus, ça l'avait fait se mettre en boule et roulait au sol, alors qu'elle était enceinte.

Elle se releva et se transforma aussitôt, voulant s'assurait que tout allait bien de ce côté là. Elle n'avait mal nulle part et n'avait rien de casser. Elle n'avait même pas l'ombre d'une brûlure. Elle voulu dire à Henry de se méfier d'elle quand elle était dans cet état, qu'il en avait assez d'une cicatrice à l’œil. Elle regarda furtivement Seamus, il allait bien, un sourire s'afficha sur son visage, mais il s’évanouit quand elle entendit une voix.

- Vous assistez la garde chasse donc, avec l'aide du Professeur Terpman vous rentrez dans cette forêt pour me trouver l'origine de ce bordel.

La femme pointait Seamus du doigts. Au bordel. Élisabeth lâcha un soupir. C'était mal parti.




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 26

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Mar Déc 29 2015, 14:41

Seamus McGregor


Retour en fanfare

Le jeune McGregor dévisagea la directrice, incrédule. N’avait-elle pas vu qu’ils venaient de sortir de la forêt ? Cela ne la choquait pas outre-mesure ? Il échangea un regard avec le professeur Terpman qui semblait exaspérée par sa supérieure. Cette Hartman était complètement à côté de la plaque ma parole ! Voilà qu’elle voulait envoyer un apprenti résoudre les problèmes que ses professeurs n’arrivaient pas à régler. OK, il se débrouillait pas mal, mais il n’avait que 18 ans en fin de compte. Ce n’était pas lui qui allait mettre un terme à cette guerre en un claquement de doigt. Décidément, parce que Harry Potter a réussi à 17 ans à venir à bout de Voldemort, tout le monde croit qu’on est des demi-dieux à 17 balais. Yo ! Réveillez-vous les gens, il avait une prophétie et tout le bardaf de son côté quand même !

Il se racla la gorge et prit la parole, s’adressant plus à Terpman qu’à la directrice.


« Pas besoin de risquer une escapade dans la forêt pour savoir ce qu’il se passe… Les centaures sont révoltés et ils bouleversent tout l’équilibre naturel de la forêt ! Les accromentules ont été délogées de leur territoire et se promènent maintenant à quelques centaines de mètres du parc. Les élèves… » dit-il en désignant Henry de la tête « ne sont pas conscients du danger et doivent impérativement éviter l’orée de la forêt. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 2002
Féminin
Nombre de messages : 11796
Age : 19

Feuille perso
Nom: Victoire Weasley/Elise O'Colin
Maison: Etudiante en Métamorphose/Gryffondor
Age: 19 ans/17 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Mer Déc 30 2015, 01:07
Retour en fanfare
Feat Elisabeth, Henry et Seamus

Aussitôt arrivée, la directrice demandait expressément un rapport de Seamus sur ce qui avait causé l'explosion. De toute évidence, elle ne nous avait pas vu sortir de la Forêt. Je me retenais de soupirer et laissais Seamus parler. De toute manière, elle ne s'adressait qu'à lui uniquement. Pourtant, pour soutenir son propos j'ajoutais :

- Madame la Directrice, Seamus a raison et je pense qu'il serait préférable d'instaurer de nouvelles règles avec ces nouveaux phénomènes...


Oui oui je venais à présent de me rendre compte que j'avais oublié ma première résolution qui était de ne pas parler jusqu'à ce que la directrice me remarque. Bien jouée Victoire : toujours agir, avant de réfléchir, mais bien sûr...

- Excusez-moi, je suis Victoire Weasley et je venais pour... m'entretenir avec vous... Je suis une ancienne élève..., terminais-je un peu mal à l'aise.
FICHE PAR DITA | EPICODE



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US !

Championne de NATATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Points : 223
Féminin
Nombre de messages : 402
Age : 47

Feuille perso
Nom: Poudlard
Maison:
Age: Plus de 1000 annnées

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Lun Jan 04 2016, 21:45


La petite troupe était composée d'Henry Allen, Elisabeth Hiilos, Seamus McGregor et Victoire Weasley. Le premier que Miss Hartman avait déjà à l'oeil, Elisabeth qui était venue faire un stage ici, McGregor encore apprenti et Miss Weasley sensée avoir terminé ses études depuis juin dernier.
Miss Hartman regardait les quatre compagnons d'un mauvais air. Alors qu'elle venait de donner ses ordres à McGregor, la jeune Hiilos soupira.

- Quelque chose a répliqué ma chère ? demanda-t-elle d'un ton sévère.

Mais l'apprenti garde-chasse prit la parole :

- Pas besoin de risquer une escapade dans la forêt pour savoir ce qu’il se passe… Les centaures sont révoltés et ils bouleversent tout l’équilibre naturel de la forêt ! Les accromentules ont été délogées de leur territoire et se promènent maintenant à quelques centaines de mètres du parc. Les élèves ne sont pas conscients du danger et doivent impérativement éviter l’orée de la forêt.

Curieusement, il regardait davantage Terpman que la directrice, ce qui lui déplaisait fortement. Les mains sur les hanches, elle n'appréciait de toute évidence pas qu'on lui donnes des conseils, surtout venant de la part d'un gamin de son âge. De toute évidence, cette fumée était de leur faute au vu de leur tête de coupable. C'est alors que Miss Weasley prit la parole, se croyant surement plus maligne.
Bien, ces 4 jeunes avaient bien besoin d'une mise au point. Réajustant son chemisier, elle croisa les mains et pris un sourire pincé :

- Bien, je vous remercie pour vos précieux conseils. Maintenant, M. Allen se serait en cours que vous devriez vous trouver ou du moins à l'intérieur du domaine et non en lisière de Forêt Interdite. Je retire 20 points pour votre inconscience. Miss Hiilos, vous êtes priés de regagner l'infirmerie. Quant à vous M. McGregor, il me semble que je suis encore capable de faire mon travail et je vous prierai de ne pas emmener un élève dans cette Forêt pour y mettre la pagaille.

Elle le fixa intensément et ramena son regard sur l'ancienne Gryffondor.

- Miss Weasley, suivez-moi dans mon bureau

Alors que Hiilos et Allen étaient déjà en route vers le château, la directrice leur emboîta le pas, suivie de Weasley. En retrait, McGregor et Terpman observaient la troupe repartir.



Voici le compte narrateur, nous sommes toujours là partout. Tantôt, élève, professeur, créature magique, fantôme ou que sais-je encore ! Pimenter vos rps est notre but.

Le Personnel de Poudlard / Les fiches RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 26

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Retour en fanfare Sam Fév 06 2016, 20:37

Seamus McGregor


Retour en fanfare

Seamus devait se retenir de toutes ses forces pour ne pas répliquer à la directrice qu’au contraire, il semblait qu’elle ne soit pas du tout capable de faire son travail… Les élèves ne savaient toujours pas qu’ils risquaient leur vie en se rendant dans la forêt et elle n’avait toujours pas pris de mesures pour empêcher les centaures de foutre la pagaille dans l’équilibre des créatures sauvages. Mais il baissa les yeux et eut même un petit sourire quand elle retira des points à Allen.

Elle repartit ensuite avec Victoire, qui évitait soigneusement son regard. Eli et Henry ouvrait la marche, laissant Seamus avec son maitre de stage. Il se racla la gorge.

« La forêt est sans dessus-dessous depuis la tempête de l’année dernière… Des accromentules à quelques centaines de mètre du parc… Ce n’est pas normal… Hartman s’en contre fiche on dirait ! Kirsten disparait pendant des jours mais ça n’a pas l’air de s’arranger… »

La professeur de soins aux créatures magiques fixait la forêt, les yeux dans le vague. A son expression, Seamus comprit qu’elle ne savait pas non plus ce qui causait ce chaos. Elle prit une longue inspiration et hocha la tête.

« Ouvrez l’oeil, McGregor… J’ai le sentiment que le pire est à venir… »

Seamus suivit son regard et posa les yeux sur une silhouette dans la pénombre de la forêt. Elle les fixait au loin. Après quelques secondes qui lui parurent une éternité, la silhouette s’anima, fit demi tour et s’enfonça dans l’obscurité. C’était un centaure à la robe noir de jais. Eux aussi semblaient ouvrir l’oeil…



★ La suite au prochain épisode ★




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retour en fanfare
Revenir en haut Aller en bas
 
Retour en fanfare
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Un retour sans fanfare [en compagnie d'Onpu]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Harry Potter World ::  :: Poudlard :: La forêt interdite-