Le forum est désormais fermé aux inscriptions. Retrouvez sa nouvelle version ici : New Harry Potter World



Partagez | 

Tout finit où tout a commencé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Gryffondor
Points : 1571
Féminin
Nombre de messages : 14624
Age : 23

Feuille perso
Nom: Octavius Books / Charlie Ravengal / Manfred Hild
Maison: Poufsouffle / Gryffondor
Age: 13 ans / 16 ans / 10 ans

MessageSujet: Tout finit où tout a commencé. Ven Avr 15 2016, 16:29
Charlie était sortie prendre l'air dans le parc, malgré la température fraîche. Le ciel était bleu, le temps agréable, mais elle se sentait amère. Depuis la rentrée, son monde sombrait peu à peu dans une tristesse douloureuse, et une petite voix lui soufflait, tout au fond, que cela ne s'arrangerait pas aujourd'hui. Elle avait même, au contraire, un terrible pressentiment.

Un peu plus tôt, la Gryffondor avait demandé à Samuel de la rejoindre. La veille, Victoire lui avait appris des choses déplaisantes à son sujet. Cet abruti, qu'elle aimait pourtant tellement, fricotait-il avec la magie noire ? Cette chose qu'elle détestait le plus au monde. Cette chose qui l'avait rendu si méfiante au début... N'étais-ce pas elle, alors, qui avait été stupide ? Aveugle ?

Elle s'intalla sur le rocher, près du terrain de Quiddicht, et soupira. Elle avait très peur de ce qu'elle allait apprendre ce soir, très peur de ce que Samuel allait bien pouvoir lui dire pour se justifier... Mais c'était inéluctable.

C'était là, sur ce  simple rocher, que tout avait commencé. Là que la petite fille en elle avait grandi un peu et s'était ouverte à l'amour. Ce passé l'emplissait dorénavant de nostalgie, et elle se demandait si elle ne regrettait pas d'avoir franchi cette frontière du monde des adultes. Elle aurait aimé, peut-être, rester celle qu'elle était avant. Une gamine.



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US

Championne de DUEL
 gryffondor  

Mon blog d'écriture :
~ Plume en Sucre ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-en-sucre.e-monsite.com/
avatar

Serpentard
Points : 181
Masculin
Nombre de messages : 248
Age : 30

Feuille perso
Nom: Samuel Hansen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Tout finit où tout a commencé. Mer Avr 20 2016, 22:11

C'était le moment. Celui que je n'attendais pas, que je n'avais jamais espérer depuis que j'étais avec Charlie. Celui que je redoutais le plus depuis ces dernières semaines. Le temps était venu de discuter, et je savais déjà de quoi elle allait me parler. Nul besoin de mon don de légilimencie pour le savoir. Victoire avait parlé à Seamus et elle avait parlé aussi à Charlie. Et je savais qu'il y avait bien une chose que ma douce détestait le plus au monde sur terre : la magie noire.

Je n'allais pas lui mentir. Je ne pouvais pas lui mentir. Jusqu'à présent je n'avais fait que l'éviter. Pas seulement elle, mais ses possibles questions. Surtout ses questions. Elle était intelligente et sensible à cela. Jusqu'à présent j'avais réussi à trouver l'excuse de mon nouveau rôle de Préfet qui me prenait du temps à Poudlard. Quand c'était les vacances, on se voyait, comme à Noël. Je faisais en sorte d'être entièrement consacré à elle. Mais depuis janvier, j'avais mis les bouchés double pour avancer mon projet. Et Victoire était tombé sur un de mes ateliers clandestin où je fabriquais une potion avec du sang d'animaux et humain (le mien).

J'essayais de trouver le moyen de contrer le vaccin des Purificateurs. Ma sœur avait été touché. Elle était redevenue humaine. En fait, elle n'était pas morte, comme l'était tous les vampires touchés par ce produit. Comme elle était hybride, à moitié humaine, le vaccin avait eut un effet secondaire, mais ne l'avait pas tué. A présent elle s’entraînait pour le retrouver. Mon père, Smith, dit que le vampire est tapis au fond d'elle, et qu'il attend de retrouver des forces pour la posséder de nouveau. Mais elle était triste chaque jour un peu plus, et je ne pouvais pas rester sans rien faire. Même s'il fallait passer par la magie noire. Cette branche ne me faisait pas peur, au contraire, elle m'attirait, et si je me concentrais bien, si j'écoutais bien, elle m'appelait.

J'avançais au point de rendez vous, j'étais anxieux. Plus que je ne le laissais paraître. Je saluais plusieurs élèves sur le passage. Ma notoriété comme Préfet en Chef faisait que je devais dire bonjour à chaque coin de couloir et de parc. Elle nous avait donné rendez vous là où on s'était rencontré. Là où tout avait commencé et que tout finirait. Je n'arrêterai pas la magie noire, même avec l'amour que je lui portais. Elle ne comprendrait pas mes raisons. Elle pensera qu'il y a d'autres solutions. Mais rien ne permet d'aller plus vite que la magie noire, rien.

Je la voyais qui m'attendait. Je pris une grande inspiration et je me dirigeais d'un pas franc vers elle. Arrivé à sa hauteur, je lui embrassais le haut du front. Je la sentais nerveuse. Son cœur battait à folle allure, comme si j'étais un inconnu. Comme si j'étais dangereux.

"Darling, tu as demandé à me voir ?"

Je posais ce regard doux que j'avais toujours eu en la regardant. Mon sourire était plus gêné par contre. J'avais beau être la moitié d'un vampire, j'étais flippé par cette situation que je n'avais jamais vécu avant.



Préfet en Chef en RP

Qui est Samuel Hansen ?:
 


Dernière édition par Samuel Hansen le Sam Mai 07 2016, 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 1571
Féminin
Nombre de messages : 14624
Age : 23

Feuille perso
Nom: Octavius Books / Charlie Ravengal / Manfred Hild
Maison: Poufsouffle / Gryffondor
Age: 13 ans / 16 ans / 10 ans

MessageSujet: Re: Tout finit où tout a commencé. Mar Avr 26 2016, 18:08
Charlie vit arriver Samuel de loin, l'air détendu, saluant les élèves sur son passage. Elle se mordit les lèvres : est-ce qu'elle ne s'apprêtait pas à faire une bêtise ? En le mettant en cause, elle lui témoignait un manque de confiance évident et prenait le risque qu'ils se disputent... Qu'ils se séparent peut-être même. Son coeur se serra, mais elle secoua la tête. Ce n'était pas le moment de se dégonfler et elle invoqua toute l'aide possible de Godric Gryffondor.

Néanmoins, Charlie n'eut pas le courage de repousser Samuel lorsqu'il l'embrassa sur le front. Merlin ! Que c'était difficile ! Et pourtant, elle avait affronté par le passé bien pire que ça, non ?
Elle n'osait pas se lever, de peur de céder à ses pulsions, de l'enlacer, ni croiser son regard. La Gryffondor gardait les yeux obstinément fixés sur l'herbe, les sourcils froncés. Il y eut un silence...

Elle avait envie de dire : "ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vu, je voulais profiter de toi aujourd'hui." Mais ce ne furent pas du tout les mots qu'elle prononça.

- Tu m'évites ? Tu fais de la magie noire ?

Charlie maudit le tremblement de sa voix, mais au moins ça avait le mérite d'être clair, direct. Elle voulait en finir au plus vite, et n'avait pas cité Victoire, désireuse de ne pas lui attirer d'ennui.



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US

Championne de DUEL
 gryffondor  

Mon blog d'écriture :
~ Plume en Sucre ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-en-sucre.e-monsite.com/
avatar

Serpentard
Points : 181
Masculin
Nombre de messages : 248
Age : 30

Feuille perso
Nom: Samuel Hansen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Tout finit où tout a commencé. Mar Mai 17 2016, 10:52


Et bien au moins elle était directe. Mes lèvres se pincèrent entre elles. Celles qui pourtant auraient voulu l'embrasser et oublier tout ça. Je la regardais un instant. Avait-elle peur de moi ? Son cœur battait vite et sa voix avait tremblé. Elle était belle, même dans les situations qu'elle ne contrôlait pas.

Je hochais la tête pour acquiescer son interrogation. Oui je l'évitais et oui je faisais de la magie. A quoi bon lui mentir ? Si elle m'en parlait c'est qu'elle n'avait pas que des doutes, mais qu'elle avait des certitudes. Je pensais à Victoire notamment. Mais je ne disais rien. Il était évident et il était même normal qu'elle en ait parlé à Charlie, je trouvais ça même rassurant qu'elle ait une amie comme ça.

"Ce n'est pas ce que tu crois. C'est vrai que je pratique de la magie différente que celle qu'on apprend à Poudlard. Mais je n'ai plus le choix. Ma sœur, mes semblables sont en danger, et personne n'a l'air de faire grand chose." Je faisais référence à Poudlard mais aussi au Ministère de la Magie. "Si je ne trouve pas un moyen de la soigner...elle restera comme ça tout sa vie. Et il n'y a rien dans les bouquins de Poudlard qui pourrait l'aider, alors je cherche ailleurs...et je cherche mieux..."

Je débitais ça rapidement, comme si j'avais déjà préparé une réponse toute faite, comme si je m'étais attendu à ce moment depuis longtemps. J'avais retourné tous les arguments possibles et inimaginables pour les lui offrir. Mais quoi que je puisse dire, quoi que je puisse faire, ça ne plairait pas à Charlie. Elle était trop intègre, trop pure pour accepter. Et comme elle allait me demander d'arrêter et que j'allais lui répondre que c'était impossible, ça allait craquer.

Entre nous, ça allait se fissurer. Elle n'accepterait jamais, et je n'arrêterai pas, même pour elle. Malgré tout l'amour que j'avais. Je ne pouvais pas être ralentis dans mes projets. Je devais trouver un antidote pour ma sœur. Je devais acquérir un niveau de magie capable d'anéantir les salauds qui avaient fait ça. Je devais me préparer au pire, et être en état de sortir des sortilèges plus puissant que ceux qu'on nous apprend ici. Je voulais un niveau élevé de légilimencie, je voulais pouvoir manipuler l'esprit des gens. C'était toujours mieux que de les tuer non ?

"J'aimerai que tu puisses comprendre Charlie...me comprendre..."

Je m'avançais vers elle, dans le désir de lui prendre la main, mais je n'y arrivais pas. J'étais bloqué et je ne voulais pas la braquer.




Préfet en Chef en RP

Qui est Samuel Hansen ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 1571
Féminin
Nombre de messages : 14624
Age : 23

Feuille perso
Nom: Octavius Books / Charlie Ravengal / Manfred Hild
Maison: Poufsouffle / Gryffondor
Age: 13 ans / 16 ans / 10 ans

MessageSujet: Re: Tout finit où tout a commencé. Mer Mai 18 2016, 17:31
Charlie le laissa parler sans l'interrompre, car à l'instant même où elle ouvrirait la bouche, un barrage céderait en elle et un torrent de larmes se déverserait. Sa dernière phrase l'acheva et fit remonter à sa mémoire les pensées confuses qui l'avaient envahi lorsque Victoire lui avait révélé la vérité. Les humains, les hybrides, les créatures magiques se divisaient.... 

Elle éclata en sanglots, sans se préoccuper des regards qui se tournaient vers eux. 

- Pourquoi... ne pourrais-je pas comprendre ? demanda-t-elle entre deux hoquets, la tête enfouie dans ses mains. C'est parce que... je suis humaine, c'est ça ? 

Quelque part, la remarque de Samuel était cruelle. Accusatrice.  Mais elle n'était ni stupide, ni indifférente. 

- Peut-être que tu ne veux pas que je comprenne : tu ne me parles jamais de ce qui se passe... Pourtant, ce qui arrive à Evens ou à Carl me touche ! Pour autant, je ne peux pas supporter que tu te fasses du mal !  

Charlie releva enfin les yeux vers lui, mais elle le distinguait mal au travers de ses larmes. Elle l'imaginait se mutiler pour prendre son propre sang, se perdre lui-même sur le chemin de la magie noire, et dériver loin, vers la folie ou bien la soif de pouvoir. 

- Tu pars en guerre ? Et moi, je suis dans le camps opposé, maintenant ? 



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US

Championne de DUEL
 gryffondor  

Mon blog d'écriture :
~ Plume en Sucre ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-en-sucre.e-monsite.com/
avatar

Serpentard
Points : 181
Masculin
Nombre de messages : 248
Age : 30

Feuille perso
Nom: Samuel Hansen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Tout finit où tout a commencé. Mar Juin 14 2016, 18:39


Charlie s'effondra en larmes, ma bouche formait un "o". C'était soudain. Je pouvais sentir, vraiment ressentir son émotion. L'état dans lequel elle venait de se mettre laisser entendre que cette discussion l'avait travaillé depuis un moment. Enfin, la discussion ou moi plutôt.

- Pourquoi... ne pourrais-je pas comprendre ? C'est parce que... je suis humaine, c'est ça ?

"Non c'est...oui...tu...raaah. C'est pas ça, c'est plus compliqué que nos différences..."


Je passais une main dans mes cheveux. La voir se mettre dans cet état me faisait du mal. J'aimais cette fille. Je n'aurai laissé personne la mettre dans cet état. Jamais. Et là...j'étais impuissant puisque c'était ma faute, c'était moi qui la mettais si mal. Oh Charlie...si tu savais...je ne veux pas te faire souffrir.

- Peut-être que tu ne veux pas que je comprenne : tu ne me parles jamais de ce qui se passe... Pourtant, ce qui arrive à Evens ou à Carl me touche ! Pour autant, je ne peux pas supporter que tu te fasses du mal !

Elle me regarda enfin, mais ce n'était pas mieux. Ses yeux me transperçaient et j'aurai voulu me trouver ailleurs qu'ici. Affronter ça était une épreuve bien trop difficile, même pour moi. J'avais envie de la prendre dans mes bras, je m'avançais d'ailleurs le buste dans ce but là, mais je me retins au dernier moment. Je n'en avais peut-être pas le droit ? Et je craignais d'être repoussé de cette manière là.

"Je ne me fais pas de mal Charlie. Je...progresse !"

Je pensais savoir où elle voulait en venir. Mais je ne savais pas comment lui expliquer. J'avais pu, un jour, mais là c'était différent. C'était au delà de la Légilimencie. C'était d'autres étapes, d'autres magies.

- Tu pars en guerre ? Et moi, je suis dans le camps opposé, maintenant ?

Mes yeux se firent rond.

"Quoi ?! Non ! Bien sûr que non tu n'es pas dans le camps opposé et jamais tu ne le seras. Charlie...tu n'as pas changé, tu es la même, celle que je...celle que j'... Tu n'as pas changé !"

C'est moi. Et non, je ne peux pas te le dire. Que je t'aime. Car on arrive dans une impasse. Je la sentais venir. Pas besoin de mon don de Légilimens pour sentir ça. Cela se lisait dans ses yeux, dans ses larmes. Je ne ferais pas machine arrière. J'étais trop prêt du but pour abandonner mes travaux. Même si je devais la perdre. Alors c'était la fin.

"Si je te parle jamais de tout ça, c'est parce que je connais déjà ton point de vue sur ce que je fais. Je veux t'épargner, je veux te préserver."

Mon cœur battait à tout rompre. Mais il fallait que ça sorte.

"Je ne voulais pas te faire peur, je ne voulais pas te voir dans cet état là. Je mérite pas qu'on se torture pour moi. Et je craignais cette réaction... Je te voulais encore un peu...pour moi."

Je n'en pu plus et je lui attrapais délicatement sa main.

"Je suis sur une potion, sur un antidote pour contrer les effets des vaccins des Purificateurs. Y'a rien qui explique ça dans les bouquins traditionnels. Alors je tape dans la réserve de la bibliothèque, celle où il est interdit d'aller. Le genre de bouquin où tu n'y déposerais même pas tes mains Charlie. Je te connais. Mais j'ai pas peur de me salir les doigts. Je n'ai pas peur pour mon âme, je n'en ai pas."

Mon regard était perçant. J'étais un vampire. J'étais pas censé avoir de sentiment. Il était vrai que j'étais en partie humaine, mais j'étais persuadé aussi que ma partie vampire me préservait du reste. La magie noire était effrayante, mais je n'en avais pas peur. C'était peut-être là mon erreur ?




Préfet en Chef en RP

Qui est Samuel Hansen ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 1571
Féminin
Nombre de messages : 14624
Age : 23

Feuille perso
Nom: Octavius Books / Charlie Ravengal / Manfred Hild
Maison: Poufsouffle / Gryffondor
Age: 13 ans / 16 ans / 10 ans

MessageSujet: Re: Tout finit où tout a commencé. Mar Juin 28 2016, 11:56
Charlie se redressa brusquement, le visage inondé de larmes, mais le regard dur. Convulsivement, elle serra les mains de Samuel, sans chercher à les repousser. Briser le contact était beaucoup trop difficile. Si elle le lâchait, il lui semblait que ce serait pour toujours.

- Tu progresses ? gronda-t-elle en sentant la colère enfler d'un coup dans sa poitrine et se frayer un chemin au travers de la douleur. La magie noire, tu appelles ça un progrès ?!

L'adolescente marqua un bref temps d'arrêt, durant lequel elle le fusilla du regard. Qu'il réagisse, qu'il crie, qu'il pleure ! Tout plutôt que ce calme terrible qui lui donnait l'impression que tout était déjà joué, que leur couple n'avait plus aucune chance d'être.

- Ne plonge pas là-dedans ! Ne nous trahis pas ! Pourquoi te retiens-tu de le dire ? Tu m'aimes, et je t'aime ! Alors, arrête, arrête tout ça, s'il te plait !

Sans même s'en apercevoir, elle haussait progressivement le ton. Mais qu'importe ! Elle allait mettre toute sa force à le détourner de la magie noire, quitte à y laisser sa fierté de Gryffondor, quitte à lui faire du chantage. Charlie se découvrait plus mauvaise qu'elle ne le pensait, plus cruelle peut-être, mais elle se disait que l'amour faisait souvent faire des choses inconsidérées.

- Ce que tu fais me rappelle le temps de Voldemort, des mangemorts. Comment veux-tu que je cautionne ça ?! Tu ne peux pas être un mage noir !

Elle franchit alors les quelques pas qui les séparaient et s'aggrippa à la chemise du Serpentard.


- Si je n'ai pas changé, ne change pas non plus ! Ne me tourne pas le dos, et ne me sors pas tes excuses bidons, Merlin ! Tu t'imagines vraiment que c'est la meilleure solution pour moi ? Pour nous ?


Sans le lâcher, l'adolescente laissa tomber sa tête sur son épaule et recommença à sangloter.

- Je n'ai pas peur de toi, j'ai peur de la magie noire. Alors ne t'associe pas à elle, dit-elle dans une supplication. Je te veux encore aussi, alors ne dis pas ça comme si tout était forcément fini. Ce n'est pas ce que je veux... Restons ensemble, trouvons une autre solution. Il y en a forcèment une. On peut sûrement faire un antidote sans utiliser la magie noire.



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US

Championne de DUEL
 gryffondor  

Mon blog d'écriture :
~ Plume en Sucre ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-en-sucre.e-monsite.com/
avatar

Serpentard
Points : 181
Masculin
Nombre de messages : 248
Age : 30

Feuille perso
Nom: Samuel Hansen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Tout finit où tout a commencé. Jeu Juil 07 2016, 22:35



Je la sentais serrer mes mains, son visage changea, son regard surtout. Je ressentais toute sa rage. Voilà...on y arrivait, ça lui faisait peur. Ça la révolter. Mais je ne comprenais pas. Enfin, si...je comprenais parce qu'elle était Charlie, mais je n'avais pas besoin de ça. De cette crainte, de ce rejet.

- Tu progresses ? La magie noire, tu appelles ça un progrès ?!

"Oui Charlie, une évolution dans mes pouvoirs..."

Elle me fusilla du regard. Mais je restais à la regarder et tenir ses mains. Il fallait qu'elle se calme. Tout était clair pour moi à présent.

- Ne plonge pas là-dedans ! Ne nous trahis pas ! Pourquoi te retiens-tu de le dire ? Tu m'aimes, et je t'aime ! Alors, arrête, arrête tout ça, s'il te plait !

"Ne nous trahis pas". Je n'en avais pas l'impression. Ses mots étaient durs, mais justifiés. Je lui avais caché tout ça, juste pour repousser l'échéance de cette dispute. Alors au fond pour moi, ce n'en était pas une, parce que je savais que ça allait provoquer ce genre d'ouragan en elle. J'étais en train de tout dévaster. Tous nos rêves d'avenir. Je me rapprochais de son visage en tirant un peu sur ses mains.

"Oui je t'aime Charlie, mais je ne peux pas arrêter..."

- Ce que tu fais me rappelle le temps de Voldemort, des mangemorts. Comment veux-tu que je cautionne ça ?! Tu ne peux pas être un mage noir !

Je marquais un léger recul. Elle était en train de mélanger les rôles. Je n'avais rien de comparable à Voldemort. Je ne voulais pas réduire les moldu au néant, au contraire, je souhaitais mettre fin aux Purificateurs qui eux voulaient se débarrasser des créatures magiques. De moi en somme ! Hermione Granger elle même ne s'était-elle pas battue pour rendre les elfes libres ? Elle a révolutionné le Ministère de la Magie en y arrivant il y a 11 ans. Pourquoi je ne serais pas capable d'en faire autant ?

Charlie s'approcha alors de moi et me saisit ma robe de sorcier des deux mains. Oh Charlie, je le sens maintenant le désespoir.

- Si je n'ai pas changé, ne change pas non plus ! Ne me tourne pas le dos, et ne me sors pas tes excuses bidons, Merlin ! Tu t'imagines vraiment que c'est la meilleure solution pour moi ? Pour nous ?

Oui j'étais persuadé que c'était la seule solution. Mais pas pour nous c'est sur. Le Ministère de la Magie était certainement corrompu et Granger, bien qu'à la tête de la Justice Magique n'y pourra rien. Pas seule en tout cas. Elle cala sa tête contre mon épaule et pleurait de plus belle. Je l'entourais de mes bras et lui caressais les cheveux.

"Chut ça va aller...je suis là..."

Je suis encore là, et même après tout ça, je serais toujours là. Toujours pour toi.

- Je n'ai pas peur de toi, j'ai peur de la magie noire. Alors ne t'associe pas à elle. Je te veux encore aussi, alors ne dis pas ça comme si tout était forcément fini. Ce n'est pas ce que je veux... Restons ensemble, trouvons une autre solution. Il y en a forcèment une. On peut sûrement faire un antidote sans utiliser la magie noire.

Je la gardais contre moi, respirant tranquillement pour l'aider à se calmer.

"Pas moi, je n'ai pas peur de la magie noire Charlie. Je la comprends. Je ne l'utilise pas pour faire du mal. Il n'y a pas d'autres solutions. L'antidote doit être fait avec du sang de vampire. Où veux-tu que je trouve ça ?"

Je soulevais la manche de ma cape. Elle pouvait y voir des cicatrices que je me faisais en me prélevant du sang. Marques qu'habituellement je cachais magiquement lors de nos moments intimes.

"C'est bien trop tard pour faire machine arrière. Je ne dois pas arrêter, ça serait pire si je le faisais. Et j'en ai besoin...si...si...ça me fait du bien. Depuis Manfred je..."

Crache le morceau Hansen, au point où tu en es.

"Depuis Manfred, il me manque quelque chose, et quand je pratique tout ça...je me sens entier Charlie. Tu comprends ? Je pense qu'au fond, c'était déjà en moi. Cette magie...j'en ai besoin"

Je la décollais de mon torse pour prendre son visage entre mes deux mains et l'observer. Ses yeux rouges et plein de larmes me faisaient plus de mal que je ne voulais me l'avouer.

"Je ne ferais pas machine arrière, même pour nous."

C'était terrible ce que je disais.

"Tu pourras le faire ? Tu y arriveras ? M'accepter comme je suis ? Le mage noir dont tu as si peur ? Tu sais qui je suis au fond darling, et je ne te ferais jamais de mal"

J'embrassais son front, sa tête toujours entre mes mains. Plus calme que jamais.




Préfet en Chef en RP

Qui est Samuel Hansen ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 1571
Féminin
Nombre de messages : 14624
Age : 23

Feuille perso
Nom: Octavius Books / Charlie Ravengal / Manfred Hild
Maison: Poufsouffle / Gryffondor
Age: 13 ans / 16 ans / 10 ans

MessageSujet: Re: Tout finit où tout a commencé. Mar Juil 12 2016, 17:55
HRPG : Roooo, c'est tellement dur de le repousser !  Crying or Very sad

Terrassée par le chagrin, Charlie laissa Samuel l'étreindre. Il était là, hein ? Comment pouvait-il dire ça alors qu'ils étaient, de toute évidence, sur le point de se séparer ? Alors qu'ils choisissaient chacun un chemin radicalement différent ? 

- Ne mens pas, dit-elle d'une voix étouffée (car elle gardait toujours son visage enfoui dans la chemise du vampire). Tu es en train de t'en aller. 

Maudits Purificateurs. Le monde sorcier n'en avait-il jamais assez de se déchirer dans des conflits stupides ? 

La Gryffondor ne put retenir un hoquet - de surprise, de dégoût, ou d'horreur, peu importait - lorsque le jeune homme affirma qu'il ne craignait pas la magie noire. 

- La magie noire reste la magie noire, quelles que soient tes intentions. Et elle finira par te perdre, si tu t'obstines. La fin ne justifie pas les moyens. 

Samuel souleva alors sa manche, dévoilant plusieurs blessures, certainement infligées par lui-même, et Charlie détourna le regard en se mordant les lèvres jusqu'au sang, resserrant sa prise sur le Serpentard. Elle ne voulait pas voir ça, avoir confirmation qu'il se faisait du mal. C'était insupportable. 

- Il n'est jamais trop tard...

La Gryffondor sentait que ses chances de le faire changer d'avis disparaissaient... Si seulement elles avaient existé ! Une profonde lassitude la prenait. Elle écoutait Samuel qui tentait de s'expliquer, mais son cerveau décodait lentement ses paroles, tant ce qu'il disait lui paraissait absurde, terrible. Brusquement, sa colère se raviva : 

- Comment ça "ça te fait du bien" ? s'écria-t-elle, furieuse, en dégageant sa tête de ses mains. Tu te fous de moi, j'espère ? Ça te plait de te scarifier ? Je devrais prévenir l'infirmière immédiatement ! 

Elle, peut-être qu'elle aurait le pouvoir de l'empêcher de se blesser. 

- La magie noire ne fait pas partie de toi, Samuel ! Et parlons-en de Manfred ! Il m'a écrit - j'aurais dû faire le lien tout de suite - il semble qu'il ressente les effets de tes petites expériences ! 

Elle secoua la tête et s'écarta, reprenant son souffle. Samuel était trop calme, trop attentionné. Ça ne collait pas du tout avec cette situation dramatique. Il voulait la faire passer pour la méchante qui refusait de l'accepter ? Il lui demandait l'impossible, il lui demandait de se renier elle-même, et en avait tout à fait conscience. 

- Non, visiblement, je ne sais pas qui tu es ! Et cette discussion ne mène à rien, puisque tu as déjà pris ta décision, puisque notre couple passe après la magie noire ! 

La Gryffondor inspira profondément. En cet instant, jamais elle ne s'était sentie si seule. Elle aurait voulu remonter le temps... C'était ça, la solution : remonter le temps. Revenir à la simplicité, avant que l'amour ne bouscule tout. Redevenir ce garçon manqué sans réelles attaches, sans préoccupations. La seule échappatoire. Car soutenir Samuel dans la pratique de la magie noire, se torturer l'esprit, se morfondre, ce n'étaient pas des options. Ce n'était pas elle.

- Vas-t'en. Si rien ne peut te faire changer d'avis, vas-t'en. 

Charlie devait être dure et ne plus pleurer, elle était une Gryffondor. Dès le début, elle aurait dû savoir, se méfier. Samuel avait été sa première histoire, et serait la dernière. Plus jamais elle ne se ferait avoir, plus jamais elle ne s'embarquerait dans une relation si compliquée. 

L'adolescente jeta un regard à la forêt interdite. Il était temps de renouer avec cette vieille amie qu'elle n'avait pas daigné visiter pendant des mois. Fini la raison. La tête brûlée reprenait du service, et qu'importe que cela soit désormais pour oublier plus que par passion... 



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US

Championne de DUEL
 gryffondor  

Mon blog d'écriture :
~ Plume en Sucre ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-en-sucre.e-monsite.com/
avatar

Serpentard
Points : 181
Masculin
Nombre de messages : 248
Age : 30

Feuille perso
Nom: Samuel Hansen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Tout finit où tout a commencé. Sam Juil 30 2016, 15:56



- Ne mens pas. Tu es en train de t'en aller.

Oui c'était vrai. J'étais en train de la quitter. Mais ça ne voulait pas dire que je ne serais pas là pour elle si elle en avait besoin. Je n'avais aucune animosité envers elle. Je savais que dès qu'elle aurait su pour moi, elle ne me voudrait plus, elle voudrait que je change. Je le savais tout ça. Je l'avais sentis venir et j'y avais déjà un peu réfléchit. Et je ne lui en voulais pas, elle était comme ça, je l'aimais comme ça. Elle se battait toujours pour ce qu'elle trouvait juste. Sauf que là, nos avis étaient trop différents. Je n'allais plus dans son sens.

- La magie noire reste la magie noire, quelles que soient tes intentions. Et elle finira par te perdre, si tu t'obstines. La fin ne justifie pas les moyens.

Pour moi si, et c'était là toute notre différence à présent. Pour moi si, la fin, tout ce qui était en train de se passer, tout ce que la magie blanche ne faisait pas - parvenir à résoudre les problèmes actuels - justifier les moyens, à la hauteur de la situation. Personne n'avait réussi à soigner ma sœur, pas même Crowley. Alors si, la fin justifier la magie noire. Il y avait des réponses dans cette branche de la magie. Et j'étais persuadé de parvenir à un résultat plus satisfaisant qu'en restant dans les sentiers battus.

Je venais de Durmstrang, j'y avais étudié pendant cinq années, j'avais déjà usé de magie ancienne ou noire. Elle l'était que pour ceux qui en avaient peur. Mais j'avais une part en moi qui la maîtriser et qui n'en était pas inquiété. Elle se redressa, coupant notre étreinte, elle était furieuse.

- Comment ça "ça te fait du bien" ? Tu te fous de moi, j'espère ? Ça te plait de te scarifier ? Je devrais prévenir l'infirmière immédiatement !

"Tu ne le feras pas Charlie... Tu ne me comprends pas. Je ne t'en veux pas, je sais la personne que tu es. Je ne te ferais pas changer d'avis, je te forcerai jamais. Même si pour ça il faut qu'on se quitte..."

Ma voix vacillait doucement. L'émotion était tout de même là, même si je faisais tout pour me contrôler. Ça servait à rien de pleurer, alors qu'elle le faisait déjà. Je devais rester fort, ferme. Elle devait voir que je n'hésitais pas, sinon ça serait encore plus dur pour elle de savoir que ça me coûtait de la quitter. Parce que c'était réellement le cas.

- La magie noire ne fait pas partie de toi, Samuel ! Et parlons-en de Manfred ! Il m'a écrit - j'aurais dû faire le lien tout de suite - il semble qu'il ressente les effets de tes petites expériences !

Je soulevais un sourcil. J'étais surpris de ce qu'elle me disait. Il était vrai que depuis quelques temps, les pouvoirs que je cherchais à récupérer, ceux que j'avais laissé à Manfred, se refaisaient une place en moi, comblant le vide. Mais pourquoi Manfred le ressentirait-il ?

Charlie s'écarta de moi.

- Non, visiblement, je ne sais pas qui tu es ! Et cette discussion ne mène à rien, puisque tu as déjà pris ta décision, puisque notre couple passe après la magie noire !

Je ne savais pas quoi répondre. Ce n'était pas tout à fait ça, mais dans le fond, c'était vrai. Je n'allais pas lui dire le contraire. Je n'allais pas abandonner mon avenir non plus, ni mes progrès, ni ma sœur. Encore moins l’opportunité d'aider les créatures, ni la possibilité de faire changer le monde magique. Et j'avais conscience du sacrifice que c'était de quitter Charlie. Mais chaque grandes choses avaient sont lot de sacrifice et de responsabilités.

Sans lui manquait de respect, sans remettre en compte ses capacités, elle n'avait tout simplement pas les épaules pour assumer la suite avec moi. Si j'étais resté comme je suis, si j'étais le garçon du début d'année scolaire, j'aurais pu passer ma vie avec elle. Elle était tout ce qu'il me fallait avant. Douce, curieuse, intelligente, un petit côté gauche qui me plaisait. Mais aujourd'hui, je me voyais seul ou avec quelqu'un capable de me suivre dans tout ça, sans jamais me freiner. J'avais besoin de gens qui partagent mes convictions et qui se poussent au delà de leurs propres limites, sans avoir peur de parler ou de penser magie noire.

- Vas-t'en. Si rien ne peut te faire changer d'avis, vas-t'en.

Je me redressais à cette phrase, et je la regardais, voulait-elle vraiment que je parte ? Elle ne pleurait plus, elle jeta un œil vers la forêt. Elle était déterminée. J'inspirais un grand coup.

Non, elle ne pouvait pas me faire changer d'avis.

Ses yeux se posèrent sur moi. Elle avait aussi fait son choix. Si je ne changeais pas, elle ne pouvait plus être avec moi. C'était bien ce que je pensais depuis le début, dès l'instant où je lui avais caché la vérité. Mais Victoire avait avancé le processus et causa notre rencontre et notre séparation.

"Rien ne peut me faire changer d'avis. C'est peut-être plus simple comme ça..."

Je l'embrassais une dernière fois sur le front et je regagnais le château sans me retourner. Ma mâchoire était serrée. Ça faisait mal, ça creuser un trou en moi. Je venais de la quitter. Ma première vrai histoire, mon premier amour. Celle à qui j'avais laissé une place immense en moi. Pour qui je m'étais déjà sacrifié pour la sauver. Elle allait donc revenir cette époque où je rasais les murs de Durmstrang pour fuir les gens, les filles. J'étais seul à présent. Seul mais un projet des plus grands où il valait peut-être mieux l'être ? De toute façon, c'était mieux ainsi, c'était ma dernière année, ça serait moins dur pour elle de ne plus me voir dans les couloirs du château.




Préfet en Chef en RP

Qui est Samuel Hansen ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tout finit où tout a commencé.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tout finit où tout a commencé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Tout finit par se savoir [pv Preston]
» Tout est possible, tout est réalisable.. Haha
» Tout est beau, tout est rose. Tant que je l'impose.
» Tenter le tout pour le tout.
» En tout bien tout honneur [ Pv Guillaume]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Harry Potter World ::  :: Poudlard :: Cour extérieure :: Le parc-