Le forum est désormais fermé aux inscriptions. Retrouvez sa nouvelle version ici : New Harry Potter World



Partagez | 

Instant de vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Poufsouffle
Points : 602
Masculin
Nombre de messages : 718
Age : 15

Feuille perso
Nom: Josh Bennett/Prudine Stanger
Maison: Serpentard/Serdaigle
Age: 15 ans (4ème année)/16 ans (5ème année)

MessageSujet: Instant de vérité Lun Fév 29 2016, 20:58
Instant de vérité
Feat Jillian Wen
Une semaine s'était écoulée depuis le bal de la Saint-Valentin. Josh avait vraiment de la chance d'avoir des amis comme Minho et Louis. Pour rien au monde il n'échangerait cette deuxième famille qu'il avait à Poudlard, qui était d'ailleurs bien plus unie que celle qu'il avait chez lui.

Minho et Louis lui avaient changé les idées un peu toute la semaine alors que Josh prenait soin d'éviter Jillian, empruntant les passages secrets et surveillant bien les alentours pour être sur de ne pas tomber sur elle par hasard. Pour ce qui était de Dean McGregor, il baissait la tête à chaque fois qu'il le voyait et se dépêchait de filer dès qu'il l'apercevait. Il n'était pas encore prêt à faire ses excuses à cet abruti en revanche !

Mais la Serdaigle lui manquait, son visage concentré quand elle tentait de lui expliquer quelque chose ou quand elle le dessinait, mais aussi son rire doux qui résonnait encore à ses oreilles. Comment pourrait-il lui dire maintenant ce qu'il ressentait alors qu'elle devait surement le haïr ? Il était déjà passé par ce stade avec elle, lorsque lui et ses deux acolytes s'amusaient à la charrier. Mais cette fois-ci, l'avis de la Serdaigle sur sa personne comptait pour lui. Mais il n'arrivait pas à trouver assez de courage pour aller la voir et lui dire tout ce qu'il pensait, tout ce qu'il ressentait.

Il avait donc recommencer à flirter avec quelques filles. Clara lui avait d'ailleurs fait une scène quand il était retourné la voir mais elle s'était rapidement calmée. Aujourd'hui, vendredi après-midi, Josh séchait son cours de Sortilèges, dans lequel il était lamentable. Il s'était calé avec une fille, Sandra de ce qu'il lui semblait, à côté de buissons, non loin de la cour et murmurait quelques phrases soigneusement choisies. La jeune femme rit et Josh sourit en coin. Ces filles étaient tellement faciles ! Bien loin du caractère de la Serdaigle ...
FICHE PAR DITA | EPICODE






Merci Desh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Instant de vérité Mar Mar 01 2016, 17:23


Jillian Wen
L'Univers"Un être humain est une partie d'un tout que nous appelons: Univers. Une partie limitée dans le temps et l'espace. Il s'expérimente lui-même, ses pensées et ses émotions comme quelque chose qui est séparé du reste, une sorte d'illusion d'optique de la conscience.

Cette illusion est une sorte de prison pour nous, nous restreignant à nos désirs personnels et à l'affection de quelques personnes près de nous.

Notre tâche doit être de nous libérer nous-même de cette prison en étendant notre cercle de compassion pour embrasser toutes créatures vivantes et la nature entière dans sa beauté.
"
Jiji



Instant de vérité J'avais fini les cours en avance aujourd'hui, le professeur d'Histoire de la magie était malade, ça m'arrangeait car j'avais du travail en retard. J'avais donc passé les deux dernières heures à rattraper des parchemins pour éviter des heures de colle. Ça ne me ressemblait pas. Je devais cette lenteur au fait que j'étais encore très perturbée par les derniers évènements de la Saint Valentin. J'avais eu une bonne discussion avec mon frère, on en était venu à dire que peut-être Josh m'aimait plus que ce qu'il laissait entendre. Shino avait essayé de me faire comprendre que les garçons avaient parfois des comportements très étrange quand ils appréciaient une fille. Je ne savais pas quoi en penser, je préférais me dire qu’effectivement, je lui plaisais.

Seulement voilà, cela faisait déjà bien une semaine que je n'avais aucune nouvelle de Josh. Ce n'était pas faute d'avoir essayé de le voir, j'étais même retournée tous les jours à la tour d'astronomie dans l'espoir de le rencontrer, mais rien. Il semblait avoir déserté de Poudlard. Mon frère m'avait dit qu'il venait pourtant à tous les entrainements de Quidditch, mais je ne voulais pas l'affronter devant tous ses amis, je voulais être seule avec lui, on arrivait à bien se parler quand on était seul tous les deux.

Une fois j'avais même croisé Minho dans le couloir, il avait fuit comme si j'étais un troll. Je savais qu'il y avait quelque chose qui se passait. Je mis donc quelques jours à me rendre à l'évidence, il s'était bien foutu de moi.

Je ne pensais qu'à ça jour et nuit, j'en étais malade, je ne mangeais presque plus, les révisions, les livres, le dessin, j'avais tout arrêté. Mes amies étaient inquiètes pour moi, mais je m'en fichais bien, je voulais juste lui parler, juste le voir, l’apercevoir, voir ses fossettes, ses grains de beauté, ses yeux rieurs. Ses blagues me manquaient, son parfum, sa voix, son...rire. Son rire ?

Oui c'était bien ça que j'entendais à l'instant, derrière le bosquet. Pas de doute, je m'avançais rapidement pour ne pas le louper, c'était maintenant ou jamais. Je déboulais comme s'il pouvait m'échapper et je le trouvais là, oui il était bien là, avec une autre fille à...à...à FLIRTER !

J'entendis quelque chose craqué en moi, mes certitudes ? ma joie ? ma fierté ? Mon cœur... C'était donc ça depuis le début. Shino se trompait, je me trompais. Je l'avais sentis depuis le début, je n'avais été qu'un jouet ? Une amie...tu parles.

"Non mais je rêve !" Ces mots m’échappèrent sans que je puisse y faire quelque chose.

Mes yeux étaient froncés de colère. Il n'était même pas venu s'excuser, normal, il devait être trop occupé à passer son temps à draguer dans tous les coins secrets de Poudlard. Il avait peut-être même amené cette fille en haut sur son balai, sur ce toit, avec les feux d'artifices... Je ressentais de l'humiliation, de la trahison. Je n'avais jamais craqué pour un garçon, jamais aucun n'avait eu cet effet sur moi, et il fallait que ce soit Josh ! J'avais le cœur brisé. Les garçons, l'amour, tout ça s'était fini ! Ma grand mère avait raison ! Il me tardait presque d'être fiancée pour ne plus me préoccuper de tout ça. Pour oublier que l'amour était possible. Non, c'était trop douloureux, c'était plus de peines que ce que je pouvais encore supporter dans mon existence.

Et s'en était plus que ridicule, car en fait, il n'y avait jamais rien eut entre nous, aucune promesses, aucun baisers. Juste des regards, des moments volés. Je me mettais dans des états inimaginables pour quelque chose qui n'avait jamais existé et qui n'existerait visiblement jamais. Seulement je n'y pouvais rien, j'étais amoureuse de Josh, je le savais. C'était comme ça.

Ce nœud dans la gorge, ces papillons dans le ventre, cette joie de croiser son regard. Son humour, sa beauté, son insouciance, sa légèreté, son ouverture d'esprit, son côté si sérieux quand il se concentrait. C'était une garçon plein de surprises et de rebondissement, il me manquait ça, il me manquait tout ça à moi. Oui, Josh Bennett manquerait à mon existence. Et j'étais furieuse, contre lui, contre moi car j'avais nourris des espoirs dévastateurs.

Je commençais à avancer pour quitter les lieux, c'était insoutenable, cette garce collée à lui, la main posée sur sa cuisse et l'autre sur son torse. Ma baguette magique crépitait sous ma colère, il fallait que je parte avant de lancer un sort à cette fille ou à Josh. Mes mains tremblaient et j'étais sur le point d'exploser en sanglot.





CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Poufsouffle
Points : 602
Masculin
Nombre de messages : 718
Age : 15

Feuille perso
Nom: Josh Bennett/Prudine Stanger
Maison: Serpentard/Serdaigle
Age: 15 ans (4ème année)/16 ans (5ème année)

MessageSujet: Re: Instant de vérité Mer Mar 02 2016, 19:03
Instant de vérité
Feat Jillian Wen
Cette Sandra ou Sophia ne se gênait pas pour frotter son corps un peu plus contre celui du Serpentard qui ne quittait pas son sourire en coin. Jusqu'à...

- Non mais je rêve !

Josh se retourna d'un bond, juste le temps de voir le visage décomposé de Jillian Wen qui partait déjà dans la direction d'opposé. Sous le coup de la surprise, Josh resta un moment figé. D'abord, il lui faisait une scène au bal en frappant son cavalier. Ensuite il l'évitait toute une semaine. Et maintenant elle le retrouvait dans les bras d'une autre. Bennett, tu merdes vraiment là ! Pas étonnant qu'elle se dépêche de partir et qu'elle veuille s'éloigner de toi. Mais le Serpentard réalise que s'il ne la retenait pas maintenant, elle partirait pour toujours. Il allait s'élancer à sa suite quand Selena ou un truc de ce genre lui caressa le torse en murmurant :

- Tu disais mon sucre ?

Sérieusement ? Mon sucre ? Bennett, laissant apparaître une grimace de dégoût sur son visage, repoussa les bras de la Serpentard et se mit à courir après sa Serdaigle.

- Jillian, attends !

Mais déjà la Serdaigle filait et Josh la fit se retourner vers lui en tirant sur son bras.

- Faut qu'on parle, Jiji, je...

Merlin, il se sentait réellement empoté en cet instant. Elle le regardait avec le plus grand dégoût et son visage n'exprimait rien d'autre que de la haine. Qu'avait-il fait pour qu'elle affiche ce visage devant lui ? Quand avait-il commencé à prêter de l'attention à ce qu'elle pensait de lui et comment elle le voyait ? Quand était-il tombé amoureux de Jillian Wen ? Il se mordit la lèvre et l'attrapa par le bras pour l'attirer dans un coin à l'abri des regards, malgré ses protestations. Il voulait être tranquille. Ce moment était à eux et inutile que Carter vienne encore les déranger.

- Je suis désolé, ce que tu as vu avec cette fille... c'était... c'était rien !
FICHE PAR DITA | EPICODE






Merci Desh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Instant de vérité Mer Mar 02 2016, 20:59


Jillian Wen
L'Univers"Un être humain est une partie d'un tout que nous appelons: Univers. Une partie limitée dans le temps et l'espace. Il s'expérimente lui-même, ses pensées et ses émotions comme quelque chose qui est séparé du reste, une sorte d'illusion d'optique de la conscience.

Cette illusion est une sorte de prison pour nous, nous restreignant à nos désirs personnels et à l'affection de quelques personnes près de nous.

Notre tâche doit être de nous libérer nous-même de cette prison en étendant notre cercle de compassion pour embrasser toutes créatures vivantes et la nature entière dans sa beauté.
"
Jiji



Instant de vérité - Jillian, attends !

ATTENDRE QUOI ?! Qu'il l'embrasse devant moi ? Non mais vraiment. J’accélérais le pas, ne voulant pas courir non plus pour m'afficher devant toute la cours. Ma colère sur le point d'éclater, Josh me retint par le bras.

- Faut qu'on parle, Jiji, je...

"Parler de quoi ?! C'est visiblement trop tard Josh !"

Oui, c'était bien trop tard, ça faisait une semaine que je nourrissais des illusions. Là s'en était trop. Mon visage était déformé entre la déception, la rage, l'incompréhension, la douleur... surtout la douleur. Celle qui nous ronge de l'intérieur, qui nous consume.

- Je suis désolé, ce que tu as vu avec cette fille... c'était... c'était rien !

"PARDON ?! C'était rien ? Dans un coin, en train de fricoter dans des positions équivoques ? C'est rien pour toi ?" Ma voix devint aiguë.

Parce qu'en plus il se foutait de ma gueule maintenant ? Il manquait pas de culot. J'ouvris ma bouche pour répliquer quelque chose, mais c'est ma main qui s'avança vers son visage. Je venais de le gifler, comme je n'avais jamais giflé personne. En fait je n'avais jamais été dans un état pareil. Malgré ce geste qui était sensé me calmer, je n'étais pas soulagée pour autant. Non, au contraire je me sentais encore plus mal.

Je venais de perdre le contrôle. Je ne voulais pas lui faire mal, je ne voulais pas le punir. Tout était de ma faute, c'était moi qui m'étais attendrit face à lui. Qui était tombée sous son charme. Lui n'avait pas les mêmes sentiments pour moi c'est tout, il ne m'avait jamais rien promis. On était pas ensemble, on ne l'avait jamais été. Ce geste allait à présent clore notre relation. Je m'en voulais déjà, mais il était trop tard pour changer les choses. Josh avait deux solutions, m'insulter et partir, ou se moquer de moi et partir. J'attendais, terrifiée ma sentence.

Mon visage c'était radoucit, choquée de ma réaction. J'étais visiblement désolée sans que je puisse ouvrir ma bouche pour le lui dire. Aller Josh, achèves moi, détruis moi, je suis prête...pensais-je en mon fort intérieur. J'étais finie. Meurtrie, pétrifiée par mes actions, mon comportement, mes sentiments...





CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 


Dernière édition par Evens le Jeu Mar 03 2016, 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Poufsouffle
Points : 602
Masculin
Nombre de messages : 718
Age : 15

Feuille perso
Nom: Josh Bennett/Prudine Stanger
Maison: Serpentard/Serdaigle
Age: 15 ans (4ème année)/16 ans (5ème année)

MessageSujet: Re: Instant de vérité Mer Mar 02 2016, 22:17
Instant de vérité
Feat Jillian Wen
Jillian était folle de rage. Josh le sentait rien qu'au ton de sa voix et en voyant les traits de son visage. Il aurait même été un peu effrayé si elle s'était mise à sortir sa baguette et à la braquer devant lui. Effectivement, elle était pire qu'en colère. Elle ne ressentait plus que de la haine pour Josh qui venait de se rendre compte de ses sentiments pour la Serdaigle. Tiens ! Ça serait une bonne blague à raconter aux copains ça....

- PARDON ?! C'était rien ? Dans un coin, en train de fricoter dans des positions équivoques ? C'est rien pour toi ?

Sérieux ? Non seulement elle était en colère surement pour Dean mais elle semblait sérieusement jalouse de le voir avec une autre fille. C'était plutôt bon ça, non ? Mais, alors qu'il venait de retrouver le sourire, vite fait rassuré, une main s'abattit sur sa joue sans qu'il ne puisse la voir venir. Aie ! Josh reprit difficilement ses esprits en plaquant une main sur sa joue. Le Serpentard était résistant avec tous les coups du Quidditch qu'il encaissait mais cette gifle venait du coeur. D'ailleurs, au vu de la tête de la Serdaigle, elle semblait toute aussi surprise que lui. Un peu sonné, il dit en rigolant nerveusement :

- Ah, je l'ai pas vu venir celle-là !

Il se sentit tellement ... bête après cette phrase ? D'habitude, il arrivait à choisir soigneusement ses mots, ses phrases, ses blagues.

C'est alors qu'il comprit que c'était peut-être sa chance, sa chance de pouvoir dire et montrer ce qu'il ressentait pour Jillian. Bien sûr elle le haïssait, bien sûr elle était jalouse et bien sûr elle venait de le gifler. Mais Josh savait que s'il ne le faisait pas maintenant, elle partirait et ce serait terminer.

Le Serpentard décolla sa main de sa joue et s'approcha rapidement de la Serdaigle qu'il plaqua contre l'arbre derrière elle. Et sans plus attendre, il déposa ses lèvres brûlantes contre celle de Jillian. Ce baiser qu'elle semblait avoir eu envie de faire ce soir sur la Cabane Hurlante. Ce baiser qu'il avait tant redouté. Ce baiser qui voulait faire comprendre à la Serdaigle tout ce qu'il ressentait. Ses lèvres semblaient dévorer celles de Jillian et alors qu'il s'appuyait d'une main sur l'arbre, il caressait de l'autre la joue de la bleue et argent. Combien de fois avait-il imaginé ce baiser ? Combien de fois avait-il redouté la réaction de la Serdaigle ? Alors que son baiser était brulant de désir et d'amour, Josh redoutait la seconde gifle qui mettrait fin à son rêve.
FICHE PAR DITA | EPICODE






Merci Desh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Instant de vérité Jeu Mar 03 2016, 13:01


Jillian Wen
L'Amour"L'amour finit toujours par se transformer en cicatrice, plus ou moins vaste, plus ou moins silencieuse. La question n'est pas de savoir si l'amour est supportable ou non. La question est de savoir si l'on se protège ou si l'on s'expose. Si l'on vit à l'abri ou à découvert. Si l'on est prêt à porter sur soi la trace de nos histoires, à même la peau."
Jiji



Instant de vérité - Ah, je l'ai pas vu venir celle-là !

Je fronçais mes sourcils désolée. Est-ce que je pouvais prendre ça comme une moquerie ? Non, non pas du tout. Mais au moins il n'était pas parti... Son regard changea, il avait l'air déterminé, j'attendais alors la phrase fatidique, celle qui mettrait un terme à tout.

Mais Josh s'avança vers moi d'un pas rapide, j'aurais du avoir peur, après ce qu'il avait fait à Dean. J'aurais du reculer, me dire qu'il allait aussi me frapper, répondre à mon geste. Mais même quand il me plaqua contre l'arbre je n'avais pas ce genre d'idée, je ne pensais à rien et certainement pas à ce qu'il allait faire. Je n'avais pas peur de Josh dans ses gestes, j'avais peur de Josh dans ses mots. Ses yeux brillaient comme je ne les avais jamais vu briller.

Il m'embrassa.

Ses lèvres étaient ce que j'avais attendu depuis des semaines. Elles étaient exactement ce que je désirais...Non...elles étaient même plus que ce que je pouvais imaginer. Elles étaient à la fois douces, fortes pour ne pas dire puissantes. C'était le baiser le plus rassurant que je connaisse, seulement...

Seulement était-il partagé ? Etait-il autant désiré de l'autre côté ? Josh faisait-il ça parce qu'il en avait envie, ou parce qu'il voulait me faire taire ? Me calmer ?

Je profitais de ses lèvres tièdes sur les miennes par ce temps froid. J'en abusais, mais j'aimais tellement ça. Ses doigts qui caressaient ma joue, son corps contre le mien, cet arbre derrière moi m'empêchant le moindre mouvement de recul, je ne pouvais pas fuir. Le poids de Josh sur moi, seul lien qui me ramené à la réalité, tant ce moment était magique, surréaliste.

Mes mains restées le long de mon corps finirent par trouver ses hanches, remontèrent vers son ventre, son torse. Elles continuèrent vers le bas de son visage, ses joues... Bien que le baiser soit tout ce que j'attendais, le fait de ne pas savoir, le fait de me dire qu'il faisait ça juste pour avoir la paix, le fait de pouvoir penser que c'était une autre de ses blagues me fit mettre un terme à cette échange. J'appuyais légèrement, délicatement sur son visage avec mes mains posées dessus. Nos lèvres se défirent difficilement. On se désirait mais...mes doutes étaient puissant, troublant.

Il s’écarta légèrement de moi, assez pour qu'on se regarde dans les yeux, cherchant une réponse dans l'autre, chacun de notre côté. Sa main quitta mon visage, les miennes aussi. J'aurai eu envie, de l'attirer une nouvelle fois contre moi, de l'embrasser jusqu'à la tombée de la nuit. Mais je ne voulais pas être un jeu pour lui.

Je l'aimais et ce qu'on venait de faire m'empêcherai à présent de l'oublier et de tirer un trait sur lui. Non, je ne pourrais plus gommer Josh de ma vie, comme j'aurais pu le faire sur mon carnet de dessin. J'avais ses lèvres gravées sur les miennes et son goût présent dans ma mémoire à tout jamais.

L'écart qu'il avait mis entre nous en se reculant, attendant ma réaction, me permit de me décoller de l'arbre et de faire un pas sur le côté. Mes yeux se remplirent de larmes et je retins un sanglot pour pouvoir lui parler.

"C'est quoi ça encore Josh ? Tu as décidé de te jouer de moi ? De te moquer de moi encore une fois ?"

Ma voix se brisa à la fin de ma phrase. Les larmes coulaient sur mes joues. Voilà, j'étais arrivée au point de rupture, il m'avait déchiré. Et bon sang ! Je l'aimais encore plus, je le désirais encore plus. Un autre sanglot se fit entendre et je plaquais une main sur ma bouche. Il allait dire quelque chose, je voyais ses lèvres bougeaient, je l'en empêchais en parlant avant lui.

"Tu ne sais pas à quel point je..."

A quel point je t'aime et à quel point tu viens de me briser ! Je secouais la tête pour me raisonner, ça ne servait à rien de lui donner de la poudre de cheminette à moudre. Ces derniers mots restèrent pour moi. Ne pouvant retenir plus mes pleurs, je pris la fuite, une nouvelle fois, mais cette fois je courrais à perdre haleine. Hors de question qu'il me rattrape et je que me sente une nouvelle fois humiliée. Sans m'en rendre compte je courrais vers la tour d'astronomie.





CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffondor
Points : 2002
Féminin
Nombre de messages : 11796
Age : 19

Feuille perso
Nom: Victoire Weasley/Elise O'Colin
Maison: Etudiante en Métamorphose/Gryffondor
Age: 19 ans/17 ans

MessageSujet: Re: Instant de vérité Jeu Mar 03 2016, 15:55
Instant de vérité
Feat Jillian Wen
Mais Jillian semblait répondre à son baiser, aussi puissant, aussi brûlant. Les mains de la Serdaigle remontèrent le long du corps de Josh et celui-ci voulut se coller un peu plus contre elle. Mais les mains de la Serdaigle sur son visage l'obligèrent à décoller ses lèvres des siennes et à contrecœur, il se recula un peu. Mais lorsqu'il ouvrit les yeux, ce n'était pas un sourire rayonnait qui l'attendait, ni même la haine encore inscrite sur le visage de Jillian. Elle semblait être sur le point de craquer. Comme cette nuit-là, après l'anniversaire de Shino, où elle avait tant bien que mal retenu ses larmes et souhaitait déballer tout ce qu'elle avait sur le cœur. Josh retint son souffle mais la Serdaigle ne tarda pas à exploser :

- C'est quoi ça encore Josh ? Tu as décidé de te jouer de moi ? De te moquer de moi encore une fois ?


De... Quoi ? "Attends miss, je ne peux pas être plus sincère là", semblait-il vouloir dire. Les larmes se mirent à couler sur ses joues et à nouveau il se sentit impuissant face à ça. Comment pouvait-on autant craindre les larmes ? Il pensait qu'elle comprendrait son baiser, mais la jeune femme souhaitait des réponses, des mots sur ses actes. Il ouvrit la bouche mais la Serdaigle le coupa :

- Tu ne sais pas à quel point je...


Mais elle ne put finir sa phrase et se dépêcha de fuir. Josh cria :

- A quel point quoi ? JILLIAN !

Il en revenait pas. Il essayait de faire que les choses s'arrangent mais à chaque fois, il échouait. Il échouait de toute manière dans tout ce qu'il entreprenait. Il n'était qu'un désastre, une calamité, une catastrophe à lui tout seul. Mais il ne pouvait la laisser partir. Non, il ne pouvait se le permettre. Revenant de sa surprise, il se mit à lui courir derrière. Même si elle n'était pas aussi endurante que Josh, elle avait le mérite d'être très rapide. Josh la suivit et se rendit compte après coup qu'elle se dirigeait vers la Tour d'Astronomie. Qu'est-ce qu'elle comptait faire là-haut ?

Encore dans les escaliers alors que la Serdaigle venait de claquer fermement la porte derrière elle, Josh l'appela :

- JILLIAN !


Son cri était mêlé de désespoir et de peur. Avait-il fait le mauvais choix en l'embrassant ? Ne ressentait-elle rien pour lui ? S'était-il trompé ? Il est vrai que Jillian n'était pas comme toutes ses autres filles mais il pensait que... qu'il n'était pas simplement un ami ? S'il l'avait au moins été une fois... Il arriva dans la petite pièce où ils s'étaient une fois retrouvés. Une fois, rien que tous les deux pour la première fois.

- Jillian, reprit-il d'une voix douce.

Il reprit rapidement son souffle et s'avança lentement vers la Serdaigle qui semblait vraiment hostile à lui parler.

- Jillian, s'il te plait, ne me fuis pas...


C'était tellement bizarre de l'entendre parler ainsi. Quand avait-il supplié quelqu'un pour la dernière fois ? Pourquoi la présence de la Serdaigle était-elle si important à ses yeux ? Il devait tout lui dire. Maintenant !

- Jillian, j'ai besoin de toi.... J'ai besoin de ta voix, de ton rire. Car je les aime. J'aime tout en toi. J'aime tes doux cheveux noirs, tes yeux pétillants de joie après l'une de mes blagues. J'aime quand tu me dessines et quand tu me regardes comme si j'étais le seul à pouvoir chasser tes mauvaises pensées. J'ai besoin de toi et je crois que je suis amoureux, Jiji. Je suis amoureux de toi....

Son regard ne pouvait être plus sincère, tout comme ses paroles. Il venait de s'ouvrir. Il venait de déballer tout ce qu'il ressentait, tout ce qu'il retenait depuis si longtemps. Car la dernière fois qu'il avait eu le courage de s'ouvrir ainsi, c'était quelques jours après l'enterrement de sa mère. Quand son père avait commencé à se plonger de plus en plus dans le travail, qu'Alex devait déjà prendre le rôle de leur mère. Josh avait craqué ce jour-là. Il s'était énervé comme jamais auparavant et comme jamais depuis. Mais il avait surtout dit tout ce qu'il avait sur le cœur. Tout ce qu'il ressentait. Et il le faisait à nouveau cette fois-ci pour une personne qui était devenue chère à ses yeux. Il continuait encore à s'approcher d'elle et craignait que ses sanglots redoublent d'intensité. Il était obligé d'être sincère. Il ne pouvait plus le cacher. Il n'était plus qu'à quelques centimètres de la Serdaigle et tenta de prendre son visage au creux de ses mains.

- Jamais je ne me serai moquer de toi sur pareil sujet, princesse..., murmura-t-il.
FICHE PAR DITA | EPICODE



ONLY THE COURAGE CAN SAVE US !

Championne de NATATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Instant de vérité Jeu Mar 03 2016, 17:58


Jillian Wen
L'Amour"L'amour finit toujours par se transformer en cicatrice, plus ou moins vaste, plus ou moins silencieuse. La question n'est pas de savoir si l'amour est supportable ou non. La question est de savoir si l'on se protège ou si l'on s'expose. Si l'on vit à l'abri ou à découvert. Si l'on est prêt à porter sur soi la trace de nos histoires, à même la peau."
Jiji



Instant de vérité Je courrais toujours, ce sentiment de vitesse me faisait du bien, il m'aidait à me contenir. Le vent dans mes cheveux, la concentration pour ne pas m'étaler devant tout Poudlard. Je traversais la cours, le parc, ne manquant pas de percuter quelques élèves sur ma route, surpris que je ne m'arrête pas pour m'excuser. Ouai et bien merde, j'en avais marre de la Jiji prudente et polie. Je souhaitais être seule pour exploser. Je n'avais presque plus de souffle en arrivant à la tour. Et j'entendis quelqu'un m'appelait. NON ! Josh m'avait suivi. Pourquoi ?

- Jillian !

Je claquais la porte, peut-être qu'il comprendrait ? Je rageais contre moi même. J'essayais de reprendre mon souffle, ce qui m'empêchait de pleurer en même temps. Mais c'était sans connaître Josh, il ouvra la porte qu'il referma sur nous deux. Voilà, j'étais seule avec lui, vraiment seule, et à moins de sauter de la tour, je ne pouvais plus me défiler et il le savait.

- Jillian. Jillian, s'il te plait, ne me fuis pas...

Le fuir ? Je regardais tout autour de moi, comme si une porte allait apparaitre. Où était la salle sur demande quand on en avait besoin. Oui c'était bien ce que je venais de faire après tout, mais là, je ne pouvais plus. J'avais retrouvé un peu de souffle, lui aussi. La colère, la fatigue de ma course, mes émotions à vif, tout ça se traduisait par des larmes qui coulaient sans s'arrêter sur mes joues. Mon cœur battait la chamade, pas seulement parce que j'avais piqué un sprint comme si un dragon me poursuivait, non, il battait à tout rompre parce que j'appréhendais ce qu'il allait me dire.

Pourquoi ce serait-il donné du mal à me suivre, si c'était pour se moquer une nouvelle fois de moi ? Et puis, sans m'y attendre c'est lui qui explosa à ma place. J'ouvris ma bouche pour parler, mais son débit était extravaguant, puissant, déstabilisant.

- Jillian, j'ai besoin de toi.... J'ai besoin de ta voix, de ton rire. Car je les aime. J'aime tout en toi. J'aime tes doux cheveux noirs, tes yeux pétillants de joie après l'une de mes blagues. J'aime quand tu me dessines et quand tu me regardes comme si j'étais le seul à pouvoir chasser tes mauvaises pensées.

Plus il parlait, plus mon souffle se calmait, mes larmes diminuaient. C'était quoi ça ? Tout ce qu'il disait ? C'était quoi ?

- J'ai besoin de toi et je crois que je suis amoureux, Jiji. Je suis amoureux de toi....

Amoureux...de moi ?! J'étais désarmée. Je le regardais s'avancer vers moi avec ses yeux rempli de sincérité. Oui, il y avait ce petit quelque chose qui ne trompait pas. Il n'était plus en train de jouer, non, il n'avait jamais joué en fait. Depuis le début. La balade en balai, cette nuit sur le toit, le feu d'artifice. Le coup de poing à Dean, c'était bien de la jalousie, tout comme moi tout à l'heure.

Mais je n'étais pas bien sûre de comprendre, il pouvait avoir n'importe quelle fille, plus marrante certainement plus jolie, mais c'était de moi dont il avait besoin. Il avait BESOIN de moi. Son discours m'avait touché, plus profondément qu'il ne pouvait l'imaginer. Je me souvenais de la discussion avec mon frère, après la Saint Valentin, dans la Salle Commune des Serdaigle, je me souviens de ce que j'avais dis à ce moment là. Josh était ce qu'il me manquait dans la vie. Il était un morceau de mon existence. Tout c'était illuminé depuis quatre ans, plus il me taquinait, plus j’existais pour quelqu'un.

J'avais commencé à le dessiner à ce moment là. J'aimais l'observer en douce, m'imaginer ce que je pouvais lui répondre après une remarque de sa part. Il n'avait jamais été clairement mauvais avec moi. Non, il me charriait, il me provoquait, mais ne m'avait jamais blessé. Je faisais partie des électrons autour de son monde. Mais aujourd'hui, j'étais au cœur de son monde. Et j'avais besoin de ça moi aussi, j'avais besoin de lui.

- Jamais je ne me serai moquer de toi sur pareil sujet, princesse...

Princesse, redis le encore...j'aime ça. Il avança une main vers moi et je reculais d'un pas. Pas pour le fuir, mais pour me persuader que tout ceci était vrai. Je passais une main sur mon visage, dans mes cheveux. J'étais barbouillée de larmes, je devais être horrible à voir. Mais yeux étaient certainement bouffis, mais je ne voulais plus fuir. Je reniflais, on repassera pour le glamour. J'étais désolée, sincèrement, mais aussi perdue, détoutée.

Je le vis s'approcher encore de moi et m'attirait violemment dans ses bras. Je le serrais alors à mon tour, je ne pouvais plus le lâcher. Je ne le repoussais pas, non, je ne m'effondrais pas non plus, bien au contraire. J'avais lu une fois, dans un livre moldu, qu'un jour on rencontrerait tous quelqu'un qui nous serrera tellement fort dans ses bras qu'il recollera tous les morceaux. C'était ce qui était en train se passait. Josh était en train de me reconstruire. Le puzzle était enfin complet. Voilà Shino, c'est ça...c'est ça l'amour.

Spoiler:
 

Josh me souleva dans ses bras avec une facilité déconcertante, et on s'embrassa. On s'embrassa je ne sais combien de temps, parce qu'à partir du moment où j'étais avec lui, le temps s'arrêtait pour nous transporter dans une autre dimension. Plus rien n'avait d'importance, ni le monde, ni la vie. Il n'y avait que lui et moi dans une petite infinité qui devenait alors notre univers.

Il me reposa au sol, arrangea des mèches de cheveux derrière mes oreilles. Il était doux, c'était déroutant, agréable. Je l'avais retrouvé, ce regard pétillant qui lui plaisait tant, ses yeux qui pouvaient lui dire que oui, il était bien la seule personne à pouvoir chasser mes mauvaises pensées. Je caressais son visage, je n'en avais jamais eu le droit jusqu'à présent. Et je souriais, comme jamais.

"Tu ne sais pas à quel point je..."

J'allais enfin pouvoir finir ma phrase, sans risquer de me perdre un peu plus, ni même de me briser.

"...je t'aime"

Je l'attirais vers moi pour l'embrasser de nouveau. C'était bon, c'était mieux que tous les bouquins, que toutes les bonnes notes, c'était mieux que la magie. C'était étourdissant. Avec cet ascenseur émotionnel, depuis toute cette semaine, cette traversée du parc tout à l'heure, j'étais vidée, épuisée. Je l'amenais avec moi, pour s'assoir un peu. Mes jambes tremblaient d'émotion.

Le silence dont on faisait preuve, laissait transparaître notre gène à tous les deux. J'étais d'ailleurs étonné de sa pudeur après tout ce qu'il venait de me dire. Ce qui me faisait penser, que malgré toutes ses conquêtes, il n'avait jamais prononcé ces mots à aucune d'entre elles. J'étais même pas sûre qu'il soit du genre à parler de lui, de ses sentiments à quiconque. J'étais consciente de la chance que j'avais qu'il se soit exprimé comme ça. S'il ne l'avait pas fait, on en serait pas là, on aurait tout gâché. J'aurais tout gâché...

Spoiler:
 

Il attrapa ma main, comme j'avais un jour attrapé la sienne sur ce toit en janvier. Je le regardais, souriante. C'était là, je le touchais enfin : le bonheur.

"Je l'ai pas vu venir celle-là !"

Je me mis à rire en reprenant sa phrase. L'humour, ça c'était sa spécialité, je devais au moins lui rendre hommage, et m'excusais surtout. C'était à mon tour d'exprimer ce que j'avais sur mon cœur.

"Je te demande pardon...je te demande pardon pour tout un tas de choses en fait. Je ne savais pas, je n'avais pas compris. Je t'ai vu avec tellement de filles, plus marrantes que moi, plus belles, plus intéressantes. Je t'aime depuis des semaines, et je me rends malade depuis tout ce temps. J'ai même eu un troll en histoire de la magie..."

Je roulais mes yeux. C'était ridicule tout ce que je disais, mais il allait comprendre à quel point j'étais sérieuse et à quel point j'avais été perturbé par tout ce qui s'était passé entre nous.

"Tu en as brisé des cœurs et je ne voulais pas te donner le mien pour ça. Il est déjà en miette Josh, tu sais ? Pas à cause de toi, non, mais qu'est-ce que tu ferais d'un cœur en mille morceaux ?"

Cependant il ne se rendait pas compte qu'il était déjà en train de les rassembler un par un. Pouvons nous aimer au point de se reconstruire ? Au point d'affronter tout ce qui nous fait peur ? Deux mots pouvaient tout briser : Sang Pur. Mon visage s'assombrit un peu. J'aurais aimé que mes parents soient encore là, je sais que mon père et même ma mère m'auraient soutenu dans cet amour, et que rien de tout ceci n'était interdit. J'étais promise à un mariage, avec quelqu'un qui se trouvait par là, en sommeil, et qui un jour sera déclaré comme mon fiancé, et ça ne pouvait pas être Josh.





CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Poufsouffle
Points : 602
Masculin
Nombre de messages : 718
Age : 15

Feuille perso
Nom: Josh Bennett/Prudine Stanger
Maison: Serpentard/Serdaigle
Age: 15 ans (4ème année)/16 ans (5ème année)

MessageSujet: Re: Instant de vérité Jeu Mar 03 2016, 21:32
Instant de vérité
Feat Jillian Wen
Jillian recula quand les mains de Josh s'avancèrent vers son visage. Le Serpentard retint son souffle et craint de l'avoir offensé à nouveau. Allait-elle partir à nouveau ? Allait-elle se moquer de lui et de ses foutus sentiments ? Non, il ne pouvait pas la croire comme ça. C'était son rôle de se moquer. Ca avait toujours été son rôle. Ils ne pouvaient les échanger. Il s'ouvrait à elle. Il voulait qu'elle reste. Qu'elle reste pour toujours avec lui. Alors, rapidement, il la saisit et referma ses bras autour d'elle. Et à la place de le frapper, de l'insulter, comme elle aurait pu le faire, elle se blottit contre lui et Josh laissa reposer sa tête quelques secondes sur celle de la Serdaigle. C'était bon de la sentir là, près de lui. Comment avait-il pu être aussi bête pour oser croire qu'il pouvait se passer d'elle ? Il n'avait eu l'occasion de la prendre qu'une seule fois dans ces bras comme ça, et pour cette seconde fois, il sentit une chaleur l'envahir. Il semblait ne plus être aussi froid et distant qu'il pouvait l'être avec les autres. Il s'ouvrait à elle et partageait ainsi sa chaleur avec celle qui avait pris une importante place dans son cœur.

Et, comme elle ne l'avait pas repoussé jusqu'ici, il fut pris d'une soudaine envie de l'embrasser à nouveau. Il la souleva alors de terre et la serra encore plus fort contre lui avant de déposer ses lèvres contre les siennes. Ses baisers étaient aussi brûlants que celui qu'ils avaient échangé dans le parc. Brûlants de désir, d'émotion et d'amour. Et cette fois-ci la Serdaigle ne s'enfuyait pas. Elle était là, contre lui, et elle ne le repoussait pas. Le baiser était toutefois quelque peu salé à cause de ses larmes mais Josh s'en moquait car, de ce qu'il avait compris, il en était la source.

Au bout d'un certain temps, il finit par la reposer sur le sol et lorsqu'il ouvrit les yeux sur son visage, il fut heureux de revoir ce regard qu'il aimait tant. Il sourit, réellement heureux de la retrouver.

- Tu ne sais pas à quel point je t'aime

La Serdaigle souriait et l'attira à nouveau à elle pour l'embrasser. A cet instant, Josh n'avait pas de doutes. Il l'aimait, elle l'aimait, ils s'embrassaient. C'était le bonheur et il se sentait comme libéré d'un poids qu'il pouvait à présent partager avec quelqu'un. La jeune femme interrompit leur baiser pour s'asseoir. Elle semblait épuisée et il devait dire qu'il l'était tout autant. Pire qu'un entraînement de Quidditch ! Il était passé par tant d'émotions en si peu de temps. Il y a encore 1/2 heure il ne pensait pas revoir Jillian et surtout l'embrasser comme il venait de le faire. Il prit sa main et elle le regarda en souriant à nouveau.

- Je l'ai pas vu venir celle-là !

Et elle éclata de ce rire qu'il aimait tant. Josh se surprit à sourire en la voyant. Elle était magnifique. Malgré ses larmes qui avaient balayé le peu de maquillage qu'elle avait, malgré ses cheveux en bataille et malgré le fait qu'elle semblait sérieusement fatiguée. Elle restait magnifique.

- Je te demande pardon...je te demande pardon pour tout un tas de choses en fait. Je ne savais pas, je n'avais pas compris. Je t'ai vu avec tellement de filles, plus marrantes que moi, plus belles, plus intéressantes. Je t'aime depuis des semaines, et je me rends malade depuis tout ce temps. J'ai même eu un troll en histoire de la magie...


Josh sourit un peu en l'écoutant. Plus marrantes ? Oh non. Plus belles ? Certainement pas. Plus intéressants ? Oh Merlin, loin de là ! Elle s'était donc rendue malade pour lui et avait même jusqu'à récupérer un troll dans une matière. Josh rit un peu. Il se doutait que ce n'était pas la meilleure chose à faire à ce moment-là, mais la fatigue anéantissait parfois le peu de cerveau qu'il avait. Et puis il fallait avouer que le Serpentard ne s'attendait pas du tout à ce que quelqu'un s'intéresse autant à lui pour foutre sa carrière en l'air. Enfin, Jillian avait toujours été très doué dans ses études et très consciencieuse. Elle devait surement s'en vouloir d'avoir eu une aussi mauvaise note. Il voulut la rassurer mais elle reprit la parole :

- Tu en as brisé des cœurs et je ne voulais pas te donner le mien pour ça. Il est déjà en miette Josh, tu sais ? Pas à cause de toi, non, mais qu'est-ce que tu ferais d'un cœur en mille morceaux ?

Josh fronça cette fois-ci les sourcils. Que voulait-elle dire ? Qui avait-il osé toucher ce cœur ? McGregor ? Lui avait-il fait du mal ? Non, ça ne pouvait pas être lui. Le Serpentard voulait mettre le sujet du Gryffondor sur la table mais il se doutait que ce n'était surement pas le bon moment.

- Et le mien ...,
commença-t-il en caressant doucement sa main avec son pouce. Tu ne sais pas à quoi tu dois t'attendre si tu te mets avec moi Jillian.

Il vint caresser son visage avec son autre main.

- De toute évidence, je ne pourrais te faire changer d'avis. Tu es déjà tombée sous le charme du Bennett que je suis...


Il sourit un peu tristement.

- Mais tu ne sais pas dans quoi tu t'aventures princesse... Ce ne serait pas seulement une balade à balai. Je suis aussi brisé que toi, mais il faudra qu'on prenne le temps de se connaître l'un l'autre. Car je ne suis pas prêt de te laisser...


Il s'approcha un peu et l'embrassa à nouveau. Comme pour l'empêcher de commenter ses dernières phrases. Il savait qu'un jour à l'autre il devrait parler de lui. Il n'avait pas vraiment réfléchi à ça. Avait-il un jour pensé qu'il se mettrait avec Jillian ? Il était tombé amoureux d'elle, oui, mais savait-il qu'ils sortiraient un jour tous deux ensemble ? Avait-il pensé qu'il serait désormais obligé de partager une plus grande partie de lui à quelqu'un d'autre ? Cela l'effrayait mais en même temps il pensait à la Serdaigle qui semblait cacher un secret tout aussi lourd que le sien.
FICHE PAR DITA | EPICODE






Merci Desh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Instant de vérité Jeu Mar 03 2016, 23:28


Jillian Wen
L'Amour"L'amour finit toujours par se transformer en cicatrice, plus ou moins vaste, plus ou moins silencieuse. La question n'est pas de savoir si l'amour est supportable ou non. La question est de savoir si l'on se protège ou si l'on s'expose. Si l'on vit à l'abri ou à découvert. Si l'on est prêt à porter sur soi la trace de nos histoires, à même la peau."
Jiji



Instant de vérité - Et le mien ... Tu ne sais pas à quoi tu dois t'attendre si tu te mets avec moi Jillian. De toute évidence, je ne pourrais te faire changer d'avis. Tu es déjà tombée sous le charme du Bennett que je suis...

J'écoutais Josh, comme j'écoutais attentivement les contes de Noël de mon père quand j'étais enfant. Ses caresses, ses baisers, oui j'étais sous le charme. Et non impossible que je change d'avis, impossible d'être autre chose que sa princesse, j'avais trop besoin de ça.

"Entre cœur brisés on devrait se comprendre non ?"

Je souriais mais... Je me demandais ce qu'il pouvait bien cacher de si noir en lui, alors qu'il n'était que rayon de soleil en façade. Je me rendis compte que ma retraite à moi pour fuir le quotidien était les bouquins, et que son moyen de protection à lui était certainement l'humour, et le Quidditch. L'expression de son visage s'assombrit avant de continuer de parler. Je fronçais mes sourcils.

- Mais tu ne sais pas dans quoi tu t'aventures princesse... Ce ne serait pas seulement une balade à balai. Je suis aussi brisé que toi, mais il faudra qu'on prenne le temps de se connaître l'un l'autre. Car je ne suis pas prêt de te laisser...

Je souriais subtilement quand je repensais à notre balade ce jour là, de cette même tour. C'était là que tout avait commencé pour moi, et c'était aussi ici que tout commençait pour nous maintenant.

Spoiler:
 

Il m'embrassa, je savais ce qu'il était en train de faire. Mais sous ses lèvres j'étais devenue vulnérable et plus rien n'avait d'importance. Il lui fallait du temps, et il m'en fallait aussi. Ce n'était pas évident, j'espérais qu'il comprenne ma vie. J'étais l'héritière d'une immense fortune de sang pur. Les traditions étaient exigées. Il ne sera jamais accepté dans ma famille et je serais certainement reniée pour ça. Du moins jusqu'à la mort de ma grand mère. Il fallait aussi lui raconter, ma vie, la mort de mes parents, mon enfance, Shino. Et je n'étais pas prête pour tout dire en même temps.

Cependant...je prenais conscience que notre amour devait se montrer discret. Si ma grand mère avait vent de ma relation hors sang pur, elle me ferait fiancer sur le champ. Et il devait le savoir, je devais le mettre au courant dans quoi il s'engageait lui aussi. J'avais envie que d'une chose, fuir le plus loin possible avec lui, et oublier tout ça. Mais il y avait Shino, et mes responsabilités d'héritière. Je ne pouvais pas laisser mon frère assumait seul tout ça. Pas après tout ce qu'il avait fait pour moi.

"Josh, tu te souviens que je t'avais dit le jour de l'anniversaire de mon frère qu'il était fiancé ? Et que je risquais un jour de l'être à mon tour...?"

Je le regardais dans les yeux, je ne voulais pas l'effrayer en disant ça. Pourtant ça pouvait l'être, il pourrait décider de fuir, de ne pas se rajouter des problèmes.

"Je pense que ma grand mère attend ma majorité l'année prochaine. Mais je n'ai pas envie de ça, bien sûr que non, puisque j'ai envie de toi...de nous..."

J'avalais difficilement ma salive. Je ne savais pas trop comment tourner les choses sans le blesser, sans qu'il se sente rabaissé, alors que ce n'était pas de ça qu'il était question.

"Je voudrais, je meurs d'envie, de hurler sur tous les toits que je t'aime. Je le voudrais tellement, mais c'est impossible, pour le moment tout du moins. Il y a ici des enfants de famille traditionnelle qui n'attendent que ça, balancer le moindre écart, dénoncer quelqu'un qui manquerait à la règle, aux traditions, si ça devenait sérieux..."

Et entre nous ça semblait le devenir. Ni Josh et moi pouvions jouer avec ce genre de sentiment. Je commençais à le comprendre.

"...ils iraient le dire à ma grand mère. Et je t'assure qu'elle est pas du genre marrante avec ça !"

Et d'un côté, j'avais envie de lui présenter Josh. J'avais envie de le présenter à tout le monde en fait, j'avais envie de le dire à mes copines... J'étais fière d'avoir son cœur, de l'aimer et qu'il m'aime en retour. C'était une torture de se dire qu'il fallait se cacher pour ça tous les deux. Pouvait-il supporter ça ? Un amour dans la discrétion ?

"Je serais égoïste de vouloir t'imposer ça. Je ne veux pas être un poids pour toi, je t'aime assez pour te préserver de tout ça, je ne veux pas que tu te sentes obliger."

Spoiler:
 

Avant toutes réponses de sa part, je le saisis au visage pour venir l'embrasser à nouveau. Comme si c'était notre dernier baiser, parce qu'il pouvait l'être. Je voulais au moins une dernière fois ressentir ces émotions. Cette impression de voler dans ses bras, ce sentiment de légèreté, de liberté. Je me sentais importante, et en sécurité avec lui. J'avais l'intime conviction qu'il ne pouvait plus rien m'arriver, même si je devais perdre fortune et le reste de ma famille. Mise à part Shino, j'étais prête à tout sacrifier pour lui.




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Poufsouffle
Points : 602
Masculin
Nombre de messages : 718
Age : 15

Feuille perso
Nom: Josh Bennett/Prudine Stanger
Maison: Serpentard/Serdaigle
Age: 15 ans (4ème année)/16 ans (5ème année)

MessageSujet: Re: Instant de vérité Sam Mar 05 2016, 22:59
Instant de vérité
Feat Jillian Wen
Josh et Jillian étaient à présents assis et commençaient à mettre des mots sur leurs sentiments. En l'écoutant parler, le Serpentard se disait que tout compte fait, ils n'étaient pas si différents l'un de l'autre.

- Entre cœur brisés on devrait se comprendre non ?


Oui surement Jillian, surement. Mais que pouvait-elle garder si secret ? Qu'avait-il encore à découvrir sur la personne de Jillian Wen. Ce qui était étonnant c'est que chacun d'eux se dispensaient d'une méthode différente pour cacher leur cœur brisé : Jillian derrière ses bouquins, et Josh derrière ses blagues et son humour à deux gallions. Oui, les deux faisaient la paire !

Josh l'embrassa pour l'empêcher de poser plus de questions. Ils n'étaient pas prêt d'y répondre et encore moins de les entendre. Mais la jeune femme s'écarta et changea de sujet :

- Josh, tu te souviens que je t'avais dit le jour de l'anniversaire de mon frère qu'il était fiancé ? Et que je risquais un jour de l'être à mon tour...? Je pense que ma grand mère attend ma majorité l'année prochaine. Mais je n'ai pas envie de ça, bien sûr que non, puisque j'ai envie de toi...de nous...

Josh l'écoutait attentivement. Alors qu'au début de ses paroles il se demandait pourquoi elle ramenait ce sujet aujourd'hui, il commençait à comprendre. Évidemment, Jillian était une Sang-Pur et lui qu'un pauvre Sang-Mêlé et de toute manière, jamais cette "grand-mère" ne choisirait le Serpentard comme fiancé de la jeune femme. La Serdaigle continua d'expliquer les raisons de pourquoi elle voulait rester discrète sur sa relation avec Josh. Bien qu'un peu déçu de ne pouvoir se présenter fièrement au bras de Jillian (surtout en face de Dean McGregor !), le Serpentard comprenait les raisons de la jeune femme. Il ne souhaitait prendre aucun risque pour qu'on la lui enlève alors qu'il venait juste de l'avoir rien que pour lui.

- Je serais égoïste de vouloir t'imposer ça. Je ne veux pas être un poids pour toi, je t'aime assez pour te préserver de tout ça, je ne veux pas que tu te sentes obliger


Et sans crier gare, la Serdaigle se jeta à nouveau sur ses lèvres que Josh accueillit avec grand plaisir. Elles étaient tellement douces, agréables, contrairement à toutes celles qu'il avait pu goûter auparavant. Et Jillian était tellement mieux que toutes ses autres filles. Comment avait-il pu passer à côté d'elle avant ? Il se recula doucement et saisit le visage de la Serdaigle entre ses mains, son visage tout près du sien pour l'observer attentivement. Elle était magnifique et elle était à lui. Hors de question qu'il gâche tout.

- Ne t'inquiète pas, je comprends.. Je n'aurais juste qu'à prendre mon mal en patience !

Il déposa un rapide baiser sur les lèvres de la jeune femme, se leva et tendit ses mains pour l'aider à se relever à son tour.

- Être discret sur notre relation pourrait se révéler excitant !

Il lança un clin d’œil dragueur à sa petite-amie (ça faisait encore bizarre de l'appeler ainsi mais c'était tellement réjouissant) et tenant toujours ses mains, il ajouta :

- Commence par descendre alors, et je descendrai à mon tour quelques minutes plus tard

Josh se disait que c'était un énième jeu, un jeu de cache-cache, un jeu d'apparence. Un jeu comme tous ceux qu'il faisait généralement avec Louis et Minho, sauf que cette fois-ci il avait changé de partenaire.
FICHE PAR DITA | EPICODE






Merci Desh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Instant de vérité Dim Mar 06 2016, 21:16


Jillian Wen
L'Amour"L'amour finit toujours par se transformer en cicatrice, plus ou moins vaste, plus ou moins silencieuse. La question n'est pas de savoir si l'amour est supportable ou non. La question est de savoir si l'on se protège ou si l'on s'expose. Si l'on vit à l'abri ou à découvert. Si l'on est prêt à porter sur soi la trace de nos histoires, à même la peau."
Jiji



Instant de vérité J'étais tellement bien là, en cet instant, dans cette tour avec lui. J'aurais voulu que ce moment s'éternise encore et encore. J'aurais voulu que la vie ne soit pas aussi compliquée et que le monde s'arrête de tourner, juste pour nous.

- Ne t'inquiète pas, je comprends.. Je n'aurais juste qu'à prendre mon mal en patience !

Josh était compréhensif, et j'en étais touchée. Lui qui était souvent branché sur une pile, pouvait se montrer doux et compréhensif. Il m'offrait sa patience, qu'avais-je pour lui en retour ? C'était courageux de sa part, le connaissant. Il était proche de ses amis et il était prêt à taire tout ça, pour moi, pour nous. Je l'aimais encore plus, tout comme ses baisers qui étaient devenus en l'espace de quelques minutes, la chose la plus agréable sur terre. Il se leva et je saisissais ses mains qu'il me tendait pour me soulever du sol où on était assis, me collant ainsi contre lui.

- Être discret sur notre relation pourrait se révéler excitant !

Son air joueur, ses yeux brillants...tout ça était déjà très excitant. Jusqu'où tout ceci nous mènera ? Pour l'instant il n'y avait que du plaisir. Il fallait en profiter.

- Commence par descendre alors, et je descendrai à mon tour quelques minutes plus tard

Je lui fis un magnifique sourire.

"Bonne idée !"

Comprenant l'enjeu qui était en train de se dérouler pour Josh et comme pour lui montrer que j'avais compris le jeu, je rajoutais :

"A vos marques...prêts, partez Mr Bennett !"

Nos lèvres se rencontrèrent une dernière fois, comme s'il s'agissait du dernier baiser. C'était renversant, et ça serait comme ça à chaque fois. Se quitter et ne pas savoir quand on se retrouverait la fois d'après donnait plus d'intensité à notre relation.

Nos mains se touchèrent aussi une dernière fois, et je descendis la première de la tour, le cœur plein d'espoir, plein d'amour et de projets. J'étais la copine de Josh Bennett et j'en étais heureuse.





CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Instant de vérité
Revenir en haut Aller en bas
 
Instant de vérité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Perte des points en dextérité après Up
» Comment avouer une vérité pareille?
» Dextérité main gauche-main droite
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Harry Potter World ::  :: Poudlard :: Cour extérieure :: Le parc-