Le forum est désormais fermé aux inscriptions. Retrouvez sa nouvelle version ici : New Harry Potter World



Partagez | 

Une course folle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une course folle Jeu Fév 18 2016, 23:09
Février/Suite du bal



Une course folle (avec Océane et qui veut se joindre à moi ^^


La fraîcheur de la nuit frappait le visages du loup qui courait à travers le parc comme si il était pourchassait par une créature plus grosse que lui. Le loup garou rouge feux sentie de plein fouet cette fraîcheur sur son visages humidifiée rpar des larme qui lui brûlait les yeux. Il était inhabituel, voir impossible pour un loup garou sous sa forme lupine de pleurer ou même ressentir des émotions mais, Carl Grant avait appris à dompté la bête en lui. Un apprentissage long et douloureux, il avait du faire des sacrifice tout ça en fermant sa gueule. Pourquoi avait il donc perdu le contrôle ainsi lors du bal ? Pourquoi avait il tenter de tuer son oncle ? Pourquoi avait il parlé ainsi à Lya ? Autant de question qui fut balayer par l'esprit du loup qui essayer de profité de ce moment de relâchement pour ce frayer un passage, pour reprendre l’ascendance sur l'humain... Mais Carl n'allait pas gâché tans d'effort, il garderait le contrôle mais, il resterais sous sa forme lupine pendant un certain temps. Le seul corps capable de gardais ça colère, pour éviter un autre impaire.
Si Smith parlait de cet incident à Wayne, ou même à Savannah, Carl était sur de quittait Poudlard sur le champs en laissant tout dernier lui. Non ! Smith n'en dirais rien, du moins Carl espérait qu'il ne dirait rien.

La présence de ce danger sur leur tête, à Lya et à lui, joué sur ses nerf. Leur enfant qui poussait à l'intérieur du ventre de Lya ne pourrait certainement pas vivre normalement, obligé de ce caché pour évité que l’organisation le trouve. Ces salle rats seraient certainement au courant de la grossesse assez rapidement et il tenterons tout pour récupérer le bébé, voir même la mère. Carl ne pouvait pas les protégés h 24. Impossible ! Smith pourrait prendre la relève par moment mais ça ne serait pas une vie, il leur faudrait certainement plus de sécurité, du moins après la naissance du bébé. Car, quand Lya restait à Poudlard, elle ne risquerait rien, le groupuscule n'oserait jamais s'en prendre à Poudlard !

Non ! Carl devait laissé toutes ses question pour plus tard, pour le moment il devait pensé au raison qui l'avait poussé à agir ainsi. Il avait perdu le contrôle sur les événements d'une action pour la première fois. Lui qui organisé tout ses coup tordu avec le plus grand soins, en évitant toute faille, en préparant le moindre de ses gestes et en prévoyant toujours un plan de sauvetage pour son complice. Ce Kolia l'avait laissé tomber ! Il avait demander à Carl de l'aider et il avait laisser tomber. Ce Russe avait préférer aider cette fillette plutôt que de soutenir Carl.

En arrivant dans la forêt, le loup bondi sur un arbre qui s'écroula sous la puissance de la bête. Carl avait besoin de se défoulé, de se battre ! Les centaures, le groupe de Thorkel devait se trouvé dans le coin. Pourquoi ne pas en tuer un certain nombre ? Depuis le parquement des loup dans le complexe, le territoire des centaure c'était vue retiré leur plus grand prédateur. Mais au même moment, un patronus sous forme de chat apparue devant lui comme pour lui stoppé sa course folle.

- C'est Kolias ! Désolé mon ami mais cette petite fille était un dommage collatéral qui ma rendu mal à l'aise,. Je ne pouvait pas la laissait sans rien faire. Je peut allait voir ce prof pour endosser toute la responsabilité...

Carl ne laissa pas le temps au patronus de finir sa phrase. Il avait bondit dessus pour le faire disparaître mais, ce satané sortilèges continué de transmettre l'intégralité du message avant de disparaître. Ce Kolia cherchait sûrement les ennuie. Carl était peut être plus jeune mais, il était capable d'assumer les conséquence de l'une de ses connerie mais, la le problème c'est que le jeune homme avait laissé agir Kolia. Ce fut une erreur. Ci il c'était chargé lui même de l'alcool il aurait sûrement organisé une revente clandestine sous les tables ou dans les recoins pour pouvoir contrôlait les buveur.
Il abandonna vite l'idée de se battre avec les centaures, du moins pour cette nuits. Depuis son dépars de la grande salle il avait sentie l'odeur de quelqu'un qui l'avait suivit.


(c) Little Gecko (Alania)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Une course folle Jeu Fév 25 2016, 15:28
J'avais quitté la Grande Salle où la Saint Valentin se déroulait toujours. Carl s'était transformé en plein milieu, ça ne lui ressemblait pas. J'avais cru comprendre que Lya était enceinte. Mon ami, mon cousin, s'était pris une décharge électrique de la part de Smith, il devait être dans tous ses états. Je le connaissais bien, il risquait de faire une connerie.

Aussi, je me trouvais maintenant en train de courir dans le parc pour regagner la forêt interdite, celle que je connaissais si bien. J’ôtais mes chaussures dans ma course, les talons et ce genre d'action ce n'était pas compatible. Ma robe ne me gênait pas parce qu'elle était ouverte et me permettait de grands mouvements au niveau des jambes, par contre, pas sûre qu'elle resterait blanche très longtemps.

Arrivée dans la forêt mon flair et mon ouïe m'aidèrent à trouver Carl sans trop de mal. Le Patronus qui passa à côté de moi m'aida aussi il faut dire. Carl était en colère, vraiment, je l'avais rarement vu dans ce genre d'état. Sauf une fois, dans cette même forêt et sous l'effet de l'Astrolabe. Il avait du me sentir, car il avait ralenti. Je me retrouvais rapidement face à lui. J'étais quelque peu essoufflée.

"Carl ! Carl où tu vas comme ça ? Qu'est-ce qui s'est passé ?"

[HRPG : On peut peut-être faire 1 ou 2 réponses avec que Aiden arrive ?]




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une course folle Ven Fév 26 2016, 02:28


Une course folle


La noirceur de la forêt interdites ne pouvait pas camoufler l'odeur si particulière d'Evens ! L'odeur d'un vampire était, pour un loup, un vrais délice, une promesse d'un défis à la hauteur de la bête. Carl ne c'était pas trompé, Evens l'avait suivis dans sa course folle. La bête en lui bouillonner, elle voulait tuée et l'esprit de Carl ne l’empêcherais pas. Pourtant Carl était là, bien présent dans ce corps de rage pur mais, au lieux de contrôlé la bête il la poussé à attaqué son amie. Son amie avec qui il avait partager tellement d'épreuve.

- Tu n'aurait pas du me suivre ! Le loup avait put étendra son emprise à tel point que la corpulence de la bête avez quasiment doublé. Le pelages rouges avait totalement disparue pour laissez place à une peau rouge dur et insensible. Ton putain de père à réussi à survivre uniquement grâce à nos entraînement. Si il ne m'avait pas repousser, il serait mort ! Mais toi, tu n'a personne pour te protéger.

La bête méconnaissable se rapprochait de la jeune femme tout en grognant. Un grognement sourd et puissant qui ne laissez aucun doute sur la suite des événements. Jamais, non jamais la bête avait eu autant d'espace et surtout, jamais Carl n'avait permis cela. L'esprit du jeune continuait de poussait la bête à attaquer, pourquoi fessait il ça ? Il pouvait reconnaître Evens mais il ne cherchait même pas à reprendre le contrôle. Lya ne pouvait pas comprendre que les paroles qu'elle avait eu envers lui avait fait ressurgir ses craintes. Il avait couché avec elle en connaissant les risque, il avait même pas cherché à se protéger et désormais Océanes n'était plus la seul à avoir une vie gâché à cause de lui. Son enfant avait de grande chance d'être ce qu'il était, un monstre assoiffé de sang. Non... Il avait pas put faire cela... Et pourtant il avait fait, il venait de brisait la vie d'un être même pas venue au monde.

Un craquement résonna dans la tête du loup. Un mur venait d’être brisé, une protection mental que Savannah avait placé autour de l'esprit de la bête car elle savait. Elle avait vue l'apparence du loup qui vivait dans le corps de son fils. Un alpha ne pouvait tout simplement pas être bridée comme ça. Les dix sept année d’entraînement avait largement suffit mais Savannah avait toujours doutais et n'avait jamais retiré cette sécurité. Cette sécurité qui avait trop souvent souffert par les transformations forcé, par la tuerie chez Evens et aujourd'hui par la peur du futur père. Smith l'avait sentie et c'éatiat pour cela qu'il avait repousser le loup. Il avait confiance à son neveux et il était persuader qu'il reprendrait le contrôle sans cette sécurité mais le laissée dans cette états au milieux d'un foule était pur folie.

- Je te laisse une chance de fuir le vampire ! [/b]Le dont de communiquer avec les autres créatures était bien pratique. [b]Part, cours aussi vite que tu le peut car, si je te te chope il y aura pas ton petit copain pour te sauver cette fois si ! Ses grognement résonnait dans le vide de la forêt.

Carl pouvait sentir les centaures qui c'était camouflé à l'arrivé de la bête. Ils étaient là, entrain de regardé en espérant assisté à un bain de sang.


(c) Little Gecko (Alania)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Une course folle Ven Fév 26 2016, 19:30

Le froid commençait à mordre mes pieds nus. La neige tombait sur nous à présent. La forêt interdite avait un côté plus magique que d'ordinaire. Si je n'avais pas en face de moi un loup aussi menaçant, ça aurait été une soirée merveilleuse, un peu comme celle que j'avais passé avec Aiden à Noël.

- Tu n'aurais pas du me suivre ! Ton putain de père a réussi à survivre uniquement grâce à nos entraînements. S'il ne m'avait pas repoussé, il serait mort ! Mais toi, tu n'as personne pour te protéger.

Ce n'était pas le Carl que je connaissais. Voir la bête prendre autant d’ampleur ne laissait rien présager de bon et ses menaces me faisaient réellement peur. Je m'étais déjà battue avec Carl, et on y avait chacun laissé des plumes. A présent j'étais plus forte, mais lui aussi. Depuis cette confrontation dans la forêt interdite en juin dernier, on avait chacun avancé et progressé dans la maitrise de notre créature. Mais ça, là, ce qui était en train de se passer, je ne l'avais jamais vécu. Carl n'était plus vraiment là. Oui, je n'avais personne pour me protéger.


"Carl ! Qu'est-ce que tu fous ! J'ai besoin de toi, ne...ne..."

- Je te laisse une chance de fuir le vampire ! Pars, cours aussi vite que tu le peux car, si je te te chope il y auras pas ton petit copain pour te sauver cette fois si !

Putain de bordel de dragon ! Ma respiration se fit plus forte au fur et à mesure que j'entendais les grognements du loup garou rouge sang. Je n'entendais que ça et les battements de mon cœur. Je me concentrais. Ce n'était pas le moment de perdre son sang froid. Aiden n'était plus très loin, je pouvais le sentir, dans tous les sens du terme. Mes poils se hérissèrent d'un coup. Il avait perçu le danger imminent et ma situation périlleuse. Mais même lui ne pourrait rien faire ce soir. C'était peut-être même pire.

Fuir ? Oui... mais il semblait que c'était déjà trop tard. Il me pourchasserait jusqu'à ma mort. Alors quoi ? J'allais rebrousser chemin pour me faire pister comme une proie ? Ou j'allais lutter dignement ? De toute façon, tout était déjà joué ? Ça devait être écrit quelque part ? Dans une prophétie ou ce genre de connerie ? Je devais mourir comme ça ? Maintenant ?

Plus je me posais de questions et plus mon vampire laissait place à quelque chose que je connaissais. Un mélange de fureur, de puissance, mais ce n'était pas ma magie. Elle était plus bestiale, plus incontrôlable que mon vampire. Par notre lien, je savais qu'Aiden était en train de me donner du temps et de la force. C'était lui tout ça. Je pouvais déjà voir les changement sur mon corps. Mes ongles devenaient plus long, mes cheveux devinrent brun. Mon corps entier brûlé de sa magie. C'était puissant, c'était différent, peut-être même trop pour moi. Il ne m'avait jamais donné autant...je n'avais jamais ressentis tout ça.


Mes yeux n'étaient que le reflet de ce qui se passait à l'intérieur de moi. Le lien qui nous unissait s'emparait de moi à une vitesse folle. C'était comme si le feu et la glace se réussissaient. J'étais comme une carapace givrée en permanence, mais quand Aiden était près de moi, ce monde gelé disparaissait, mon âme entière fondait, s’embrasait.

Je saisis ma baguette et fit un sort informulé. Une boule de feu pris alors naissance dans la paume de ma main. Je me doutais que ça ne suffirait pas. Mais c'était un bon début. Je devais gagner du temps. Avec Aiden, peut-être que...notre lien pouvait faire quelque chose. On pouvait peut-être maitriser Carl ? Son loup ? De toute façon je n'avais plus le choix.


"Je partirais pas Carl !" J'avais annoncé cela avec une voix rauque qui n'était plus vraiment mienne. Il devait sentir le changement en moi.

Le loup bondit sur moi et je lançais la boule de feu, juste à temps pour qu'il l'esquive et que j"ai le temps d'éviter un coup de patte. Une nouvelle boule de feu se forma dans ma main.

Encore et encore je lançais mes boules de feu. Carl les évitait et ça me laissait à chaque fois le temps d'esquiver une morsure ou une griffure. Jusqu'au moment où une de mes boules atterrit en plein milieu de sa poitrine. Il se rendit alors compte que le feu ne faisait plus rien à son nouveau pelage. Le feu ne faisait plus rien ou seulement mes boules ?

A une vitesse folle je lançais un Incendio tout autour de moi, pour m'entourer de flammes. Je m'armais d'une nouvelle boule de feu et j'attendis que ça se passe. D'un coup, Carl sauta dans le brasier qui nous séparait.

Sa patte m'écrasa la main et je lâchais ma baguette. Le mur de flamme disparut, et la boule de feu dans ma main s’évapora. Je fixais mon cousin, je pouvais lire la fureur dans ses yeux. A moins d'un miracle, c'était terminé pour moi. Je sentais sa bave coulait dans mes cheveux et sa gueule se rapprocher de ma tête.





CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 27

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: Une course folle Dim Fév 28 2016, 13:24
Aiden avait compris les motivations de sa petite amie. Il l'avait laissé partir à la suite de son ami. Son meilleur ami peut-être. Il décida de les suivre de loin, on savait jamais. Il n'avait pas vraiment écouté ce qui avait été dit mais cela devait être assez grave pour que Carl se mette dans tout ses états. Et il devait avoir un mauvais pressentiment sur tout ça, appeler le instinct si vous voulez mais quelque chose de grave se passait et il avait peur. Il avait peur comme cette nuit à Halloween, ou encore lors de leur escapade quand il avait cru être séparé à jamais d'Evens.

Il pouvait ressentir comme jamais les sentiments de sa petit-amie. De sa compagne, la pleine lune n'était pas loin, dans deux ou trois jours. Son instinct était exacerbé par sa proximité. En sentant la peur d'Evens, il lui fit passer autant d'énergie qu'il pu à travers leur lien. Il fallait qu'elle tienne jusqu'à ce qu'il arrive, il ne supporterait pas d'arriver trop tard. Il pouvait sentir la magie dans l'air, il se rapprochait d'eux mais pas assez vite. Pas assez vite bordel ! La rage et la colère s'emparèrent du garçon. Quand il vit le loup sur sa compagne près à lui lacérer la gorge, entourée d'un cercle de flamme... quelque chose céda chez lui. Ses yeux brillèrent de magie et quelque chose que personne n'avait alors pensé possible arriva.

Il poussa un hurlement à s'en décroché les cordes vocales, désormais trop loin du château pour être entendu. Les centaures frissonnèrent, il y avait quelque chose de bestial et d'effrayant qui se passait sous leurs yeux. Quelque chose d'impossible, un hybride ne pouvait pas... Ils n'avaient jamais pu se transformer au fil des siècles, aucun d'entre eux. Enfin, si il y avait eu des légendes évidemment, mais ils ne les avaient pas cru... Dans un bruit écœurant le jeune homme se transforma réduisant en charpie son beau costume. Aiden ne s'était pas rendu compte de sa transformation, toute ce qui comptait c'était de sauver sa compagne, sa meute. Il parcouru les derniers mètres à une allure démentielle. D'un bon prodigieux il sauta par dessus les flammes et percuta l'autre loup dans le même mouvement. Il se mit entre le loup rouge et Evens. Il n'avait plus aucune pensée rationnelle. Ses yeux d'ambre fixèrent haineusement l'autre loup, il gronda férocement tous crocs dehors.

Son pelage noir comme la nuit et sa taille plutôt impressionnante laissait à penser que ce n'était pas une transformation animagus... Il restait plus petit que Carl n'ayant pas encore atteint sa maturité physique mais il était déjà impressionnant.

"Pas toucher à notre femelle !" Gronda le loup dans l'esprit du garou. L'esprit du loup et l'esprit humain d'Aiden ne faisait qu'un. Il ne luttait pas l'un contre l'autre, il n'avait jamais lutté, ils n'étaient qu'un. Et ils n'aimaient pas qu'on touche à leur compagne.






Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Une course folle Dim Fév 28 2016, 21:54
Alors que je pensais mes jours comptés, un immense loup au pelage aussi noir que mes cheveux sauta sur Carl. La bête avait fauché de plein fouet mon assaillant. Je me redressais sur mes avant bras avant de me relever. Je n'étais pas sûre de comprendre ce qui était en train de se passer devant moi. Le loup me protégeait ?! En tout cas il faisait face à Carl, grognant férocement, et n'avait aucune attitude d'attaque envers moi. Je ne me sentais pas menacée, au contraire, je me sentais en confiance.

Je secouais ma tête, incrédule, un loup garou, ici ? En dehors de la pleine lune ? Et qui me...protégeait...? Mes yeux fixèrent l'animal. Par Merlin, cette attirance... Ce sentiment... Aiden ? C'était lui ?! Oui, sans l'ombre d'un doute. Tout mon être entier semblait lié à cette créature devant moi, luttant pour moi. Mon cœur s'emballa. Je restais là, sous le choc, les yeux grands ouverts.

Mais c'était impossible. Enfin, on pensait que c'était impossible, jamais un truc pareil ne s'était passé jusqu'à présent. Il était vrai que depuis qu'on était ensemble notre lien avait potentialisé notre magie, mais jamais on aurait pensé qu'une métamorphose pareille était possible. Je n'en revenais pas. Je n'osais même pas bouger.

Est-ce que son loup était comme mon vampire quand j'étais en état de crise ? Quand il était le seul à pouvoir s'approchait de moi lorsque je perdais le contrôle ? Est-ce qu'il me reconnaissait ?




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une course folle Mar Mar 01 2016, 02:13


Une course folle (avec Océane et qui veut se joindre à moi ^^


Le loup rouge sang sauta sur la Serpentard violemment et la bête n'avait qu'un seul but, tuée ! Tuée le vampire en face de lui même ci cette dernières était une amie, même si cela devait le conduire dans une vie noirs et taché de sang. Lya serait sacrifier bien évidement mais, le loup s'en fichait comme de sa première dent. Carl pouvait ressentir cette monté de haine et de violence envahir son esprit au moment ou la protection magique avait céder et il devait avouer qu'il aimait se sentir aussi libre de ses mouvement et il allait en profiter.

Evens se défendit de toute ses force mais, en utilisant uniquement la magie et non sa part vampire. Pourquoi ? Avait elle peur ou bien peut être que ça part vampire ne voulait pas faire de mal à son ami mais, c'était une erreur, une grosse erreur. A cet instant, Carl, qui était bien présent, venait de perdre toute trace d'humanité. Et au moment ou il arrivait à plaquer la jeune femme au sol, il se délectait de sa victoire.
Mais au moment ou il allait lui donner le coup de grâce il fut projeter en arrières mais, la force qui c'était opposé à lui n'était pas assez concentré pour le mettre à terre. Un loup garous ? Dans cette forêt et un soir sans lune ? Non impossible, il existait personne d'autre qui disposait du même contrôle que lui dans les parages. Et ce loup ne ressemblait pas à Océane. Et pourtant il était bien la, d'un noirs intense et il voulait protéger Evens.

Une odeur éveilla tout les ses de Carl, ce loup... Non impossible ! Il avait entendu des légendes et même des histoires que son père lui avait raconté mais... Non ça ne pouvait pas être vrais. Wayne avait un jour raconté à son fils qu'il avait apprit les technique du contrôle avec un hybride mais, Carl ne voulait pas y croire et pourtant, c'était bien Aiden !
Aiden ? Une première douleur assiégea la tête de la bête rouge. Comme si quelque chose poussait au plus profond de son cerveaux. Aiden semblait avoir un contrôle plein et total mais, sa façon de bouger laissez voir quelque faiblesse, quelque méfiance en ce nouveaux corps.
PAM ! Un autre coup violent dans la tête de la bête. Notre femelle ? Mais... Evens ? Non, ce n'était rien d'autre que la chaire fraîche et même à deux contre lui, la bête avait tout ses chance. Non ? C'était Evens Grin, et Aiden Trask c'est deux seul vrais amis ! Il ne pouvait pas, il ne voulait pas leur faire du mal.

Tout devient plus claire au quatrième bourdonnement. Carl avait toujours ressentie la présence de sa mère dans son esprit mais, cette erreur avait faillit coûté la vie de ses deux amis et pire, de Lya. Car toutes les pensée du loup était à vifs, comme un marquage au fer rouge. Après Evens, c'était Lya et l'enfant la cible ! Carl pouvait reprendre le contrôle, même sans la barrière mental, il pouvait renvoyer le loup au plus profond de lui et il devait le faire ! Pour ces amis et sa famille.
Un hurlement de douleur s’échappa de la gueule de l'animal. Ce dernier reprit ça taille normal comme si une part d'elle était déjà réexpédier dans les profondeur d'un corps qui n'était plus siens. Des craquement sourd résonna dans tout le corps de la bête qui commençait à reprendre apparence humaine et Carl put constaté qu'il était pas chose facile de renvoyer un alpha sur le point de tuée à la niche. Mais le loup n'avait dit son dernier mot. Il essaya de sauté sur Aiden mais il s’écrasa comme une merde sur le sol tout en gesticulant et a craquant.

Un bras humain commençait à ce dessiné mais se dernier se brisa comme une brindille de paille. La violence de la transformation témoignée à elle seul de la lutes qui était entrain d'opposer deux être totalement différents. L'alpha lutait et il n'hésitait pas, dans un dernier geste, à briser les partie humains tout fraîchement réapparue. C'était lui l'alpha, le dominant ! Ce n'était pas Carl, pas cet humain qui avait oser le canaliser. Et pourtant... l'alpha, malgré tout ses effort perdait la bataille face à un esprit plus faible. Un esprit envahit par un sentiment de protection, d'amour. Lya avait besoin de lui, il devait pas flanché, il devait en finir, prendre le contrôle total sur l'alpha sans aucune aide extérieur !

Au bout d'une dizaine de minute, le corps humain de Carl gisait sur le sol. Tout ses membres avait était briser, la chaire et la peau de l'une de sa jambe droite avait était déchiré tout le long de la cicatrice d'origine. Voilà ce que recherchait l'organisation ! Une force incontrôlable capable de résisté à leur expérience.

- Aid...Aiden... Je... Tu pourrait plaire.... à ma petite sœur sous cette forme... Carl essaya de sourire mais la douleur le rattrapas. Comment avait il put laisser une tel chose ce produire ? Comment avait il put … C'est Océane qui allait jubiler, il en était sur.


(c) Little Gecko (Alania)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 27

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: Une course folle Mar Mar 01 2016, 21:57
Aiden et son loup intérieur étaient sur des charbons ardents. D'un côté leur nouvelle forme était déstabilisante mais de l'autre le fait que son ami, se battait contre lui même. En risquant de regretter ses actions, le laissait amer. Il voulait protéger Evens de tout son âme évidement, mais voir Carl perdre à se point son contrôle était juste impensable. Il le regarda souffrir avec tristesse, toujours sous sa forme lupine. Sous cette forme il était un peu gauche, comme un enfant qui apprendrait à marcher. Il était évident qu'il n'avait pas l'habitude de cette forme. Lui-même ne réalisait pas vraiment ce qui venait de se passer.

Quand Carl poussa des gémissements plaintifs, le jeune loup se blottit contre sa femelle avec impuissance, regardant son ami souffrir sans pouvoir rien y faire. Il était aux aguets, attendant que l'homme ait reprit le pas sur la bête. Quand le corps mutilé de Carl réapparu et sembla stabilisé. Aiden s'approcha, d'une démarche un peu pataude, il gronda à la tentative d'humour du garou. Le loup noir se coucha contre le flan de Carl, comme pour lui transmettre de sa force. Aiden poussa un petit gémissement plaintif, plus loup qu'humain à cet instant. Carl était son aîné, et pour les loups ça avait de l'importance.

Aiden baissa les oreilles en regardant la vampire, sa compagne se relever et approcher. Les yeux fauves du loup semblait demander de l'aide. Il savait que sa âme-sœur était en parfaite santé malgré son combat d'il y a quelques instants. Elle avait juste était débordée par la rage du garou de Carl. Aiden ne semblait pas capable de retrouver une forme humaine pour le moment, pas sans aide. La transformation avait été instinctive et il se retrouvait sous une forme dont il ne savait pas quoi faire et qui agissait avec son instinct plutôt qu'avec sa raison.





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Une course folle Mer Mar 02 2016, 18:18

J'étais sur le qui vive. Deux loup garou, je n'avais aucune chance, si Aiden ne me reconnaissait pas, j'étais finie. Je n'arrivais pas à en croire mes yeux, c'était démentiel, totalement inédit, je ne savais pas comment réagir. Aussi je ne bougeais pas, je ne bougeais plus, mes yeux passaient à toute vitesse une fois sur Carl, un fois sur Aiden.

Carl eut l'air de vouloir faire un bon sur Aiden, mais il s'écroula au sol, souffrant. Ce qui se passa ensuite était terrible, abominable, insoutenable. Carl luttait, avec autant de force qu'il le pouvait. La bête était forte, mais l'esprit de Carl était bouillonnant. J'entendais les gémissements dans ma tête, les bourdonnements de lutte sourde d'esprit à esprit.

Aiden se retourna vers moi, et je compris enfin, en voyant ses yeux me regardaient ainsi, que je ne risquais absolument rien, il avait le contrôle sur l'animal. NON...il était l'animal, il ne le contrôlait pas, ils étaient ensemble, ils étaient unis, ils n'étaient qu'un. Je souriais un instant devant cette évidence. Il s'avança vers moi, pataud, c'était affreusement craquant de le découvrir sous cette forme. Il se blottit contre moi et je le serrais, le caressais.

C'était lui, c'était ce loup. Je le connaissais déjà, je l'avais déjà sentis, je l'avais déjà vu dans des moments critiques de ma vie ces derniers mois. La puissance de notre lien, notre connexion était en ce moment même à son apogée. Je me sentais puissante, intouchable, je sentais la magie vibrer en moi et grandir à chaque battement de mon cœur. Ce loup était la métamorphose de ce dont on était capable.

"Salut toi ! Tu m'avais manqué !" Je l'embrassais près du museau. Aiden m'avait une nouvelle fois sauvé, on avait arrêté de tenir les comptes de qui avait sauvé qui depuis belle lurette maintenant.

L'un contre l'autre, on se protégeait de le vision d'horreur de Carl qui luttait pour son contrôle. Le bruit des os qui se brisaient me terrorisais. Allait-il survivre à ça ? Etait-il possible de survivre à ça ? Je fermais les yeux, dévastée. Nous étions nous en train d'assister à la mort de mon ami, mon cousin... ? Je venais de me retrouver une famille, et elle disparaissait de nouveau. Sous mes yeux impuissants, car c'est ce qu'on était en cet instant, inutiles et impuissants face à la violence de la situation.

Mais le carnage eut enfin une fin. Je restais là, pétrifiée. C'est Aiden qui s'avança maladroitement vers lui. J'en étais incapable. Carl venait de faire de l'humour, il parlait ! Il était vivant ! Je ne relevais même pas sa remarque sur sa sœur. J'étais trop contente qu'il ne soit pas mort pour ça.

Aiden se coucha près de lui, il était quand même dans un piteux état. Mon visage se durcit quand mon loup baissa les oreilles dans ma direction. C'était à moi d'agir, de faire quelque chose. Je me relevais pour aller vers eux. De plus près le tableau était horrifique. Je ne savais même pas par quoi commencer, chaque membre de son corps semblait brisé.


Je me concentrais dans un premier tant sur la plaie à la cuisse qui saignait beaucoup. La facilité que j'avais à lancer les sorts et leur efficacité était sans nul doute lié à notre lien qui était passé un degré supérieur grâce à la transformation d'Aiden ce soir. Donc sans trop de mal, après de bonnes minutes, Carl ne saignait plus, nulle part. Mes sorts tenaient. Mais j'étais incapable de remettre en place des os sans risquer de toucher un organe vital. Le seul moyen était de le transporter à l’hôpital. Je lançais un sort de lévitation, une petite merveille, Carl se leva sans même bougeait de position. Voilà qui était rassurant. Je m'approchais de son visage qui était à la hauteur du mien et me risquait dans une douce caresse sur ses joues.

"Si tu meurs, je te préviens, j'irai jusque dans la mort te ramener par la peau de ton cul rouge ! C'est compris ?!" Ma voix était rauque, forte, déterminée. Mon vampire avait du prendre place à mes côté pour lancer tous ces sorts. Je gardais sa présence pour contrôler la magie qui me submergeais et qui était bien trop grande pour l'humaine toute seule.

Je regardais Aiden qui semblait perdu dans sa nouvelle peau.

"Que va-t-on faire pour toi mon amour ? Ça va aller ?"

Allait-il réussir à suivre ? C'était peut-être une occasion pour se faire dans ce nouveau corps ?




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 27

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: Une course folle Lun Mar 21 2016, 23:32
Aiden se redressa pour laisser plus d'accès à sa compagne. Il la regarda commencer à soigner un Carl en piteux état. Trop concentré comme il l'était sur ses deux comparses, aucun d'entre eux n'avaient sentit la présence d'étrangers sur les terres de Poudlard. Il était attentif aux soins de Carl, quand le garçon se redressa toujours un peu dans les vapes, la vampire se tourna vers lui.

Il jappa en réponse comme pour la rassurer, il pouvait suivre même-ci se serait difficile. Il avait un peu de mal à gérer son corps. Il marchait sur deux jambes habituellement et il n'avait pas de queue touffue à gérer. Et bien qu'il comprenait qu'elle lui était utile sous cette forme, ce n'était pas naturel. Pas encore.

Et puis, soudainement tout dérapa. Un bruit derrière eux attira l'attention d'Aiden. Et il se mit à gronder férocement. Son regard avait intercepté un mouvement, son regard ambré fixait la sombre forêt avec méfiance et agressivité.


HRPG : je savais pas trop quoi faire, donc j'ai préparé le terrain pour l'attaque ptdr





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Une course folle Mar Mar 22 2016, 14:54
J'avançais sans trop de conviction et j'étais trop concentrée sur Carl et mon sort pour comprendre se qui se passait autour de nous. C'est quand Aiden grogna que je me rendis compte de ce qui était en train de se tramer. On était entouré par des mages recouverts de capuches, dont l'écusson qui brillait avec la lune ne pouvait pas tromper. Le groupuscule.


De plus en plus de sorciers transplanaient alors autour de nous. On était cerné, et je décidais de poser Carl au sol pour plus de prudence. Il me fallait l'utilité de ma baguette magique.

"Le vampire ! Occupez-vous d'elle !" Venait de hurler un homme en me pointant du doigt.

Mon premier sort était pour lui. Il fut projeter contre un arbre avant même qu'il est le temps de réfléchir. Je me mis à courir et tout en sautant sur autre homme je lançais un sort de blocage. Tout s'était passé très vite. Je ne me rendais plus compte de rien, les sorts fusaient dans tous les sens, les grognements d'Aiden, ma rage... jusqu'au moment ou je sentis quelque chose me piquer dans le cou.

La douleur fut vive et franche. Une horrible sensation m'envahit, comme j'avais pu le sentir autrefois lors des tests au Ministère de la Magie, comme si j'étais redevenue un cobaye. La douleur ne s'arrêta pas à mon cou, elle se propageait dans tout mon corps en partant du point d'injection. On venait de me mettre je ne sais quel poison. Je pensais dans un premier temps à Henry, qui avait des seringues de sang de mort, mais c'était encore autre chose, et je percevais que c'était encore plus terrifiant.


Mes veines prenaient une teinte horrible, et je sentais le liquide envahir chaque parcelle de mon être. Ça me brûlait de l'intérieur. Je sentais mes organes se déchiraient, mes entrailles avaient envie de sortir de mon corps. J'avais la nausées, des tremblements. Ma tête allait explosé. Et bientôt ma vue se troubla et tout devint sombre. Je voyais le néant, je sentais le vide en moi.


"Aideeeeeeen !" Mon cris était terrifiant, douloureux. Et je savais que malheureusement il partageait déjà mes émotions, elles étaient incontrôlables, envahissantes, je ne les maitrisais plus. Je ne répondais de rien. Je m'écroulais alors au sol, aveugle et en proie à des sentiments trop forts pour moi.

"Neutralisez le loup et embarquez moi Grant qu'on file d'ici avant qu'on nous trouve."

"Et le vampire ?"

"Quel vampire ? D'ici quelques minutes, avec ce vaccin, elle ne sera plus qu'une humaine insignifiante et sans importances !"

J'entendais le plop des transplanage. L'homme qui avait l'air de donner des autres s'approcha de moi. Il me frappa dans les côtes. La douleur était affreuse. Je sentais déjà la force du vampire diminuait. Mon humanité me submergeait, je n'avais jamais été préparer à ça, et c'était insoutenable. Je sentais le souffle et l'haleine mentholée quand il me parla à quelques centimètres de mon visage. J'étais incapable de bouger. Mes membres au delà d'être douloureux et secouaient de spasmes, ne répondaient plus aux ordres simples de mon cerveau.

"La fille de Grin ! Mon enfant, si tu savais combien de fois j'ai rêvé de ce jour, celui où je t'enfoncerais cette putain de seringue pour te faire fermer ta grande gueule ?"

Je le reconnaissais, sa voix m'était familière. C'était l'un des hommes qui m'avait torturé au Département des Mystères.

"Et te voilà sans ton vampire pour te défendre, aussi douce et inoffensive qu'un Boursouflet"

Ma vue revenait petit à petit. Et je pouvais voir les contours de son visage, ce qui me confirma mon intuition. J'aurai eu des milliers de questions à lui poser, mais j'étais dans une rage noire qui m’empêchait même de parler. J'avais envie de le mordre, mais mes dents ne poussaient plus à la simple évocation mentale de celles ci. Il souriait juste avant de transplaner. J'entendis des rires et puis plus rien. Le silence de la forêt. Le même silence qu'après un drame, un accident ou une guerre. Comme si une bombe avait terrassé la planète entière, et que j'étais le seule survivante.

Mon ouïe était celle d'une humaine à présent et je ne pouvais plus entendre le chant des hiboux, ni le bruissement des feuilles, ni même les rongeurs grignotaient leur repas. Tout ceci m'était inconnu. Ce silence. Même les odeurs avaient disparu. Celle du sang chaud de la biche était été près de notre emplacement tout à l'heure. Celle de l'herbe fraiche et de la terre, celle de....pétrichor qui caractérisait Aiden. AIDEN ! Je me redressais sur mes bras d'un bond. Il était allongé près d'un arbre toujours sous sa forme lupine, il ne bougeait plus, et j'étais incapable de me rassurer, je ne pouvais plus entendre les battements de son cœur. Ni même apercevoir des détails qui me montreraient qu'il était toujours vivant. Je savais au plus profond de moi, qu'il allait bien. Mais notre lien semblait rompu. Et je n'en étais pas certaine.

La panique m'envahit soudainement et je trouvais la force nécessaire pour me redresser. L'adrénaline enclenchée par la peur me permit de faire quelques pas vers lui, juste assez pour m'effondrer à ses côtés. Je roulais pour arriver définitivement contre lui. Et je sentis son corps tout chaud, ma main se posa sur lui et je sentis son poitrail se soulever. Je m'affalais sur le dos, soulagée, et quelque chose de très nouveau m'arriva, j'explosais en larmes. Je hurlais et pleurais comme jamais. C'était donc ça, être humain ? Souffrir, de tous les côtés, physiquement et mentalement.

J'avais de nombreuses années souhaité devenir humaine, car j'avais peur de moi même. Mais à présent, tout mon être refusé de n'être réduit qu'à ça. Ce n'était pas seulement le vampire qui me manquait, c'était le lien qu'il avait avec Aiden. Je sentais un gouffre énorme, il me manquait une partie de moi, et c'était exactement celle où Aiden résidait. Je me tournais vers lui, pour me coller contre son flanc. Mes mains caressant son pelage.

"Tu me manques et c'est le plus terrifiant. Tu es à côté de moi, mais tu n'es plus là. Reviens. Je t'en supplie, il faut que tu reviennes."

Je ne parlais pas forcément à Aiden, pas totalement, pas pour avoir des réponses en tout cas. Je parlais plus à mon vampire. Il fallait qu'il revienne, je ne supporterai pas cette condition de mortelle. Je restais allonger contre lui après avoir vérifié qu'il n'avait pas de plaies qui saignent.




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 27

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: Une course folle Mar Mar 22 2016, 20:35
Aiden grondait de plus en plus fort, commençant à être effrayé. Ils étaient en infériorité numérique et Carl était incapable de faire quoique ce soit à l'heure actuelle. Et puis tout commença à déraper, il sentit la douleur d'Evens à travers le lien et il devint fou de rage. Ses yeux prirent une couleur ambre surnaturelle et il fonça dans le tas en grondant férocement.

Il mordit un des capes noirs avec rage, lui brisant le bras, l'homme se débattit dans un hurlement de douleur. Seulement, le loup noir ne s'arrêta pas là et lui serra la gorge. Seulement, il ne pu faire guère plus qu'il se retrouvait éjecté de sa victime. Il se redressa sur ses pattes et repartit à l'attaque en évitant plusieurs sorts. Dans une cavalcade puissante il sauta sur une femme, la faisant tomber au sol lui broyant le sternum, lui coupant la respiration. Il évita un sort en se couchant sur la femme avant d'attaquer une autre cape noire.

Il poussa un grondement de douleur en sentant le lien avec Evens se faire de plus en plus ténue. Les capes noires profitèrent de ce moment d'inattention pour lui envoyer un sort qui l'envoya s'écraser violemment contre un arbre. Le loup poussa un gémissement plaintif, avant de perdre connaissance quelques secondes. Quand Aiden reprit connaissance, il était toujours sous forme lupine. Il sentit l'odeur de sa compagne près de lui, avant qu'elle se mette à parler. L'épuisement aidant, le garçon reprit forme humaine tout doucement. Il prit une grande inspiration lorsqu'il redevint humain. C'était assez étrange.

Son regard se tourna vers Evens qui était tout contre lui, il l'attira contre lui doucement. Avec le peu de force qui lui restait. Etde l'autre main, il tira sa baguette qui était resté dans ses vêtements, il leva la baguette vers le ciel et lança des étincelles rouges. Ils avaient besoin d'aide. Aiden se rendit compte qu'il n'arrivait pas à parler, comme ci il avait perdu l'usage de cette faculté...







Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une course folle Mer Mar 23 2016, 18:04


Une course folle (avec Océane et qui veut se joindre à moi ^^


Une fois que la bal avait retrouvé un calme et une normalité affligent Smith était sortie de la grande salle. Il avait réussi son paris mais, ne pas faire de chose stupide ou dangereuse était ennuyant... Il ne pensait qu'à dormir mais, avant il devait retrouvé Carl et Evens ! Il ait chassé le loups du château mais, il avait jamais encore vue Carl dans un tel état de rages. Smith était au courant pour la barrières mental que sa sœur avait posée sur le jeune homme dans son enfance. Savannah avait toujours voulut protéger son fils et quand elle lui avait fait promettre de garder sous silence son lien de parenté avec Carl, elle lui avait également suppliait de ne pas lui parler de cette protection. Mais, ce soir la bête qui habité le corps de son neveux commençait à grattait cette protection qui c'était affaiblie depuis que Carl avait appris sa futur paternité. Toutes les questions, les doutes qui jaillissaient dans l'esprit du jeune homme n'arrangeait rien.

Smith savait que ci cette frontière était franchie par la bête, Carl aurais du mal à reprendre le contrôle et le professeur ne pouvait pas laisser un loup garou alpha en liberté dans le domaine. Mais, non ! Il s'en foutait complètement ! La seul chose qui l'effrayer c'était que ça fille était parti à sa poursuite... Evens était peut être un vampire mais, face à un loup alpha aussi fort elle avait aucune chance. Personne n'avait une chance. Et ce n'était le petit amis de la jeune femme qui allait changé la donne. Il c'était donc mit à la poursuite de cette bande quand il entendit des bruits de transplanage dans la forêt interdite. Non ! Impossible nul ne pouvait transplaner à l'intérieure du domaine. Et pourtant ! Il comprit vite que quelque chose n'allait pas. Des lumières et des explosion du à des sort puissant retentissait dans la nuit, il se concentra un maximum pour essayer de rentrer en contacte avec sa fille comme il avait fait avec son fils à Azkaban mais, impossible. Le lien qu'elle entretenait avec cet hybrides l’empêcher d'en voir plus. Il rentra donc dans l'esprit de Carl et ce qu'il y vit le fit accélérer sa course baguette en main. Une attaque ! Ici à Poudlard.

Quand il arriva sur les lieu il lança plusieurs sort de mort sur des ectoplasme de fumé noitre qui s'écroulait au sol en reprenant forme humaine. Il avait réussi à en tuée deux mais il ne put rien faire quand Carl se fit emmener hors des frontière de Poudlard. En se rapprochant des deux homme qu'il avait touché il put se rendre compte qu'un d'entre eux était mort et que l'autre avait juste éviter le sort tout en se désarticulant. Il était dans un piteux état mais il était vivant.

- Ou est ma fille ! S'écria t'il tout en soulevant l'homme par le col. Smith était fou de rage ce qui lui donner la force nécessaire pour le maintenir au dessus du sol.

L'homme était en sang et ses jours était sûrement compté mais il ue un sourire moqueurs face à la question de Smith.

- Tu ne comprend donc rien ! Doug te la déjà dit ! Nous disposons déjà du vaccins contre le vampirisme, ta fille ne représente plus rien pour nous. Seul ton neveux est importants, seul l'alpha en lui nous intéresse.

L'homme laissa traîner un regard sur un arbre ou Smith put y voir sa fille et Aiden allongé. Il se retourna vers lui avec un sourire diabolique.

- Je ne vais pas te tuée... Pas tout de suite. Je vais t'envoyer quelque part, ou je pourrait te torturer à ma guise. Le regard du Purificateur devenait tremblant comme ci quelque chose était entrain de lui exploser les entrailles. L'homme disparue dans un dans un craquement sonore.

Il se rapprocha de Aiden et de sa fille tout en s'apercevant que les deux tourtereaux était en vie. Mais, il savait qu'Evens allait pas aimer le voir ici. Mais, quelque chose le surprenais. Les pensée de sa fille lui était comme ouvert depuis un moment. Comment? Pourquoi maintenant? Il fut encore plus surprit de voir sa partie vampire replier sur elle même au plus profond de l’esprit d'Evens.

HRPG: Chouquette, tu m'a dit que comme tu n'était pas totalement vampire le vaccins n'avait pas d'effet sur toi donc j'ai noté qu'il était toujours présent, atteint mais présents.


(c) Little Gecko (Alania)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Une course folle Lun Mar 28 2016, 14:01
Je ne savais plus depuis combien de temps on était allongé au sol et que Aiden avait lancé des étincelles dans le ciel. Je savais juste que j'avais froid, même à côté de lui. Ma robe était dans un état méconnaissable. En fait ce n'était même plus une robe. J'étais remplis de boue et de brûlures. La suie était sur mon visage, mes bras. J'avais mal, physiquement et mentalement. Ne plus avoir mes sens de vampire était terrifiant. Je me sentais faible, vulnérable, et c'était au delà du supportable. Je me sentais envahir par une multitude de sentiments, et je me rendais compte que le vampire m'avait aidé à les gérer, les canaliser depuis le début. Je supportais pas d'être humaine. Je ne me supportais plus, j'étais en colère contre moi, le monde et surtout...Smith, tout était sa faute. Carl était parti dans la forêt suite à un sort qu'il lui avait lancé, je l'avais suivi, perdu mon vampire, et Aiden était...

J'entendis craquer à côté de nous. Je me redressais tant bien que mal et mon visage se figea sur les yeux bleus de Ludo qui m'observaient. Tous mes muscles se crispèrent. Un frisson me parcourra la colonne vertébrale. La haine m'envahit comme un doux manteau et je me relevais d'un bond.

"VOUS !"

Je m'avançais, enfonçant mes pieds bien trop humain dans les épines et les cailloux du sol de la forêt. Je ne bronchais plus, la douleur était secondaire, la fatigue aussi. La rage me consumait assez pour me faire tenir debout, brandissant ma baguette sur cet homme qui était pour moi ce qui matérialiser le rejet dans ma vie. Tout était de sa faute, la disparition de Carl, de mon vampire. Je commençais à croire que c'était fait exprès, qu'il était de l'organisation. Sinon pourquoi était-il arrivé que maintenant ? Une fois que Carl n'était plus là, et que je m'étais pris ce vaccin ?

"QU'EST CE QUE VOUS FOUTEZ LA ?"

Je hurlais. Les postillons pouvaient presque atteindre son visage. La colère me dévisageait. Je savais bien que si ma créature était toujours là, je n'agirais pas ainsi, mais à présent, j'étais bien trop mortelle pour réagir comme un être magique. Je pointais ma baguette sur lui, chargeant un sort, mais au moment où j'allais l'envoyer, ma baguette vola en l'air. L'enfoiré m'avait lancé un sort inaudible.

Je me ruais alors sur lui, brandissant mes poings, mais quand je le frappais, c'était douloureux. En fait, je n'étais plus qu'une adolescente de 17 ans, d'une force faible, frappant un homme fort et endurci. Je me sentais ridicule. Je n'avais plus de force, et mes poings tapaient son torse sans élans, sans énergie. Mes doigts me brulaient à présent. Les larmes me brouillèrent la vue rapidement, en tombant sur les joues, elles creusaient un sillon dans la suie et la boue.

Bientôt je sentis les bras de l'homme que je détestais le plus au monde m'entourait et me soutenir. Je n'arrivais pas à articuler quand je lui demandais de me lâcher. Je ne supportais pas son contact. Il n'avait pas le droit, il n'avait aucun droit sur moi. Ni de me rassurer, ni de me consoler, ça ne faisait qu'agrandir ma haine contre lui. Mais je n'arrivais pas à m'en défaire. Je n'avais plus de force, et mon corps entier était meurtrie, et ma baguette quelque part dans l'herbe. Je restais un moment dans ses bras, retrouvant mon souffle pour pouvoir articuler quelques mots.

"Aiden...allez aider Aiden !"

Je ne voulais plus le sentir contre moi, ses bras je les trouvais pourtant rassurant. Mais je n'avais pas le droit non plus de ressentir une telle chose. Alors au lieu de le détester lui, je me détestais moi à présent. Je me laissais attendrir parce que j'étais humaine. Et mon vampire me manquait d'autant plus.

"ALLEZ Y !" Avais-je fini par hurler, ma voix s'était étranglée. Il me déposa au sol. Je m'écroulais, finissant de pleurer. Je relevais ma tête pour le voir arriver vers Aiden, qui était nu.

[HRPG : Oui c'est parfait l'idée du vampire recroquevillé au fond d'Evens. Je ne sais pas encore quand il reviendra, mais il est toujours bien là effectivement]




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 27

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: Une course folle Dim Avr 03 2016, 18:01
Aiden était terriblement épuisé, sa transformation soudaine avait semble t'il soufflé sa magie. Il ne ressentait plus grand chose à cause de l'épuisement, il voyait tout ce qui se passait comme dans un brouillard. Il avait dû sévèrement se cogner la tête quand ces fils de putes l'avait envoyé valsé. Il mentirait si il disait ne pas se sentir effrayé, il ne sentait plus son lien avec Evens et pourtant elle était toujours en vie. Il l'avait entendu crier et tempêter sur ce qui devait être le professeur Smith.

Le demi-loup n'avait même pas réalisé qu'il était nu. Il avait complètement mis en pièce ses vêtements lors de sa transformation. Il n'arrivait même pas à réaliser qu'il c'était transformé. Tout c'était déroulé trop vite et tout ce à quoi il pouvait penser était la disparition de Carl. Son ami, son seul véritable ami. Il avait envie de hurler mais même ça il n'en n'avait plus la force ce soir.

Il eut un mouvement de recul en voyant quelqu'un s'approcher, le peu de lucidité qu'il avait eut plus tôt était partit loin. Il ne réalisait pas qu'il s'agissait du professeur Smith, venu les aider. Même-ci il était trop tard. En reculant le jeune homme c'était cogné la tête contre l'arbre encore. Il s'écroula comme une poupée de chiffons, perdant connaissance. Il ne le réalisait pas, mais il avait en vérité une commotion cérébrale. Pas assez pour mettre sa vie en danger, mais se cogner dessus une nouvelle fois ne pouvait pas le laisser indemne. La douleur venait de le mettre KO et il avait perdu connaissance.


HRPG : épuisement magique pour mon chouchou XD





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une course folle Mar Avr 05 2016, 00:32


Une course folle (avec Océane et qui veut se joindre à moi ^^


Avant cette nuit personne n'aurait put imaginer que cette histoire prendrait une tel tournure. Personne ? Si, Wayne et Smith avaient toujours sue que Carl allait finir par tomber entre les mains des Purificateurs. Ces hommes et femmes avaient passé des année à tenter de trouver un remède contre le vampirisme et la lycanthropie. Et leur réussite sur l'un des vaccins leur donnait des ailes. Après l'attaque d'Azkaban, Wayne avait demandait à Smith de relâcher un peut sa surveillance sur le jeune homme pour laisser plus de place à l'ennemie. Wayne voulait que cet enlèvement arrive, peut être pas aussi violemment, peut être qu'il espérait que Carl puissent au moins ce défendre ? Smith n'en savait rien mais, il était sur que Savannah était déjà au courante de la situation global. De la rupture de la protection en passant par l’enlèvement.

Evens réagissait également comme l'avait prévue Smith. La jeune femme n'acceptais toujours pas sa position de père et le kidnapping qu'il avait laissé en partie ce déroulé n'allait sûrement pas arranger les choses. Mais, elle devait comprendre que les Purificateur aurait rien lâché avant d'avoir Carl. Ils auraient même sûrement tuée toute la bande d'amis du jeune homme. Cet enlèvement était inévitable ! Smith parait les coups qu'Evens lui infligea sans trop de mal mais, il voulait tans qu'elle comprenne, qu'elle accepte la situation... Car lui, il était fou de rage ! Pas pour l'enlèvement en général mais, par les événements. Comment les Purificateur avait il put pénétrer sur le domaine ? Comment savait il que le jeune homme se trouvait dans la forêt et comment ils savaient qu'Evens serait avec lui ? Car désormais Smith en était sur, la jeune femme avait était ''vacciné'' !
Le professeur repoussa la faible jeune femme avant de se pencher sur le Cas d'Aiden. Wayne avait connue un hybrides ayants réussi à maîtrisé la transformation en loup et c'est comme ça qu'il put entraîner ses enfants. Mais, le fait de voir un hybride réaliser une chose qui est sensée être impossible restait impressionnant.

- Ne t'en fait pas pour ton petit amis ! Dit il tout en passant sa baguette au dessus du corps d'Aiden. En quelque seconde les blessures du jeune homme disparurent et sons corps fut recouvert de vêtement. Aucune de ses blessure n'était mortel mais, il est épuisé. Smith ce releva tout en soulevant délicatement Aiden par magie.

Il se mit en marche vers Poudlard sans se soucié de savoir si Evens le suivait. Pourquoi ça serait à lui de faire le premier pas ? Il avait rien fait de mal ! Il avait pour ses enfants que récemment et il avait directement essayer de renouer des liens.

- Si tu veux retrouvé ton vampire, tu devra me faire confiance ! Smith s'adressa à sa fille en sachant pertinemment que cette dernières allait le suivre. Tu à était vacciné mais ton coté humain viens de sauvé ton coté vampire. Evens n'était qu'une demis vampire et en fouillant bien dans son esprit, Smith pourrait certainement retrouvé cette partie d'elle qui c'était recroquevillé. Aiden, lui, devra avoir quelque séance d’entraînement avec Wayne.

Toute ses parole n'était pas des conseilles mais plus des ordres. Aiden voudrait certainement en apprendre plus sur ça capacité ou sur le lien qui l'unissait à Evens. Et Wayne était pratiquement le seul qui pouvait répondre à ces deux recherche.

- Une fois à Poudlard, tu ne diras rien à personne sur ce qui est arrivé ici. Sauf à Lya peut être. Cet enlèvement devait resté le plus longtemps secret pour éviter un autre danger. Seul quelque élèves savait que Carl se trouvait dans la forêt en ce moment et je redoute le pire... Il c'est fait peut être trahir par quelqu'un de plus proche de lui que nous le sommes toi et moi.

Smith était persuader qu'océane avait réussi à avoir des contactes parmi les rangs des Purificateurs. Elle avait trop hâte que ce dernier vaccins soit élaborer que sacrifier son propre frère n'était, pour elle, qu'un dommage collatéral.

- La deuxième personne que tu devra prévenir c'est ton frère. Envoie lui un message par hiboux ou autre mais il, et uniquement lui, devra allait chercher Océane. Samuel devra la conduire à l'infirmerie tout en laissant gambader son esprit dans celui de ta cousine. Smith aurait put réaliser cette tâche mais, Savannah était connecter à son esprit et il ne voulait pas qu'elle apprenne la trahison de sa fille.

Tout le long de sa tirade il n'avait pas parler de Carl. Il ne voulait que Evens et sa bande ne partent à sa recherche, pas maintenant.


(c) Little Gecko (Alania)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Une course folle Dim Avr 10 2016, 19:53
- Ne t'en fait pas pour ton petit ami ! Aucune de ses blessures n'étaient mortelles mais, il est épuisé.

Smith s'avança vers le château, sans prêter attention à moi. Je n'allais de toute façon pas rester là toute seule, je ne le suivais pas à lui, mais je suivais Aiden. Je ne l'aurais quitté pour rien au monde, même si c'était pour aller vivre chez Smith.

- Si tu veux retrouver ton vampire, tu devras me faire confiance ! Tu as été vacciné mais ton coté humain vient de sauver ton coté vampire. Aiden, lui, devra avoir quelques séances d’entraînement avec Wayne.

Ce qu'il disait, était intéressant. J'avais donc reçu un vaccin et mon vampire était toujours en moi. Je posais une main sur ma poitrine, comme pour essayer de rassurer ma créature. Je me parlais intérieurement, me faisant la promesse solennelle de le retrouver, de lui redonner de la place. Le plus dur était de me dire que je devais faire confiance à Smith. J'en avais le gerbe. Comment c'était possible ? Comment j'allais réussir à lui faire confiance, après ce qui venait de se passer ? Comment être sûr que ce n'était pas lui qui était à l'origine de tout ça. Carl m'avait toujours dit de me méfier de cet homme, qu'il faisait toujours tout payer. Est-ce que c'était un de ces moments ? Un moment où on devait lui être redevable, ou il prenait la vie de Carl pour tous les conseils et l'aide qu'il lui avait apporté jusqu'à présent ?

- Une fois à Poudlard, tu ne diras rien à personne sur ce qui est arrivé ici. Sauf à Lya peut être. Seul quelque élèves savait que Carl se trouvait dans la forêt en ce moment et je redoute le pire... Il c'est fait peut être trahir par quelqu'un de plus proche de lui que nous le sommes toi et moi.

Les bras m'en tombaient. Carl s'était fait trahir à Poudlard. Mais oui, qui d'autre pouvait être au courant qu'il se trouverait dans la forêt ? Lya...Merlin Lya... Je n'y avait pas pensé sur le coup. La panique m'envahit. Son petit ami, le père de son enfant venait de disparaître sous notre nez. Non...ça serait trop dur de lui apprendre, mais je n'avais pas le choix.

- La deuxième personne que tu devras prévenir c'est ton frère. Envois lui un message par hiboux ou autre mais il, et uniquement lui, devra allait chercher Océane. Samuel devra la conduire à l'infirmerie tout en laissant gambader son esprit dans celui de ta cousine.

Hein ?! Comment ça mon frère ? J'avais l'impression que je ne pouvais de toute façon pas discuter le moindre détail ce soir avec lui. J'allais faire ce qu'il me disait.

"Et Carl ? Que fait-on pour lui ? Et pourquoi Océane ?"

[HRPG : On clôture ? Ou continue ailleurs ou non ?]




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une course folle Dim Avr 10 2016, 23:05
HRPG: Oui on ouvre à l'infirmerie?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Une course folle Dim Avr 10 2016, 23:11
[HRPG : Ok]




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une course folle
Revenir en haut Aller en bas
 
Une course folle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Je suis folle. Et toi?
» Théâtre : ma femme est folle
» Hello !La grosse folle arrive !
» FOLLE JOURNEE de NANTES
» 05. Sans alcool la fête est plus folle ! // Ally.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Harry Potter World ::  :: Poudlard :: La forêt interdite-