Le forum est désormais fermé aux inscriptions. Retrouvez sa nouvelle version ici : New Harry Potter World



Partagez | 

The house of Dementor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: The house of Dementor Jeu Fév 04 2016, 11:04
RP Début FÉVRIER


******* o *******

FLASH BACK
A la tête de Sanglier - Avant Halloween

Je décidais de remettre le collier d'Aiden autour de mon cou. Un fois posé, je fus prise d'une sorte de convulsion, et il me semblait que ma tête allait exploser. J'essayais d'enlever le collier, mais ça m'était impossible. Bordel, Smith l'avait piégé et je n'avais rien vu !

Les convulsions s'arrêtèrent et j'étais prise de visions. Ça n'avait rien à voir avec mon lien avec Aiden si doux. C'était violent et ça s'imposait à moi, sans que je puisse faire quelque chose.


Azkaban, je le savais, je le sentais. Déjà parce que j'avais déjà vu la prison sur des livres d'histoire de la magie, mais aussi parce que j'en étais convaincue. C'était ça, je le savais. Je pouvais sentir l'écume des vagues sur moi et le froid des lieux m'envahir. J'étais à présent dans la prison et je marchais vers une cellule. Les cris que j'entendais étaient réels, effrayants. Je ne voulais plus avancer, mais je n'avais pas le choix, c'était la vision.


Des Détraqueurs m'entourèrent tout d'un coup. J'étais pris au piège. Je me sentais me glacer de plus en plus. Ils étaient trop nombreux, je n'y pouvais rien, j'étais fichue. J'essayais de penser à un souvenir heureux, mais tous mes souvenirs étaient bloqués, j'étais dans l'hallucination et je n'étais maître de rien. Heureusement, le décor changea et les Détraqueurs disparurent.

J'étais devant une cellule à présent, penchais sur les barreaux, je reconnue difficilement la personne. Heathcliff. Celui qu'on avait rencontré au Ministère de la magie avec Carl. Il était dans un état pitoyable et il mangeait un rat qui passait par là. D'un coup il se tourna vers moi et il me fixa de ses yeux malades. Je sursautais d'horreur.

"Viens ! Aides moi ! Grin ! Viens, avec Carl et Ludo, venez me chercher"

Il tendit une main vers moi pour m'attraper et je me mis à hurler en fermant les yeux. Je hurlais très fort, j'avais envie de sortir de là. Quand j'ouvris les yeux, j'étais allongée au sol, roulée en boule, dans la Taverne du Sanglier. Aiden et Samuel étaient penchés sur moi.

******* o *******

On avait déduit de toute cela que si Smith avait ensorcelé le collier, c'était pour qu'on voit par nos yeux ce qui s'était passé. Que l'homme au nom imprononçable avait été capturé. On avait pesé le pour et le contre pour y aller. Cet homme nous avait aidé et Carl était attaché à lui, c'était un ami de la famille qui avait fait beaucoup pour eux, pour nous - les créatures magiques. Il fallait bien réfléchir, c'était quand même Azkaban. Qu'est-ce que des adolescents iraient faire là bas ? L'endroit était bourré de Détraqueur, de criminels en puissance. On ne faisait pas le poids. Pourtant et Smith et Heathcliff pensaient qu'on pouvait y faire quelque chose.

On était pas seulement des adolescents, on était aussi des créatures magiques puissantes et entrainées depuis cet été. On avait débarqué dans le bureau de Smith pour avoir plus d'explications et il nous avait dit qu'il viendrait avec nous. Qu'ensemble il était possible de sortir cet homme de prison. Le lien qu'on avait avec Aiden pouvait être un avantage de taille, nos deux magies se potentialisaient et Smith nous avait convaincu que là bas, on pouvait y aller à fond, sans retenu, sans crainte de détruire ou blesser quelqu'un.

Je ne sais pas si c'est la folie de notre groupe et l'élan général, mais on avait fini par céder et partir pour l'entre des Détraqueur. Samuel n'avait pas hésité une seconde. Il avait une dette envers Carl et nous tous qui étaient venu en Scandinavie pour lui, pour Charlie. Samuel était d'ailleurs personne la moins inquiète du groupe. Il se passait un truc entre Smith et lui. Il était fasciné par le personnage, ses pouvoirs, son savoir. Il disait qu'il lui faisait penser à des professeurs à Durmstrang et que ça lui manquait des prof qui se mouillent et poussent les limites de ses élèves. On aurait cru un mentor avec son élève. Et le lien avait l'air réciproque. Moi Smith me faisait juste flipper, ce mec était dangereux. Ne venait-il pas embarquer une troupe d'ado vers une mort certaine ?

***

On avait embarqué sur des balais, c'était le moyen le plus logique et le plus réalisable, puisque qu'aucun transplanage n'étaient possible dans cette prison. Et bien sûr comme si ça ne suffisait pas à être assez glauque, il pleuvait. Mes cheveux collait à mon visage, heureusement que j'avais une bonne vue, même sous la pluie, car aucun humain aurait pu arrivé ici vivant. Les rafales de vent nous déséquilibraient. J'étais pas une as du balai, mais j'avais tenue bon.


Les éclairs illuminés le ciel, ça nous permettait de voir les pourtours d'Azkaban. Les vagues étaient terrifiantes. On avait pas intérêt à tomber dans l'eau, car il me semblait qu'aucune magie pouvait nous aider.

On avait révisé les Patronus avec Smith avant de partir. Et à ma plus grande surprise, le mien avait changé, ça avait été une sacré découverte. Smith avait expliqué que c'était normal qu'il change, car quand l'on aime quelqu'un parfois il se transforme en celui de la personne aimée. Le mien était un savant mélange entre le loup et le loup garou. En présence d'Aiden, le loup paraissait énorme, il était imposant. Je le trouvais merveilleux.

Spoiler:
 

"Et maintenant ?" Avait crié mon frère pour qu'on l'entende dans cette mer agitée.

On flottait tous dans les airs, la pluie nous trempait. Je fixais le bâtiment, mon cœur battait fort, si j'avais été seule, j'aurai fait demi tour à coup sur. C'était tellement sinistre, angoissant. Fallait-il vraiment qu'on y aille ? Je n'étais plus vraiment sûre, vampire ou pas.




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 


Dernière édition par Evens le Mar Fév 09 2016, 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: The house of Dementor Ven Fév 05 2016, 00:30


The house of Dementor



*********************************************************

La nuit était tombé depuis plus de trois heurs sur Londres, les rues était déserte mais quelque fêtard pouvaient se trouver encore entrain de cuver leur vin sur les trottoirs de la ville. Ces pauvres ivrogne ignorait tout du monde qui existait juste à coté d'eux, un monde remplie de créatures étrange, de pouvoirs magique, et de baguette en bois.
Les moldus étaient si bête que ça pouvait paraître suspect ! Et si un grand complots sorcier était en place, un complots qui réunissaient les plus grand sorcier du siècle pour laver la tête de tout les moldu du monde....

Loin de ces préoccupation, toute une rue commerçante avait était plongée dans le noir ! Les commerce, les maison et toute source de lumière avait était comme recouverte d'un voile sombre. Les moldus passait devant cette rue sans même la voir mais, un homme recouvert d'une cape noir s'avançait déjà en direction de cette rue. Contrairement au ivrogne moldus, cette homme pénétra dans la pénombre de la ruelle avant de disparaître dans l’ombre comme happé par quelque chose.

Smith continuait son chemin dans l'obscurité la plus total, comme si un lien indestructible le guidé ! Comme si quelque chose ou quelqu'un l’appelé dans cette rue. Mais, une odeur de mort flottait au beau milieu de la rue. Une odeur qui s’échappait de deux ou trois corps étendus sur le sol au pieds de deux ombres!Smith reconnue l'ombre de ça sœur et de son beau frère !

- Qui était ce ? Smith c'était approché d'eux tout en souriants devants le trois corps sans vies. Wayne, avait ça baguette en main et un sourire moqueur au lèvres. Savannah, elle avait les orbites des yeux tout blanc et un visages blafard.

Smith connaissait l'étendue des pouvoir mental de sa sœur et il était persuader qu'en ce moment même elle était entrain de manipuler les esprit des moldus qui ce trouvé dans cette zonne ! Mais pourquoi choisir une rue complète comme points de rendez vous ? Smith allait vite le savoir

- Trois membres de cette organisation qui on vue la rue se plongé dans l'obscurité ! Comme tu peut le voir j'utilise toujours mon sortilèges du voile ! Wayne était un as en sortilèges. Il en connaissait tout un tas. Magie blanche ou noir, il pouvait tous les réalisait ! Ma petite signature. Je voulait attiré tout ses bâtard dans cette rue et j'ai seulement trouvé ses trois crétins qui on essayer de me capturer !

Wayne pouvait être certain que Smith était bien Smith et non un homme sous Polynectar ou autre ruse de camouflage. Savannah avait connecté son esprit à celui de son frère et il ne pouvait pas avoir d'erreur possible.

- Wayne, Headcliff c'est fait capturé depuis au moins trois mois ! Ce n'était donc pas lui que tu à rencontré le soir du bal de charité...
Smith avait donnée rendez vous à ça sœur et son beau frère pour leur révéler cette info qui pouvait tous les mettre en danger. Toute les infos que vous avez eu depuis n'était pas bonne ! Vous courez un risque au milieux de ses marécages !

Une douleur terrible traversa la tête du professeur de défense contre les force du mal. La puissance de l'esprit de sa sœur pouvait lui laisser des trace, il la laissa entres librement en lui. Savannah pouvait commençait à lui envoyer des visions.

Savannah était entrain de sondée l'esprit de son maries pour revivre sa soirée au bal de charité . Quand les elle peut atteindre les souvenir de se dernier elle comprit vite que leur amis, Headcliff n'était pas présent. Pourtant il était là dans les souvenir de son marie... Polynectar !

La vison se déforma pour laisser entrevoir la famille Grant lever les sortilèges sur le secteur du marécages avant de partir ailleurs. Smith comprit que les pouvoirs de sa sœur était extrêmement utile dans ses conditions la mais, il reprit vite le contrôle de son esprit.

- Tu m'excusera Savannah mais, certain souvenir m’appartiennent pleinement ! Smith avait toujours caché l’existence de ses enfants, de la femme qu'il avait aimer et qu'il avait par retrouver. Savannah ne devait pas savoir, pas maintenant ! Cette nouvelle pouvait lui faire perdre sa concentration et en même temps le contrôle qu'elle avait sur les moldus des alentours.

- Ludo ! Tu doit tout faire pour sortir notre amis de là ! Wayne avait désormais une de ses main sur l’épaule de Smith Sans lui, sans toi, ma famille aurait était décimé depuis longtemps ! Prévient Carl et quelque créature de la nuit, eux seul auront une chance face au sortilèges de protection de cette prisons. Wayne regarda Smith avec un sourire qui laissa entrevoir des dents blanche. Tu devra prendre part à cette attaque ! Ton pouvoir et grand, bien plus que le miens je l'admet. Je sais que depuis ton retrais du mondes des aurors tu ne participe plus au batailles mais.... Il murmura à l'oreille de Smith pour qu'il soit le seul à entendre. Ton regard ne trompe pas ! Tu à une famille aussi et tu doit te battre pour elle !

*****************************************************

Smith avait réussi à faire passez le message. Il venait d'avouer au jeune Grant qu'il était son oncle. Il avait ensorceler un collier pour faire passez le souvenir de l'un des sbire qui avait capturé Headcliff à ça fille tout en sachant qu'elle allait demander de l'aide à Carl, Samuel et à Aiden. Tout les quatre disposait de dons particulier et comme lui avait fait remarqué Wayne, les créature de la nuit n'était pas soumis à certain sortilèges de cette prison. Et puis, il pourrait passez du teps avec ses enfants !

Tout fonctionnait comme prévu ! La bande était venue le trouver et il leur avait proposer son aide qu'ils ne pouvaient pas refuser ! Smith le savait. Carl ne lui avait plus adresser la parole depuis qu'il avait appris le lien de parenté qu'ils avaient en commun, même durant le voyages, il avait voler loin de lui. Une fois le premier sortilèges de protections, la tempête, passait, Smith regarda ça troupe avant de désignée le sol du doigt.

- Nous allons entré par la grande porte ! L'homme se mit debout sur son balai avant de se lancer dans le vide pour disparaître dans une épaisse fumée noir.

En tans qu'ancien Aurors, il pouvait certifiée que depuis la disparition de Voldemort, Azkaban avait subit des changement. Les murs de la prison était invulnérable à tout sortilèges et le seul moyent d'y entrés était par la porte principales.


(c) Little Gecko (Alania)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: The house of Dementor Dim Fév 21 2016, 11:39
HRPG: Choupi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serpentard
Points : 5864
Féminin
Nombre de messages : 15890
Age : 27

Feuille perso
Nom: Lilith Anguis
Maison: Serpentard
Age: 14 ans (3ème année)

MessageSujet: Re: The house of Dementor Dim Fév 21 2016, 13:12
je saiiiiiiiiiiiiiis, j'ai juste pas le temps pour le moment Razz



Championne du Quizz.

Signature à onglets:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 27

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: The house of Dementor Mar Fév 23 2016, 22:36
Aiden se demandait ce que bordel il faisait encore avec ces tarés ? Il adorait, en fait non il aimait sa copine... Mais vraiment, Azkaban ? Ils étaient tous tombés sur la tête et lui plus que les autres ! Il était le serdaigle du groupe, il aurait dû trouver un autre moyen pour faire libérer l'autre homme de prison... Pourquoi se laissait-il toujours embarquer dans des missions impossibles ? Une voix dans sa tête lui fit perfidement remarqué que l'attrait du frisson était sa plus grande faiblesse et que sa curiosité avait elle aussi une grande part de responsabilité. Il secoua la tête, il allait tourner vraiment fou un de ces jours et ça ne l’inquiétait même pas.

Ils étaient au dessus de la prison, trempés jusqu'aux os par la pluie, mais tout allait bien dans le meilleur des mondes. Foutaises ! Aiden regarda le ciel sombre un poil désespéré de lui même. Quand ils passèrent la première série de protection la tempête sembla se calmer quelque peu. Elle était présente mais moins violente. Smith leur indiqua que le seul moyen d'entrée était par les grandes portes.

On repassera pour la discrétion. Aiden descendit en flèche avec son balais. Il aimait voler mais le temps ne s'y prêtait guère. Une fois les deux pieds au sol, il réduisit son balais. Protégé par la magie des lieux, sa magie ne pouvait être repérée par le ministère. Et puis en fait ce n'était pas sa baguette habituelle... Comme ils avaient une faculté hors norme pour attiré les ennuis, Aiden avait profité de son égarement en Scandinavie pour obtenir une nouvelle baguette. Il fallait bien qu'il se soit perdu pour quelque chose d'utile au moins !

Il attendit les autres au sol avec appréhension, les lieux étaient vraiment sinistre.


HRPG : désolé pour le retard ! Si vous voyez que je traîne trop à répondre, avancez sans moi !





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: The house of Dementor Jeu Fév 25 2016, 19:17

Je n'aimais ni voler, ni la pluie, ni le froid et les trois étaient réuni pour mon plus grand malheur. Il fallait passer par l'entrée principale, mais bien sûr pourquoi ni avais-je pas pensé ? Peut-être parce que c'était carrément suicidaire ?

Je regardais Smith se mettre debout sur son balai et disparaître dans une fumée noire. Je manquais de rire. Ce gars était sérieux ? Dans n'importe quelle situation il pouvait me surprendre. Dans quoi n'était-il pas à l'aise ? Il avait fait du Quidditch plus jeune ? Mes pensées divaguaient. Mais Aiden pencha son balai pour foncer vers l'entrée. Je n'avais d'autre choix que de les suivre.

"Allez viens petite sœur ! Je reste derrière toi !" M'avais crié Samuel pour m'encourager.

Une fois au sol, je souriais timidement à Aiden. Je n'étais pas vraiment rassurée, surtout avec Smith comme accompagnateur. Pourquoi on était là déjà ? Samuel se rapprocha de moi et cala une mèche de cheveux trempé derrière mon oreille.

"Bouges pas !"

Je le fixais, perplexe. Il brandit sa baguette et je fût frappée d'un éclair orangé. D'un coup, j'avais moins froid, et j'étais entièrement sèche. Magnifique, je me sentais déjà mieux. Mes habits ne collaient plus à ma peau. Je le remerciais et j'en profitais pour attacher mes cheveux en arrière, c'était plus pratique que de les avoir devant les yeux si la situation se gâtait.

"Eve, tu te souviens du chemin jusqu'à sa cellule ?"

J'essayais de fouiller dans les souvenirs de ma vision.

"Oui ! Par ici !" Je montrais la droite, un couloir sinistre et humide. Les vagues qui s'écrasaient contre les parois de la prison faisaient un bruit assourdissant et angoissant.




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: The house of Dementor Sam Fév 27 2016, 16:05


The house of Dementor


La nuit était froide et malgré que Carl avait une dette envers Headcliff il ne voulait pas venir en aide à Smith. Il aurait aimé y allait seul avec Evens et peut être Aiden mais, Smith ! Pourquoi cet abruti avait proposer de les aider ? Pourquoi il devait toujours jouée les comploteur ?

Carl avait mal prit l'annonce de son liens de parenté avec Smith non pas parcequ'il ne l'aimé pas mais, parce qu’il ne lui avait jamais rien dit. Toutes ses nuits passé à s’entraînait ou il aurait très bien put tout lui révéler. ''Ta mère ne voulait pas que je t'en parle.'' Vola la seul explication que son oncle lui avait donné. Mais, pour le moment Carl devait se concentré. La joyeuse bande n'allait certainement passer une nuits agréable mais, les conseilles de Smith fut une véritable source d'info. La tempête n'avait que très peut d'effet sur lui et les autres car leur force de créature leur permettait de ne pas ce faire éjecter de leur balais. Une fois au dessus de la prison, Smith partie devant pour on ne sait quel raison et quand le jeunes homme vit tout le monde faire pareille il les rejoignit sur la terre ferme.

Une fois sur le sol la tempête avait diminué d'intensité et Carl put voir Samuel séché Evens. Ces deux là avait vraiment retrouvé leur lien fraternel . Aiden semblait tout aussi perplexe que lui et Smith ne se trouvé pas à l’endroit ou ils avaient tous atterrie. Carl avait beau regardé de partout il e le vit nul part. Les grande porte de la prison était encore scélée et une étrange fumée bleu émané de ses treize énorme serrure.

- Ça ne sera pas facile d'entré, surtout si l’autre abruti n'est pas la pour nous aider. Des Détraqueur commençai même à ce montré au coins des portes.

Il y en avait que deux et Carl commençait déjà à sortir sa baguette pour les faire fuir. Mais il ne put s’empêcher de se demander ou était passer le reste de ces créatures mais, au moment ou il se décida enfin de levé sa baguette un énorme chien argenté passa entre ses jambe tout en le fessant tombé. Il se retrouvé les fesses dans la bout quand il vit que le chien avait foncé droit sur les détraqueur avant de s’écraser sur les portes. Au moment ou le jeune homme se releva il vit une énorme fumée en fusion tracé à toute vitesse sur les portes qui explosa sous l'impacte.

- Bon, je crois que la voie est libre. Aiden, Evens, Samuel et Carl entrèrent dans la prison et ils pouvaient enfin constaté qu'Azkaban était un lieux vraiment effrayant.

En entrant Carl put constaté que deux garde gisait au sol, ils n'étaient pas mort mais, sans soins il ne passeraient pas la nuit. Le grand chien argenté était toujours présent et il se battait encore et toujours contre une vague de Détraquer qui regardait la petite bande d’inconscient. La fumé noir, qui n'était rien d'autre que Smith continuer sa route vers une autre direction que celles des adolescent.

- Je suis le seul à me demandais ou est parti le grand malade ? Carl suivait Evens et les autres dans le méandre de la prison.


(c) Little Gecko (Alania)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 27

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: The house of Dementor Dim Fév 28 2016, 12:40
Aiden devait avoué être perplexe, où était donc passé Smith ? Si il se fiait au regard qu'il échangea avec Carl quand celui-ci atterrit à son tour, le jeune homme se posait la même question. Evens et Samuel semblaient trop préoccupés l'un par l'autre et par leur mission pour se soucier de ce détail. Lui par contre trouvait tous ça fort louche. Il n'avait aucune confiance en ce Smith peu importe qui il était. Ce gars se prenait pour le centre des intrigues et des coups tordus. Il se croyait invincible et n'hésitait pas à mettre en danger une bande d'adolescents. Pour Aiden qui avait vécu dans une famille somme toute plutôt normale, le comportement de Smith le laissait dubitatif et méfiant !

Ils étaient entré par la grande porte certainement un coup de Smith. Aiden regarda les gardes en mauvais état et leur lança un sort de stase. Il ne voulait pas tuer qui que se soit sans preuves. Il n'était pas ce genre de personne, il était peut-être trop droit ou trop naïf pour suive aveuglément quelqu'un comme Smith.

Maintenant qu'ils étaient à l’intérieur, l'angoisse et la peur contenu dans le lieu les prenaient aux tripes. Ils se pensaient invulnérables mais ce n'était pas le cas. Ils étaient peut-être plus résistant que la plupart des sorciers mais ils restaient des ados.

"Tu n'es pas le seul Carl. Je sais pas ce qu'il fiche mais je n'aime pas ça." Gronda Aiden scrutant chaque recoin avec une méfiance palpable. "On ferait mieux de rester groupé, on ne sait jamais." Ajouta le jeune homme, ses yeux fouillant la zone à la recherche du moindre danger.

Les détraqueurs étaient pour le moment maintenu à l'écart par le patronus loup.





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 181
Masculin
Nombre de messages : 248
Age : 30

Feuille perso
Nom: Samuel Hansen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: The house of Dementor Lun Fév 29 2016, 01:01

"Je me pose aussi des questions, mais il doit savoir ce qu'il fait !"

Je semblais être le seul à avoir confiance au Professeur Smith. Même Carl sont neveu était perplexe, mais tout de même, cet homme était un grand sorcier et je ne m'inquiétais pas trop. C'était sans aucun doutes grâce à lui qu'on était rentré par la grande porte. Je sortis ma baguette prêt à toutes les éventualités, pour l'instant le loup argenté nous permettait d'avancer, mais il ne pourrait peut-être pas faire face à plus de Détraqueur.

"Restons groupé oui !"

Je restais près de ma sœur, elle était vraiment la seule qui m'importait ici dans cette nouvelle aventure. Si j'étais là, c'était pour elle, et aussi pour ne retenir aucune limite magique comme nous l'avait dit Smith. C'était plutôt excitant de se dire qu'on pouvait user de toute la magie qu'on voulait dans ces lieux, sans retenues.


J'avançais dans ce couloir sombre éclairé seulement du Patronus, entourée des personnes que j'aimais le plus sur terre, bon excepté Smith, ça donnait quelque chose d'assez solennel, un rappel de nos dernières aventures (oui oui je vais répondre en Scandinavie). Je regardais Aiden venir en aide aux gardes allongés au sol dans un piteux état. Leur odeur de sang parvenait bien évidemment à mes narines.

On entendait des cliquetis un peu partout, assez glauque, et parfois même des rires plutôt terrifiants. Je pouvais ressentir l'angoisse d'Aiden, qui se rajoutait à la mienne. Oui, moi aussi j'avais bien remarqué la disparition du grand malade qu'était Smith, mais que faire ? Si ce n'était qu'avancer ?

Ma vision nous montrait le chemin, et c'était quelque peu étrange, car c'était vide. Le peu de Détraqueur semblait être retenu par le loup d'argent. Et c'est tout ? C'était ça Azkaban ? On aurait dit que quelqu'un avait fait le ménage. C'était trop propre, trop silencieux, trop...

D'un coup, tous les poils de mon corps se hérissèrent. Quelque chose me saisit à la gorge pendant quelques secondes. Le temps de comprendre, j'avais retrouvé mon souffle. Je me retournais vers mes compagnons, mais je ne les voyais plus. Il n'y avait plus le Patronus qui faisait écran, et les Détraqueurs étaient déjà sur moi.

Soudain, une main me tira vers elle. Heathcliff m'attira contre lui dans la cellule qu'il referma derrière nous, ce qui arrêta net les Détraqueur. "Vous êtes venus ?! Pauvres fous ! Faites attention, c'est un piège !" Il me relâcha et me poussa contre les barreaux. Le choc fût brutal et j'eus une nouvelle fois le souffle coupé. Quand je me relevais, j'aperçu mon frère, Aiden et Carl qui me regardaient étrangement.

"Encore une vision ? Apparement, une mauvaise vision, vu la couleur de tes cheveux !" Me questionna mon frère.

Effectivement, dans l'agitation et la crainte du moment, tous mes sens s'étaient mis en éveil, et j'avais, pour ainsi dire, changé comme cela m'arrivait parfois quand mon lien avec Aiden était exacerbé. D'ailleurs ce dernier me tendit une main pour que je me redresse.

"Je...je n'ai pas quitté ce couloir ? Vous n'étiez plus là et l'espace d'une seconde après, j'étais seule dans la cellule de Heatcliff qui me disait que tout ceci était un piège ! Je ne comprends pas, je ne porte pas le collier cette fois..."



Préfet en Chef en RP

Qui est Samuel Hansen ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: The house of Dementor Mer Mar 02 2016, 01:32


The house of Dementor


De grand yeux scruta le moindre des ses expression avec inquiétude. Savannah, tout en se relevant après une chute sur un chemin escarpé, regarda son marie tout en tremblant. Ce n'était pas possible, elle c'était fait avoir à son propre jeu ! Elle avait envoyer Smith et une bande de gamin à Azkaban pour libérer Heatcliff sous le témoignages d'un souvenir truquée. Heatcliff se trouvé bien à Azkaban mais pas pour les raison dont elle croyait être l'origine de son incarcération, c'était tout autre...

- Wayne ! Il faut se dépêchait, je doit y retourné et de suite. Elle venait de pénétrer l'esprit du directeurs de la prison pour se rassuré de la tournures des événement mais sa découverte fut plus terrorisante, bien plus dangereuse que ce qu'elle aurait put imaginer.

Azkaban était un lieux extra sécuriser et pénétrer l'esprit d'un prisonnier était une tâche compliquer et épuisante. Savannah venait d'en faire l'expérience mais, elle devait y retourné, prévenir la petite troupe du danger qui les entendais.

- Non ne dit rien Wayne ! Ordonna t-elle quand ce dernier allait protestait. Il voulait se rendre sur place directement pour éviter de voir ça femme ce perdre dans un souvenir. On a pas le choix, nous somme à l'autre bout du monde et te rendre sur place te prendrais trop de temps ! Il s'agit de mon frère et de mon fils !

La femme se mit à repousser son maris, déterminée dans son choix, tout en se mémorisant ce qu’elle venait de voir il y a quelques instant. Elle avait franchit les sécurité une a une pour essayer d’atteindre l'esprit de son amis avant de choisir le directeur de la prison. Un homme stupide à souhait et qui serait facilement manipulable. Mais ce quelle découvrit en manipulant l'esprit de cet homme l'avait terroriser. Heatcliff avait était enfermé pour attiré son frère dans une mort certaine et son fils dans un pièges. Un pièges organiser par le chef du groupuscule lui même.

Elle s'installa sous un arbre avant de sombrer dans une transe profonde et dangereuse. Elle traversa des océans, des rivières, des pays entier tout survolant plusieurs scène étrange de fille de joie qui s’adonner à leur métier. Au bout de quelque minute, elle vola dans la tempête qui fit trembler son corps de toute parts, Wayne se plaça à coté d'elle tout en lui agrippant le bras en se tenant prêt pour la ramener à lui. Elle entra dans la prison, cherchant son frère en vain, son esprit était trop fort, trop préparer à ses manipulation. Elle chercha son fils qu'elle trouva mais, il en était de même. Son sang coulait dans ses veine et malgré son absence de dont pour le moment, ce dernier sommeiller au plus profond de lui ce qui le rendait quasiment intouchable. Il y avait un garçon mais, impossible. Il disposait du même type de dont que ça famille. Un autre type, non ! Un hybride, un esprit trop fort et dur à manipuler. Avec un peut de temps elle y arriverais mais, le temps lui manquais ! Une jeune femme, sans dont ? Non. La même trace que disposait sa famille ! Savannah ne comprenait plus rien, qui était ses deux personne ? Smith ? Elle pouvait reconnaître l'empreinte de son dont, ses enfant ! Non, impossible et pourtant c'était bien la vérité, l'esprit de la femme ne la trompé presque jamais. Savannah choisissait la jeune femme pour faire passait son messages et tout en fouillant, elle constata qu'elle disposait d'un dont encore plus évoluer. La famille était une évolution à eu tout seul ou quoi ? Non . Ce n'était pas le moment de s'amuser, elle devait lui faire passer un message tout en cachant son identité...

- Je pense que j'ai réussi. Dit elle en plongeant son regard dans celui de son maris. Mais j'ai plein de truc à te raconter, mais avant mettons nous en route pour les aider.

*************************************************************

Smith avait choisit une autre voit que celle des autres. Les adolescents allait très bien s'en sortir. Carl son neveux était un loup alpha qui pouvait se transformer à sa guise, Aiden un hybride fort et intelligent, Samuel et Evens. Ces enfant était tout deux des vampires ayant un contrôle quasi parfait.
Ludo avait appris son lien de parenté il y a quelque mois et il avait toujours pas trouvé l’occasion de leur en parler et pourtant, il en rêvait mais le moment n'était encore pas le bon. Toujours sous forme de fumé il traversa les couloirs de la prison en cherchant le directeur pour le tuer. Pourquoi ? C'était ses affaire ! Mais, il s'écrasa d'un coup au sol tout en glissant sur plusieurs mètre. Il connaissait cette prison comme sa poche et aucune protection pouvant empêcher ce genre déplacement n'était installé ici. Il se redressa donc aussi vite qu'il put quand il fit des murs sortirent du sol pour lui coupée toute retraite. Devant lui se trouvé un homme vêtue d'une cape noir ainsi que d'autre personne vêtue de la même manière, portant l 'écusson de l'organisation. Les purificateurs avaient envahis la prison et même leur chef avait fait le déplacement.

- Smith... Tu est si prévisible ! Christopher Doug retira sa capuche pour laisser apercevoir un petit sourire sadique. Même toi, le grand Aurors tu ne peut rien face à une tel armée ! Tout en disant ses mot d'autre hommes et femmes entourèrent Smith, tous pointèrent leur baguette vers lui.


Smith était piégée comme un rat. Il avait était idiot et impulsif mais, il trouverais bien un mouyen de s'en sortir mais en cas ou, il prépara dans son esprit toute un e liste de nom qu'il enverrais par télépathie à son fils. Ces enfant était l'avenir de la lute.

- Ne cherche pas Smith, tu n'a aucune échappatoire. Tu va mourir et ton neveux rejoindra ça place ! Toutes ses année à le caché, à le protéger ! Mais il ne peut pas échapper à son destin, Carl Grant nous appartiens ainsi que l'alpha unique qui est en lui. Il est le seul qui puissent résisté à nos test. Et ta chers filles sera tuée également, elle qui fut notre roue de secours quelque mois après la fuite de ta sœur ! Evens c'était montrée être une cobaye plus que satisfaisante mais, le vaccin contre le vampirisme était déjà entre leur main, seul le gêne du loup garous se montrais plus difficile à anéantir.

Les sort se mirent à pleuvoir d'un seul coup en direction de Smith. Une cinquantaine de sortilèges de mort qui illuminait le couloirs d'une lumière verte écarlate.



La bande de créatures continuait sa progression dans les couloirs et Carl fut raviss de voir qu'il n'était pas le seul à méfiait de leur professeur. Il était douée, c'était indéniable mais, il était complémentent fou et manipulateur. Mais Carl continuait sa route se tenant prèt à se transformé au moindre danger. Les cliquetis des portes, les voix des prisonnier et les mouvement des détraqueurs résonnait dans tout les couloirs.

Tout à coup Evens s'effondra sans aucune raison. Elle leur expliqua qu'elle avait eu une vision et qu'ils couraient tous un terrible danger. Mais au moment ou Carl allait poser des questions, des murs jaillirent du sol derrière eux. Smith était peut être fou mais, si ce genre de protection avait était positionnée dans les couloirs il les auraient prévenue. Mais, le jeune homme ne se posa plus de question quand il vit une bande d'homme et de femme portant le symboles des purificateurs sur leurs cape.

- Vous n’irez nul part. L'homme qui venait de s'adresser au jeune défonça la porte d'une cellule et lança un sortilège de mort sur son occupant. Heatcliff s’effondra comme une vulgaire poupée de chiffons. N'oublier pas, Carl Grant doit être prit vivant ! Le reste, tuez les.Dit il au reste de la bande.

Carl se mit à réfléchir rapidement, l'organisation avait envahie la prison et le ministère avait du être avertie de cette invasion. Les purificateur avaient donc du mettre toute leur force dans cette bataille. Il pouvait comptait une vingtaine d'homme et de femme pointant leur baguette dans leur direction mais, rien ne prouvait que d'autre n'était pas cachait ailleurs. Et pourquoi ne cherchaient ils pas à prendre Evens vivante aussi ? Mais son résonnement fut ininterrompue par une explosion qui avait retentit à l'endroit ou Smith avait filé. Non, son oncle ne pouvait pas être mort ! Pourtant, de al fumé verte se glissa sous le mur nouvellement construits. Quand il se retourna, fout de rages, prêt à ce transformer il vit Samuel, prit d'un violent mal de tête s'effondrait à son tour. Que ce passait il bordel de merde! Mais pas le temps de réfléchir, d’un coup Carl prit son apparence de loup garous et se plaça juste devant Samuel qui était inapte au combat pour le moment. Les Purificateurs lançaient une attaque chirurgical et pleine de force sur le petit groupes.


HRPG: Donc comme vous avez put le voir, le nom du chef est lancé ^^. Mais je n'est aucune idée sur qui il est ou quoi il faudra qu'on en parle pour nos futur recherche lol. Puis Savannah et Wayne vont se joindre à nous donc ne sortait pas desuite d'Azkaban et ne vous échappait pas trop vite ^^. Savannah rejoindra les jeune et Wayne qui est ancien membres de Ligue de Défense contre les forces du Mal ira affronter le chef vite fait. Smith est il toujours en vie? Suspens ^^. Je ne dirais rien mdr.
Chouquette, Sam, reçoit toute les infos de Smith, un flot d'information énorme qui comprend une partie de la vie de Ludo, la vérité sur Sam et Evens, et le nom du chef des Purificateur. Tu m'a lancé ma chouquette, je part ^^


(c) Little Gecko (Alania)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 27

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: The house of Dementor Mar Mar 22 2016, 02:54
Aiden commençait à sentir le coup fourré arriver. C'était calme, trop calme. Tellement calme que ça en devenait affreusement suspicieux ! Et Smith qui avait disparu, putain l'instinct du garçon lui soufflait que quelque chose clochait. Et il ne semblait pas être le seul à penser que quelque chose ne tournait définitivement pas rond ce soir. Et tout à coup Evens était en transe, comme avec le médaillon mais pourtant ce n'était pas possible.

Le demi-loup détesta le sentiment d'impuissance qui l'étreignit en voyant sa douce dans un tel état, il l'aida à se relever quand elle reprit pied avec la réalité. Il vit son pressentiment se confirmer par les paroles d'Evens, ils avaient été piégé. Il en était désormais sûr, même-ci sa compagne ne semblait pas bien y croire, ou même réaliser que ce qu'elle avait vu était réel.

Alors même qu'ils allaient commencer à bouger, l'issue derrière eux était bouchée et un groupe d'hommes en cape et avec un symbole étrange débarquèrent. Qui c'était encore que ceux-là ? Sérieusement, il en avait un peu marre d'être embarquer dans toutes ces conneries à chaque fois. Aiden poussa un grondement féroce en voyant Samuel tomber après un bruit d'explosion monstrueux. Il observa les guignols s'approcher d'eux en lançant des sorts de manière désordonnée, tout en les visant avec des sorts mortels. Carl semblait intouchable, il fallait donc que lui et Evens restent près du garou. Cela garantirait leurs sécurité au moins un peu, près du loup ils ne risqueraient pas de lancer de sort trop mortel. Ils le voulaient vivants après tout.

"Restons près de Carl." Marmonna t'il assez fort pour être entendu d'Evens. Les oreilles parfaitement humaines de leurs ennemis seraient à leur avantage. Ils s'approchèrent laborieusement du garou et plus ils étaient près de lui et moins les sorts étaient létaux. Cela pouvait jouer à leur avantage. Il envoya une image à Evens, celle d'une pièce illuminé de lumière dont il était l'épicentre. Et ensuite une image d'Evens, puis Carl fermant les yeux. Il espérait que la jeune femme aurait le temps de passer le mot à Carl avant qu'il ne lance son sort. Ils ne pouvaient pas se permettre d'attendre. Chaque minute était précieuse.

Il concentra sa magie avant de lancer un sort, entourant au passage une partie de sa magie pour protéger Evens et par extension Samuel de l'aveuglante et chaude lumière.

"LUMOS SOLEM" Hurla t'il en fermant les yeux. La chaleur et la lumière envahir le couloir avant que la lumière disparaisse dans un silence pesant.

"Il faut qu'on sa casse, aide moi à porter ton frère Evens." Chuchota le garçon alors que des gémissement se faisait entendre. Certaines rétines avaient dues être mise à rude épreuve par la puissance de son sort. Ca leur laissait le temps d'avancer et d'essayer de prendre peut-être un peu d'avance. Un adversaire aveugle temporairement était toujours un avantage.





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 181
Masculin
Nombre de messages : 248
Age : 30

Feuille perso
Nom: Samuel Hansen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: The house of Dementor Lun Avr 04 2016, 18:24

Alors que tout était en train de dégénérer. Je sentis une énorme pression dans ma tête. La même sensation qu'en légilimencie mais en beaucoup plus fort. En fait, on n'essayait pas de lire dans mes souvenirs, mais on essayait de m'en imposer. Il y avait un légilimens dans la salle qui essayait de me passer des informations. Devais-je lutter ?

Je forçais sur mes bases d'oclumencie mais la personne était bien plus forte que moi. Et je cédais d'un coup. J'étais soudainement envahit par une masse d'informations, mais je compris très vite qui était à l'origine de tout ça. Smith. Je voyais des brides de la vie de cet homme. Et surtout je reconnus ma mère avec lui. Et je compris assez vite qu'il était mon père. C'était un véritable choc. Je m'effondrais au sol, accueillant une nouvelle vague d'info. Il m'apprenait qu'on venait de se faire piéger par l'organisation. Il n'y avait plus de doutes possible. Christopher Doug, le chef des Purificateurs étaient en train de s'attaquer à Smith.

J'aperçus une lumière aveuglante et chaude quand je revins à moi. Les informations avaient stoppé net. J'étais à bout de souffle et je me relevais tant bien que mal. Carl était à côté de moi, me cachant un peu plus du rayon du Lumos Solem. J'avais du mal à penser qu'il était mon cousin, on était tellement opposé.


"Bordel ! C'est dément, tout ça c'est du délire !"

Les sorts frôlaient nos oreilles. Mais ils étaient moins nombreux à le faire, certains étaient en train de se frotter les yeux. D'autre avaient l'air totalement perdu. Le sort les avait totalement aveuglé. PARFAIT.

La rage commençait à me piquer le nez. Je ne supportais pas de m'être fait avoir. Et tout ce que je venais d'apprendre me pesait fortement sur les nerfs. Mon vampire était en ébullition et je lui cédais plus de place que je n'avais jamais fait jusqu'à présent.

On n'était pas en nombre suffisant pour venir à bout de ces personnes. Et elles ne faisaient pas dans la dentelle. Au contraire, les sorts n'étaient pas de ceux qui étaient appris à Poudlard, même en 7ème année.

On était déjà en train de reculer pour s'enfuir quand je joins mes mains et épela une formule que j'avais appris à Dursmstrang. C'était l'occasion d'utiliser des sorts que je n'avais jamais pratiqué encore.


Je visais un homme qui allait lancé un sort vers moi et ce dernier fut propulser à plusieurs mettre dans le couloirs, mettant la bonne distance entre lui et nous. Sa poitrine fumait à présent et il gémissait en boule au sol. Je souriais. Max avait raison, ce sort était fantastiquement redoutable.

J'envoyais une autre boule électrique sur une femme qui s’apprêtait à charger en lança une boule de feu dans notre direction. Hum, le moment était venu pour essayer un autre truc. Elle m'avait donné une idée. A présent du feu sortait en salve vers les Purificateurs. Plusieurs se prirent des flammes et leur tenue s'embrasa, ils poussèrent des hurlements terribles.


Carl passa aussi à l'action sur une personne qui nous avait rejoins. On continuait à reculer pour un lieu plus sûr ou plus avantageux qu'on pauvre couloir. La bulle de protection de ma sœur et Aiden nous aiderait qu'un temps.

Alors que certains essayaient d'arrêter leurs copains de prendre feu, les autres s'étaient calmés dans leur sortilèges et nous regardaient à présent, sans bouger de leur position. J'arrêtais mon sortilège de flamme et saisit ma baguette. Je la pointais vers un homme le plus proche de notre groupe et fit un sort d'attraction, celui ci glissa au sol et essaya de griffer le béton pour se retenir, mais il arriva à mes pieds.

Après un bon coup de pied dans les côtes, je pointais de nouveau la baguette sur lui et entonnais mon sort.

"ENDOLORIS !"

Je fixais l'homme qui se recroquevilla sur lui même au sol sous le coup de la douleur.

"Qui êtes-vous exactement ? Et que voulez-vous ? PARLES ou je te tues !"

Je sentis une main s'abattre sur moi, m'ordonnant d'arrêter.

Evens

Tout se passa très vite. Ma vision, les attaques, Samuel s'écroulant au sol, Aiden me mentalisant un Lumos Solem, moi en train de prévenir Carl par télépathie. La lumière éblouissante du sort, qui était supportable grasse à la magie d'Aiden et la mienne combiné. Samuel se relevant sans être lui même. Il se mit à lancer des sortilèges puissants, très noirs. Nul doute qu'il les avait appris dans son école Scandinave.

Il était question de notre survie, mais tout de même. Pourtant je laissais faire, car il avait calmé le jeu, et on avait repris un léger avantage. Cependant, ma mâchoire manqua de tomber quand je l'entendis prononcer un sortilège interdit. Que venait-il de faire ? Il était pas bien ? Il allait trop loin. Il menaça l'homme de mort, j'avais peur de ce qu'il pouvait être capable de faire après le Doloris.

Je m'avançais en courant vers lui et lui posais une main sur l'épaule et une autre sur le bras pour qu'il baisse sa baguette magique.

"Arrêtes Samuel ! Qu'est-ce que tu es en train de faire ? Tu as perdu l'esprit ? Sais-tu pourquoi ces sortilèges sont interdits ?"

Il repoussa mon bras en soulevant le sien violemment. Il ne tourna même pas sa tête vers moi pour me répondre.

"Et alors, dis moi qui ici pourrait l'apprendre et me dénoncer ?"

Je me reculais alors. Je sentais quelque chose de très noir chez lui. Mon frère avait changé. Est-ce que ça avait un lien avec le fait qu'il s'était effondré au sol tout à l'heure ? Je le dévisageais. Je pouvais ressentir sa rage. Je pointais alors ma baguette vers lui.

"Arrêtes ça tout de suite Sam !"

"Sinon quoi ?!" Avait-il dit en tournant sa tête vers moi.

"Ou sinon c'est moi qui t'arrêterai !"

Il se mit à rire. Pas le genre de rire agréable à attendre, plutôt ceux qui étaient angoissants.

"Je te crois pas Evens, tu serais incapable de me faire du..."

"EXPELLIARMUS !"

Je réceptionnais sa baguette dans mes mains. Il me fusilla du regard et s'avança vivement vers moi. Il était enfin de nouveau sous le dôme de protection qu'Aiden maintenait toujours. Qu'allait-il me faire ? C'était bien la première fois que j'avais peur de mon frère.



Préfet en Chef en RP

Qui est Samuel Hansen ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: The house of Dementor Mer Avr 06 2016, 19:11


The house of Dementor


La tempête c'était calmais, comme si quelque chose ou quelqu'un avait placé toute l'île sous dôme. Car, il continuait de pleuvoir tout autours d'Azkaban mais, un large périmètre autour de la prison était comme protéger de la tempête. En réalité, les protection de la prison avait était désactivé par les Purificateurs qui avait prit d'assaut le bâtiment. Au même moment deux fumée blanche traversèrent le ciel noir pour atterrir devant la porte d'entré de la battisse. Porte qui était détruite. Wayne et Savannah Grant venait d'atterrir ne sachant pas ce qu'il se passait. Savannah avait bien des soupçon sur un piège tendus par les Purificateur et les protections désactivé de la prison la conforta dans ses propos. Wayne, sur le chemin qui les avait conduit ici, avait envoyer plusieurs patronus messager à quelques anciens collègues de la ligues de défense contre les force du mal. Ils ne serait pas de trop pour faire sortir Smith et les enfants de la.

En entrant le couple Grant put constaté que quelque gardiens avait était placé dans une sorte de bulle pour les maintenir en vie. Savannah était persuader que ce n'était pas l’œuvre de son frère. Smith les avait mit dans cette états et il ne les aurait sûrement pas maintenue en vie. D'un coup de baguette rapide elle propulsa les gardien endormis dans les airs. Leur bulle de protection et eux furent propulser dans la nuit vers une destination inconnue.

- Regarde ! Wayne pointait du doigt un gros chien fantomatique qui venait de disparaître dans une petite explosion. Tu crois que... Mais Savannah l'interrompu d'un geste de la main.

Ludo Smith ne pouvait pas être mort ! Non, impossible. Mais, ce signe ne laissait rien envisager de bon et pour le moment Savannah devait s'occuper de son fils et des autre gamins stupide qui avait suivit son frère dans cette merde. Sur la route, le couple c'était d'accords sur le fait que Wayne partirais à la recherche de Smith et que Savannah, elle, partirais chercher les enfants. Et le couple Grant était vraiment synchrone, d'un même geste il fit apparaître leurs patronus respectifs et ils les envoyer tout deux dans une directions différente. Wayne suivit sa panthère et Savannah elle, partie dans la direction ou elle avait repérer les enfants quand elle était entré contacte avec la jeune femme. Evens...

La jeune femme, suivit de son blaireau argenté, courut vers l'esprit d'Evens et plus elle s'en approcher plus elle pouvait ressentir le lien qui avait entre elle et Smith. Son frère lui avait donc belle et bien caché l’existence d'enfants... Au bout de quelque minute de course ou elle put contempler son blaireau chasser les détraqueurs, Savannah arriva face à un mur. Elle déposa une main dessus avant que ce dernier ne se transforme à une matière gluante et lourde. Elle pouvait sentir le nombre impressionnant d’esprits étranger derrières et également les esprit des enfants dont celui d'un jeune homme et d'Evens qui était sur le point de s’arracher la tête. Savannah put entré dans la tête de quelque ennemies pour les foudroyer de l’intérieur.
Puis d'un geste brutal et rapide elle envoya la parois gluante en direction de quelque Purificateur qui furent prit au piège dan cette gélatine qui avait retrouver sa solidité.

Tout en se prenant l’apparence d’une fumée blanche elle fonça dans le tas pour faire reculer la horde de bâtards qui c’était ressemblé autours de son fils et des autre enfants. Elle fit le tour de la pièce avant de se poser juste devant la bulle de protections.

- Ce n'est pas le moment de vous disputer mes chéris ! Elle avait parler sur un tons sec et brutal. Mais, elle n'avait pas vue qu'un Purificateur avait fonçait sur elle...


Wayne, pendant ce temps avait suivi les traces que Smith avait laissait derrière lui. Il ne c'était pas occupé du sort des gardiens qu'il avait blésé ou tuée ce qui lasser une excellente piste à suivre, un peut comme un parcours balisé avec des miette de pain. Le patronus de Wayne ne se préoccupait que des quelques détraqueurs qui ce trouvait sur le chemin mais, Wayne était fou de rage. Smith avait perdu la tête ! Heathcliff avait peut être était tuée mais ce n'était pas une raison pour étaler autant de cadavre. Smith ne se batait plus pour ça survie mais, il avait une dents contre l'organisation, un passif qui devait lui pesait au vue du peut de contrôle qu'il avait sur ces actes. L'ancien membre de la ligues contre les forces du mal arriva bientôt face à mur éventré de toute part et il put voir une bande d'homme et de femme qui c'était organiser pour lancé une attaque simultané. Et au vue du cratère sur le mur et au sol, Wayne en déduisit qu'il s’agissait de l'endroit ou se trouvait Smith quelque instant plus tôt. ETait il mort ? Cela valait il vraiment le coup de se lancer seul contre autant de monde ? Contrairement à Smith Wayne était quelqu'un de réfléchis, puissant certes mais, il ne prenait aucune actions à la légères.

Quelque goutte de sang lui coula sur le visage et en levant la tête il put y voir Ludo Smith qui flottait dans les airs, sans balai pour le maintenir. L'homme était blésé au bras gauche, il était même devenue inutilisable§ mais, comment avait il fait pour s'en sortir vivant ? Comment avait il put résisté à autant d'attaque ? Seul de la magie noir avait put le maintenir à vie et Wayne en fut certain quand il fit son beau frère lancé sur les rangs de Purificateurs un océan de flamme. Un feu démon !

- Smith ! Wayne salua son beau frère quand ce dernier descendu au pré de lui. Je ne vais pas te laissé seul. Wayne lança à son tour un feu Démon qui rejoignis celui de Smith.

Les deux sortilèges s’écrasèrent sur les opposant en provoquant une marée humaine. Les Purificateur fuyaient de tout part mais certain, en unissant leur force, purent détournée le sort qui envahissait désormais d'autre salle de la prison. Tuant quelque prisonnier au passage.


(c) Little Gecko (Alania)






The house of Dementor


Tout se mettaient en place assez rapidement. Samuel lançait des sort redoutable sur les poursuivant tandis qu'Aiden réussissait à détourner le regard des Purificateur. Le Lumos Solem fut efficace et redoutable. Carl, qui avait était prévenue par Evens avait réussi à détournée le regard juste à temps pour ne pas être aveuglé. Samuel, lui, continuer de s'acharner sur les hommes et femmes qui les avaient piégé comme des Rats. Carl avait réussi à choper un ou deux ennemies à les blessant grièvement mais, il ne pouvait tenter aucune percé. Sans prendre le risque de voir les autre mourir. En effet, les Purrificateurs le voulait, lui, et ils se montrèrent moins radical quand il était auprès de ses amis.

Aiden et Evens réussirent à mettre tout le monde à l’abri derrière une bulle mais, Evens fut désorienté face au changement de son frère. Samuel avait entrepris un virage à 180 degrés vers le coté obscure. Cela ne surprenait pas Carl qui, était déjà en équilibre entre le mal et bien mais, la jeune femme entrepris de s'interposer entre son frère et les assaillant. Le loup voulut ce mettre entre les deux mais, un événement inattendus venait d’interrompre toute les hostilité.
Cinq Purificateur venait de s'écroulait sans aucune raison et le mur qui leur barré le passage venait engloutir trois autres Pourificateur. Une fumée blanche jaillit de la pénombre pour semer la panique dans les rangs ennemies avant de se matérialiser devant la bulle de protection d'Aiden. Savannah ! Carl n'en croyait pas ses yeux. Sa mère se tenait devant eux. Sans attendre une seconde le loup se jeta sur un homme qui était entrain de courir dans la direction de sa mère. L'homme fut projeter contre un mur avant que Carl lui arrache les bras d'un coup de croc sec. Tout en relâchant sa prise, le loup reprit forme humaine avant de se rapprocher de la femme qui venait de leur donner un avantage certain.

- Smith ? Demanda t-il tout en se tenant près à repasser à l'attaque. Carl était inquiet, ce prof était peut être un grand malade et malgré sa colères envers lui, Carl ne pouvait pas imaginer qu'il était mort.

- Ton père est allait le rejoindre. Toi ! Savannah se retourna vers son fils l’aire autoritaire. Tu va me faire le plaisir d’arrêter de te servir de la bête ! Tu est un sorcier et non un animal ! Tu ne sait pas de quoi ton loup est capable, tu ne connaît pas ça véritable force ! Elle sorti un peigne de sa poche, et malgré le danger, entreprit de coiffer la chevelure de son fils. Récupère tes amis et partez, les amis de ton père sont en route ! Ce n'est pas votre combat.

Après avoir prononcé ces mots elle propulsa Carl dans la bulle avant de faire apparaître un mur les coupant du reste du combat. Carl n'en croyait pas ses yeux, ça mère venait de jeter en dehors d'un combat ! Non mais, ce n'était plus un gamin. Il essaya d’envoyer un sort explosif sur le mur mais la magie de sa mère était bien trop puissante pour lui.

- Je ne sais pas vous mais, je ne vais pas laissait une vielle nous apprendre à nous défendre. Partez si vous voulez, moi je reste.
Dit il tout en continuant à s’acharner sur la protection que sa mère avait lançait.

Le jeune homme ne voulait pas le dire mais, il espérait que ces amis resterai pour l'aider. Seul, il ne pouvait pas combattre la magie de Savannah. Et il ne laisserait pas sa mère seul face à tout un régiment de sorcier. Mais au même moment Savannah apparue derrière eux avec quelque homes et femme qui portaient tous le même insigne.

- Je t'ai dit de partir !
Carl était stupéfait de voir sa mère ici mais, elle le laissa pas placé un mot. Ces homme font partie de la ligue de défense contre les force du mal donc je ne pense pas avoir besoin de deux ou trois gamins ! Dégageait je vous l’ordonne ! Hurla t-elle



La situation était perdu d'avance. Même Smith ne pouvait rien faire face à un nombre aussi important d'ennemies. Des ennemis qui avait bien préparer leur coup. Smith ne pouvait plus reculer et il ne pouvait pas prendre le risque d'attaquer le premier sans baisser sa garde. Il pensait également aux enfants car, Doug venait de précisé qu'il voulait Carl ! Il savait que ce moment était inévitable mais, les autres gamin ne devait pas mourir, surtout pas ses enfants. Au moment ou les sort de mort et les sortilèges explosif arrivèrent sur lui il utilisa un enchantement de magie pour réussir à ce sortir de la situation . Il se propulsa dans les aires tout en effaçant les effets de la plus part des sorts qui le visait mais, l'un d'entre eux le toucha en plein bras. Ce dernier craqua et ce déchira sous le choc. Il perdait beaucoup de sang mais, il était vivant.

Wayne venait d'arrivé tout en l'aidant à lançait un feux démon qui leur permirent de prendre l'avantages sur les assaillants. Doug avait déjà disparue, préfèrent partir pour ne pas ce faire attraper. Au bout de quelque minute quelque membre de la ligue de défense contre les force du mal accompagner par des ancien collègue de Smith arrivèrent sur le lieu de la bataille.


- Tu n'a pas honte Smith ? Demanda l'un d'eux ? Et toi aussi Wayne. Vous participer à une grillade partie et vous nous invité même pas ?

Smith ne put s’empêcher de rire à la remarque de son amis et en quelque seconde tout ce petit monde commençait à lancé des sorts. Les murs exploser de tout part, les cellules en feux commençaient à s’éteindre laissant place au odeur de cadavre calciné.

- Wayne, laissons les en finir. Les Purificateur ne sont plus si nombreux et je pense qu'on doit parler de Carl ! Pendant que la ligue et les Aurors mettaient en déroute les Purificateur, Smith expliqua tout ce que Doug lui avait dit.

Le vaccin contre le vampirisme, le fait que Carl était la pièce centrales pour la réalisation du vaccin contre la lycanthropie. Smith n'oublia rien. Les deux hommes savaient que ce n'était plus qu'une question de temps pour que Carl soit enlever...

- Bien, mais avant il faut te soigner et rejoindre Savannah. Les deux partirent en fumé dans la direction ou se trouver les adolescents.


(c) Little Gecko (Alania)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 27

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: The house of Dementor Mer Avr 06 2016, 23:14
Aiden était en train de regarder ce qui se passait avec un air parfaitement stupéfait. Mais bordel perdaient-ils tous leur sens commun ? Samuel utilisait de la magie noire, des gens hurlaient et Aiden qui n'avait que 15 ans, n'avait qu'une envie pousser un hurlement et fuir cet endroit. Il croisa le regard d'un des hommes en train de brûler, l'horreur de la situation lui sauta au visage. Il ne voulait pas passer sa vie à se battre. Il en avait assez, il voulait juste vivre. Dans un mouvement de défense, il lança un sort de découpe extrêmement précis qui trancha la gorge d'un des purificateurs. Du sang lui gicla au visage alors que l'homme se vidait de son sang. Il était mort...

Le rire glacé de Samuel résonna dans son esprit, quelque part ça ne le surprenait pas. Il avait vu la noirceur du jeune homme, alors qu'Evens avait préféré ne pas le voir. Sa petite-amie venait de le désarmer et Aiden devait s'avouer ne pas aimer le regard qu'il porta sur sa propre sœur.

Et puis tout à coup tout s'accéléra et de nouveaux purificateurs arrivèrent. Puis se fût le tour de la mère de Carl qui les rabroua avant de les isoler. Carl commença à essayer de passer le mur. Mais Aiden lui ne bougeait pas, le choc et l’écho des paroles de Savannah semblait se répéter dans son esprit. Ils étaient des enfants, ou de jeunes adultes, pas assez fort ou entraîner pour se battre contre autant de personnes formées au combat. En scandinavie, cela avait été différent, ils avaient été attaqué par des créatures magiques, et il n'avait pas réalisé. Il n'avait pas réalisé qu'il avait tué des gens, des créatures comme lui. Et que dire des épreuves des fondateurs ?

"On ne peut rien faire. On est trop faible." Souffla Aiden. En relevant le regard il croisa le regard de la mère de Carl qui semblait l'avoir entendu. Se demandant certainement comment diable, ils avaient pu amener un adolescent mineur ici. Celle-ci aboya à Carl et à eux tous de dégager. Leur mission en Scandinavie, ne l'avait pas préparé à ce qui s'était passé ce soir. Il était plus mature que son âge, mais il y avait un moment où l'horreur de tout ce qu'ils avaient vécu revenait comme un boomerang.

"On devrait écouter ta mère Carl." La voix d'Aiden était atone, vide. Il semblait complètement vidé. Le sang maculant son visage ne pouvait cacher sa pâleur. Il était en état de choc, il agissait plus part automatisme qu'autre chose.





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 30

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: The house of Dementor Mer Avr 13 2016, 18:38

Je fixais mon frère et un affrontement silencieux se passait dans chacune de nos iris. Mon jumeau débloquait totalement et je sentais que le lien qui nous unissait était en train de s'amenuiser ou de s'éloigner. Mais je compris aussi qu'il était incapable de me faire du mal. Même si la colère lui faisait briller les yeux, il était incapable de lever sa baguette sur moi. C'était un peu comme s'il la lever contre lui. Bien qu'on est ps grandit ensemble, sa présence était au fond de moi, en permanence, et forcément qu'on était lié, pas seulement par le sang. Nos créatures aussi étaient jumelle, et bien plus en phase que nous l'étions humainement tous les deux. Jamais mon vampire ne se serrait retourner contre le sien, il en était de même pour mon frère. Aucune trahison était possible, parce que nos créatures nous en empêcher.

Il avait dépassé les limites. Mes limites. Oui on était des vampires, oui, c'est vrai qu'on avait cette noirceur que les gens lambda n'avait pas. Mais on était pas obligé de s'enfermer dans cette spirale. Les Purificateurs voulaient notre peau, oui on risquait nos vies, mais ce qu'il faisait là, torturer quelqu'un avec un sort interdit, c'était ma limite à ne pas franchir, celle qui nous déshumaniser totalement.

Notre combat mental prit fin quand tout bascula à notre avantage par l'arrivée d'une femme qui semblait connaître Carl. Mais à moi aussi, cette femme me semblait familière. Comme si j'avais une trace en moi de sa présence. Je fus soulagée de pouvoir légèrement baisser ma garde. On se lâcha du regard avec mon frère qui était captivé par la femme qui venait de débarquer avec des sorts dignes de Smith.

Mon lien avec Aiden était à son maximum, et ça nous affaiblissait tous les deux. Je sentais Aiden au bout du rouleau et je commençais à faiblir à mon tour. Je tiendrai bon, mais je tiendrai bon juste pour pouvoir rentrer au château. La femme, qui n'était autre que la mère de Carl avait raison. On était que des gamins, la situation nous avait échappé et il était temps de rentrer. Carl s'acharnait, mais moi j'avais déjà capitulé. Je sentais qu'Aiden partageait mes sentiments.

"Rentrons, je suis épuisée, tout est sous contrôle, les adultes sont là Carl ! Lâche prise, rentrons, on ne fera rien de plus maintenant"

Je regardais les gens présents au côté de Savannah, ils allaient maitriser la situation bien mieux que nous. Je n'avais envie que d'une chose, m’effondrai dans les bras d'Aiden ou dans un lit bien douillet, je n'avais aucun doute sur le fait que j'allais m'endormir rapidement.

Samuel haussa les épaules. Il n'avait pas l'air enclin à rentrer, mais il capitula lui aussi. Il semblait en avoir eu assez. Mon frère ne me regardait même plus dans les yeux. Il ne regardait personne en fait. Il serrait sa baguette et ses doigts tremblaient. La rage qu'il contenait me faisait frissonner. Que c'était-il passé ce soir ? Il semblait vouloir exploser, hurler. Qu'avait-il à dire de si douloureux, pour se contenir ainsi ? Tout à l'heure, il était tombé au sol, comme envahit par des visions, comme celle que j'avais eu, nous prévenant que c'était un piège. En avait-il eu une lui aussi ? Je n'osais pas le lui dire, lui demander, je sentais qu'il se battait intérieurement. Je savais ce qu'il était en train de faire, pour l'avoir fait des milliers de fois. Il contrôlait la créature. Le vampire était à ça de basculer, de prendre l'entier contrôle de son enveloppe. J'avais la sensation de ne pas pouvoir l'aider. Je fus envahit d'un immense sentiment de tristesse. Mon frère luttait comme il ne l'avait jamais fait. Et il luttait contre lui même plus qu'autre chose. Mes mains tremblaient, je ne pouvais rien dire, mais peut-être que je pouvais agir ? Instinctivement, comme si une voix me guidait, je lâchais la main d'Aiden pour venir enlacer mon frère et le serrer aussi fort que je le pouvais. Je le sentais tendu, il tenta de me repousser, râlant contre mon geste soudain et imprévisible. Mais petit à petit, je sentis ses épaules s'affaissaient, ses muscles se détendre. Je continuais la pression de mes bras autour de lui. Il posa sa tête sur mon épaule, enfouissant dans visage dans mes cheveux noirs. Il ne pleurait pas, mais je sentais qu'il était dévasté. Il racla sa gorge remplis de larmes.

"Smith est notre père. Il me l'a dit dans une vision. J'ai vu toute sa vie, sa rencontre avec Beth. C'est notre père Eve'..."

Mes bras s’abattirent le long de mon corps et c'est à son tour qu'il m'entoura de ses bras. Je savais qu'il ne mentait pas. Je le sentais. Au fond de moi. Il plaqua sa baguette sur ma tempe, je n'eus même pas de mouvement de recul. Je sentis un liquide froid couler le long de mon cerveau jusqu'en bas de ma colonne vertébrale. Il était en train d'user de son don de légilimens. Il me fit partager sa vision. C'était pénible, c'était douloureux. Je n'étais pas prête pour ça. Pas encore. Mais c'était trop tard. La sensation de frais disparût. Je savais maintenant. Je savais et j'étais en colère.

Je ne pouvais pas l'accepter, pas comme ça. C'était dégueulasse. Toutes ces années...il était là, à Poudlard. Il n'avait pas bougé son cul pour venir me voir. J'étais au fond de mon cachot, luttant pour ma survie et celle des autres. Et lui n'avait rien dit, rien fait. Il me faudrait du temps pour pardonner, pour accepter. Mais ce soir, s'en était trop. Mon frère me relâcha, baisa mon front et je filais pour me vautrer dans les bras d'Aiden. J'avais besoin de lui, une nouvelle fois il était la seule chose stable et rassurante dans ma vie. Son odeur, sa chaleur m'apaisait. J'hésitais un instant, mais je pensais qu'il était correct de lui faire comprendre les émotions qui m'envahissait. Aussi je lui projetais les souvenirs par images mentales. Il fallait qu'il comprenne. Il était temps de rentrer maintenant. Je n'avais pas envie de croiser Smith, vivant ou mort, je ne pouvais pas l'affronter ce soir.




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The house of Dementor
Revenir en haut Aller en bas
 
The house of Dementor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» Young Haitian MD named White House fellow
» [UPTOBOX] House of Fury [DVDRiP]
» Little House on the Prairie [FB 1623]
» House Show # 16 : El Paso , Texas - KNOCKOUTS SUMMER TOUR !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Harry Potter World ::  :: Azkaban-