Le forum est désormais fermé aux inscriptions. Retrouvez sa nouvelle version ici : New Harry Potter World



Partagez | 

Réunion de crise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 31

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Réunion de crise Dim Nov 15 2015, 17:54
AVANT HALLOWEEN - Juste après le RP de L’insurrection -


Après leur escapade au Ministère de la Magie, Carl et Evens découvrirent l'existence d'une organisation secrète au sein du Ministère visant à renverser les créatures magiques, leur faisant perdre leur liberté.
Le groupuscule étudie les créatures magiques (vampires et loup garou majoritairement) afin de les garder sous contrôle.
Toutes les créatures sont fichées et ont toute un dossier.
Evens et Carl purent lire le leur avec effroi.
Evens a ainsi appris qu'elle était le fruit d'une machinerie qui a fait d'elle une cobaye pendant 11 ans.
Et Carl qui était fiché lui et sa famille étaient en danger.

Après cette visite au Ministère les deux hybrides allèrent chez les Grin, y trouvant un petit groupe de mécréants que Carl décima en deux coups de patte et 3 coups de mâchoire.
Evens appris alors que toute sa vie n'était qu'un mensonge, que son père n'était en réalité pas son père, mais un membre de cette organisation.
Dans la folie de l'instant, et avec la rage du vampire tout jeunement maitrisé, la jeune adolescente mordit un membre du groupe - qu'elle avait reconnu comme participant de ses 11 années d'expériences au Département des Mystères.

Lors de cette descente, ils découvrirent d'autres dossiers.
Notamment ceux de Allen, Trask et Hansen.
Le dossier le plus préoccupant était celui de l'humain.
Les deux amis apprirent qu'il était en fait une machine programmée pour tuer de l'hybride.
Formaté depuis l'enfance par son père membre du groupuscule.

Dossier Allen a écrit:
Henry Jonathan Allen
Van Helsing


Dossier N°00357, Département des Mystères

Dossier interne : création de chasseur.
Dossier secret : Inconnue de Henry Allen. Seul Mr Grin Franz & Mr. Allen Johnson et sa femme.
Demande : Mr. Allen Johnson
Lien : Fils.
Motifs : Création de tueur/ Formatage dès le berceau/ Machine à tuer de l’hybride.

Comptes rendus :
Août 2001 : Naissance de Van Helsing. Prise en charge direct par les parents.
Août 2002 : Début du formatage et du bourrage de crâne. Aucun problème.
Septembre 2003 : Le sujet répond correctement au formatage. Aucun risque d’erreur. Voue une haine envers les monstres.
Juin 2005 : Mère infecté suite à une mission mal tourné avec son équipe composé de son fils et son mari.
Juillet 2005 : Mme Allen subit sa première transformation. Difficulté extrême pour le travail. Manque de coordination dans l’équipe.
Août 2005 : Van Helsing a fait sa première victime sa mère sous l’influence du sortilège Imperum.
Octobre 2005 : Changement radicale d’entrainement. Poussé extrême des capacités physiques afin de le rendre apte à la vitesse des vampires et des loups.
Mai 2008 : Le sujet Van Helsing rebute l’autorité de son père, mais les sortilèges d’oubliette ainsi que la légilimencie et l’imperum font leur effet. Capacité physique du patient excellente. Temps de réaction aussi rapide qu’un joueur professionnel de Quidditch.
Janvier 2011 : Le sujet Van Helsing est apte à supporter toute les tortures possibles. Le sujet est apte à tuer en solitaire.
Août 2012 : Le sujet Van Helsing a fuit. Aucun moyen de le retracer. Formatage non terminé. Obligation de le retrouver afin de débloquer la haine pour les hybrides.
Septembre 2012 : Apparition du sujet Van Helsing à Poudlard. Tentative de le récupéré lors des vacances.
Août 2013 : Le sujet Van Helsing est introuvable. N’utilise aucun contact humain. Vit dans les forêts. Impossible de le localiser.
15 Septembre 2016 : Sujet Van Helsing à Sainte mangouste. Envoie d’un faux psy pour terminer le formatage. Mr Allen Johnson c’est porté volontaire pour cette mission sous polynectar.
21 Septembre 2016 : Sujet Van Helsing a développé des liens intenses avec des hybrides, surtout une louve du nom d’Élisabeth. Cela pose problème, mais formatage quasiment terminé.

30 Septembre 2016 : Sujet Van Helsing a retrouvé tout le formatage, mais ne sera activé que lors de la date propice. Risque de schizophrénie élevé lors de l’activation du programme. Ordre prioritaire : Dès activations, effacer la personnalité amis avec les hybrides en moins de deux semaines maximum trois, sinon ce sera à jamais possible.
5 Octobre 2016 : Sujet Van Helsing à Poudlard. Mr Allen sera présent pour superviser avant de disparaître de nouveau.

Bilan Final :
Sujet totalement sous contrôle.
Réussite de formatage.
Attente de l’activation.
Capacités aux meilleures formes, temps de réaction extrêmement rapide.

Note :
6 centaures tués
8 vampires assassinés
4 Loup-garous éliminés.

****


C'était samedi matin, Carl et Evens avait passé la nuit chez les Grin pour glaner des informations auprès du faux père et de la mère de l'adolescente.
Ils avaient appris une attaque imminente et l'existence d'une rébellion au sein des créatures magiques.
Evens et Carl purent faire le lien avec cet été, leur rencontre avec Vladimir et Aamos.
D'ailleurs leur venu dans la maison victorienne de la blonde permit la libération du garou alpha de l'insurrection hybride.

Dès leur retour sur Poudlard au petit matin, Carl était allé chercher Aiden et Samuel pour les prévenir et les tenir au courant de toute cette machinerie.
Et leur donner leur dossier.
Ils s'étaient donné rendez-vous dans cet endroit, le plus discret qu'ils aient trouvé.

Evens tournait en rond dans le bar les attendant. Elle était anxieuse. Cette nuit avait été un cauchemars. Elle avait qu'une envie, c'était de disparaître dans les bras de son Serdaigle. Son monde venait de s'écrouler, elle n'était que mensonge et tromperie.
Toute son existence entière venait de voler en éclat. Et qu'allait penser Samuel, comment allait-il réagir ?

Jusqu'à présent elle avait tenu grâce à son vampire, qui avait maintenu les sentiments de la jeune femme en sourdine pour qu'elle gère la crise chez les Grin avec Carl.
Mais à présent, de retour à Poudlard, la jeune femme était ravagée de chagrin.
Elle était entre le sanglot et le rire nerveux. Elle avait besoin de voir Aiden, elle avait besoin d'un repère. De la seule chose vrai dans sa vie. La seule chose stable depuis des mois.
Nul doute que le demi-loup ait senti l'état de son amie bien avant de la voir.




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 27

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Réunion de crise Dim Nov 15 2015, 19:59

Seamus
McGregor

Le samedi matin n’était jamais de tout repos pour Seamus depuis la rentrée à Poudlard. Il devait se lever à l’aube pour nourrir les hippogriffes et s’assurer que les Scroutts ne s’entretuaient pas par manque de nourriture. Alors qu’il lançait des carcasses de lapin aux créatures affamées, un avion en parchemin se cogna à l’arrière de son crâne. Aïe ! Le jeune homme attrapa la missive avant qu’elle ne se fasse dévorer par une des bêtes carnassières. C’était Sam. La lettre était courte mais Seamus comprit tout de suite l’urgence de la situation. Allen était bien plus que ce qu’ils pensaient. Il avait une implication insoupçonnée dans le conflit du ministère avec les créatures magiques. Le garde-chasse serra les dents. Comment un individu pareil pouvait être admis à Poudlard ? La directrice allait en entendre parler et Henry ne serait qu’un mauvais souvenir. Seamus balança le reste de son sac dans l’enclos et se dirigea instantanément vers Pré-au-Lard.

Il ne lui fallut que quelques minutes pour atteindre la vieille taverne. Comme à chaque fois qu’il mettait les pieds ici, il se demandait comment ce bar tenait debout. Le vent s’infiltrait entre les planches pourries, la poussière et les toiles d’araignées s’entassaient dans tous les coins et les verres étaient devenus opaques du au manque d’hygiène. Yeurk. La tenancière lui lança un regard mauvais et indiqua un coin de la salle d’un geste du menton dédaigneux. Une porte entrouverte donnait sur une deuxième pièce, loin des oreilles indiscrètes. Le jeune homme hocha la tête en guise de remerciement et traversa la salle puis poussa la porte pour tomber sur Evens qui faisait les cent pas. Elle était complètement en pagaille. Ses cernes étaient creusées, ses cheveux partaient dans tous les sens et même son maintien laissait supposé qu’elle était au sommet de la tension, sur le qui-vive.

Et elle était seule. Seamus avait dû être le plus rapide vu qu’il était déjà dans le parc. Il s’approcha lentement, il se sentait peu efficace quand il s’agissait de calmer quelqu’un.


« Tu as vraiment l’air mal en point. Ca fait combien de temps que tu n’as plus dormi? » Il lui désigna une chaise, l’invitant à s’asseoir en attendant les autres. Il se racla la gorge.

« Qu’est ce que c’est que cette hist… » Il fut coupé dans sa phrase par un claquement de porte qui le fit sursauté. Deux individus venaient de faire irruption dans la pièce avec une vitesse peu humaine.




Valdemar
Réunion de crise

« Où il est ?! Cette enflure a intérêt à avoir fui sur un autre continent parce qu’il n’y aura bientôt plus une goutte de sang dans son corps de traître ! » Valdemar bouillait de l’intérieur. A peine avaient-ils reçu des nouvelles de Samuel, qu’ils avaient sauté dans la première cheminée aux alentours, destination la Tête de Sanglier. Non seulement cet humain qu’il avait eu tellement de mal à éviter de tuer pendant l’été était en vérité une arme destinée à les détruire mais en plus il avait une relation avec SA soeur ? SON Eli ? Pas étonnant que Sam ne le leur avait pas dit avant. Valdemar aurait déboulé dans la seconde pour arracher la tête de ce bon-à-rien. Ludwig posa une main sur l’épaule de son frère pour le calmer. Il avait commencé à faire les cents pas dans la pièce comme si il allait retrouver Henry se cachant sous une table prêt à être dévoré. Arrêté dans son élan, il remarqua enfin la présence de Seamus. Ses pupilles se rétrécirent, identifiant son sang humain. Le vampire se tourna vers Evens entre la surprise et l’indignation.

« C’est qui lui ? Encore un humain ? »

Valdemar se planta face à cet inconnu avec une rapidité déconcertante et le toisa, l’air mauvais.
Seamus resta stoïque, confrontant le vampire du regard. S’il pensait l’impressionner, il ne connaissait pas le Serpentard. Celui-ci ouvrit à son tour la bouche s’adressant à Evens.


« Encore des vampires ? Mais vous êtes combien dans le coin ? » Il avait l’air excédé, mais une pointe d’amusement se fit ressentir dans son intonation. Valdemar plissa les yeux, scrutant la moindre faiblesse de son interlocuteur. A nouveau, Ludwig posa silencieusement une main sur l’épaule de son frère, le calmant instantanément. Le vampire finit par détourner le regard vers la jeune femme, suivit de près par Seamus.

« C’est ton nouveau joujou, ma jolie ? » demanda le scandinave en arquant un sourcil, provoquant. « Tu t’es enfin lassée de l’odeur de chien mouillé de ton Aiden? » Le garde-chasse du se retenir de sourire dans sa barbe à l’évocation d’Aiden. Ce vampire n’était pas commode mais au moins il était marrant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de crise Lun Nov 16 2015, 22:14
La semaine avait était riche en information. Carl avait toujours sue qu'un danger planer au dessus de sa famille et de lui. Son dossier, il avait déjà entrevue dans les affaire de son pères qui mettait tout en œuvres, à l'époque, pour que son fils arrivent à contrôler la bête. Il devait atteindre ce contrôle pour, qu'un jour, il puissent prendre son des teint à main tout en protègent sa sœur.
Evens, elle, semblait plus choqué par la découverte de ses origines. Carl devait avouée que son passé était un véritable parcours du combattant semés d'obstacle. Mais, désormais elle avait retrouvé ça mère tout en gagnant un ennemies.... Henry!

- Carl! Tu doit allait chercher Aiden et Samuel! Evens et Carl venait d'arrivé à Pré-Au-Lard pour une réunions de crise. On va se regroupé à la tête de sanglier pour un débriefing mais, sur le chemin, ne tue pas Henry! pas pour le moment.

Le jeune homme regarda Evens tout en se métamorphosant en loup. l'aube ne c'était pas encore levée donc Carl ne fut vu de personne d'autre. Il partie au pat de couse tout en grognant et en claquant sa puissante mâchoire. Ne pas tuée Henry... Mais pourquoi?! Il ne comprenait pas son amie, Carl pouvait tuée ce traitre n'importe ou et n’importe quand!

*************************************

Carl avait atteint la voliéres de Poudlard en quelque heurs seulement. Il avait décidait d'envoyer un hibou à Aiden et à Samuel, cette méthode était bien plus simple. Une fois dans la volières le jeune homme repris formes humaine avant de noter quelque mot


Aiden, Samuel!

Evens veux vous voir, pour la retrouver, Aiden sera te guider Sam.

Carl

Ps: Dîte à Evens que j'aurais du retards à notre réunion. Des affaires urgente!


Il attacha les deux bout de parchemin à la pattes de Casias. son hibou fidèle. Une fois que l'animal avait prit son envole, Carl lança un regard noirs en direction de Poudlard.

HRPG: Plus d'info sur Casias ici
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serpentard
Points : 181
Masculin
Nombre de messages : 248
Age : 31

Feuille perso
Nom: Samuel Hansen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Réunion de crise Mar Nov 17 2015, 17:23
Samuel fût sorti de son lit par les piaillements d'un étrange hibou. Il puait Carl. Pour une fois que le vampire dormait. Il réceptionna le message et il ne lui fallu que quelques petites minutes pour s’apprêter et rejoindre l'extérieur des cachots. Aiden avait reçu le même message. C'était sans aucun doute en rapport avec Henry, au vu des dernière révélation. Il profita d'envoyer un message à Seamus, et aux inséparables, cette réunion devait être assez importante, Carl était bizarre dans son message. Pour trouver sa sœur, il devait trouver Aiden, il grimpa dans la tour Serdaigle. Le demi-loup était prêt. Parfait.

"Sais-tu ce qui se passe pour qu'on nous réveille si tôt ? Je sens qu'Evens ne va pas bien...mais..."

Elle n'était pas blessée, c'était un sentiment étrange. Sa jumelle n'était pas dans son état normal. Il était sûr qu'Aiden en savait plus. Ils pressèrent le pas, vers l'indication qu'avait le demi-loup du lieu de rendez-vous. Il avait reçu une image mentale de sa petite amie.

****

Evens fût sortie de sa torpeur quand Seamus débarqua essoufflé dans le bar. Elle avait senti le réveil de son amour et lui avait envoyé une image mentale de la Tête de Sanglier. Seamus lui fit une remarque. Ça se voyait donc tant que ça ? Depuis quand n'avait-elle pas dormir ? C'était presque indécent de le dire. De toute façon, depuis son retour à Poudlard, ses nuits étaient remplies de cauchemars, et l'absence de son loup près d'elle la nuit l’empêchait d'avoir une nuit correcte. Mais avait-elle déjà eu des nuits correctes avant celles qu'elle avait partagé avec le Serdaigle cet été ?

Alors que le Garde Chasse allait questionner la jeune femme sur leur venu ici. Les vampires scandinaves débarquèrent dans la pièce. Sans grande surprise, Valdemar remarqua Seamus dans la seconde où il avait posé les pieds dans la pièce. Oui, encore un humain. Vu les menaces qu'il proférait sur Henry, la présence de Seamus devenait délicate. Pourvu que rien ne dégénère. La jeune femme se tendit encore plus, si cela était simplement possible.

Elle hocha la tête à la remarque de Seamus. Oui encore des vampires. Il ne fallait pas qu'il en rajoute plus. Elle pouvait sentir la rage dissimulée et contenue du vampire. La remarque de Valdemar lui arriva comme une balle de fusil dans l'estomac. Elle s'avança vers les deux hommes, se postant devant Seamus, se faufilant ainsi entre les deux. Son regard planté dans celui du vampire, elle se contenait. Il l'avait dragué, cherché tout l'été, et maintenant qu'elle était réellement et officiellement avec le demi-loup, elle avait envie d'explosé, elle avait besoin d'explosé, elle n'avait plus aucun raison de faire semble de rien. Elle n'était plus à personne. Elle appartenait au Serdaigle. Non, elle ne sera jamais une proie sur son tableau de chasse de dragueur ambulant.

"C'est parce que tu es jaloux ? Ou parce qu tu es frustré qu'une femme te résiste ?" Son regard était froid. Un mot, un geste et la jeune femme allait démarrer au quart de tour.

****

Arrivés au bar, Samuel aperçus sa sœur dans un état qu'il ne lui connaissait pas. Il aurait voulu la prendre dans ses bras, son angoisse et sa tension semblaient si grande, qu'il pouvait la ressentir amplement, jumeau ou pas. Mais ce n'était pas son rôle. Le serait-ce un jour ?

Seamus était arrivé avant lui, le jeune homme devait être dehors à cette heure ci. Les inséparables avaient fait fort, mais eux ne dormaient pas, c'était encore plus simple. La tension était palpable dans le bars. Evens était à quelques centimètres de Valdemar, elle ne clignait même pas des yeux. Ses poings étaient serrés et Seamus ne semblait pas plus bouger, tout le monde retenait son souffle. Que c'était-il passé ?

"Heuu...bonjour tout le monde ! Ça va ? Que se passe-t-il ? Seamus ?" Demanda-t-il presque inquiet à son ami qui semblait le moins tendu.



Préfet en Chef en RP

Qui est Samuel Hansen ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 28

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: Réunion de crise Mar Nov 17 2015, 23:35
Aiden n'avait pas été vraiment dans son assiette depuis la vieille. Il ne savait pas ce qui lui retournait l'estomac comme ça mais il avait passé une assez mauvaise soirée. Mal au ventre, certainement un truc qu'il n'avait pas digéré. C'était assez rare qu'il soit malade, mais sérieusement il détestait ça. En plus, il sentait qu'un truc clochait avec sa vampire. Il avait senti par intermittence au cours de la nuit ses émotions. Sa relative sécurité l'avait empêcher de réaliser vraiment ce qui se passait.

Le jeune homme fût réveillé en sursaut par une saleté de hibou, qui sentait le garou rouge... Qu'est ce que lui voulait Carl à cette heure ci ? En lisant la lettre Aiden fronça les sourcils. Bizarrement il sentait que c'était grave. Il se concentra deux minutes sur le lien avec Evens, il pouvait sentir son stress. Que se passait-il ? Il passa rapidement sous la douche, toujours un peu patraque, il s'habilla ensuite dans la foulée. Il commença à recevoir des images de sa douce. La tête du sanglier ?

Aiden fût rejoint devant sa salle commune par Samuel.

"Elle ne va pas très bien, mais je ne sais pas ce qu'il en est exactement. On doit les rejoindre à la tête du sanglier." Ajouta Aiden avec un haussement d'épaules. Bien qu'il était inquiet, sentir l'angoisse de sa blonde était pour le moins déstabilisant. Leur lien se renforçait de jour en jour.

***

Ils arrivèrent dans un guet-apens, Evens semblait prête à refaire le portrait de Valdemar. Il prit temps d'observer la jeune femme et elle avait l'air épuisée. Bien qu'il ne puisse la voir que de profil de sa position. Il s'approcha d'elle et l'enlaça par derrière en posant sa tête sur son épaule.

"Calme toi Evy, cette sansgue mal élevée ne mérite pas ta colère." Lança t'il d'un ton railleur à l'oreille de sa douce compagne. Le fait qu'ils pouvaient l'un et l'autre être sanguinaire ne le dérangeait pas vraiment. Il frotta son nez contre le cou de la jeune femme.

"Pourquoi cette réunion d'urgence au juste ?" Questionna le garçon, curieux sur cet étrange rassemblement. L’absence d'Henry était assez remarquable, pour être noté. Surtout après cet été. "Oh et Carl m'a dis qu'il serait en retard...." Ajouta après réflexion le jeune sans lâcher sa douce pour autant.





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 27

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Réunion de crise Sam Déc 05 2015, 14:17

Seamus
McGregor

Evens avait l’air féroce ce matin. Cela était certainement dû à la raison de cette réunion impromptue. Elle se posta entre Seamus et Valdemar comme pour protéger le premier des sautes d’humeur du second. Le Garde-chasse n’aurait pas voulu être à la place du vampire en cet instant. Mais celui-ci semblait se délecter de l’échange qu’il avait avec Evens. Il avait un sourire mauvais et les yeux plissés. Seamus sentait que la réponse du vampire à l’accent scandinave n’allait pas plaire à la demoiselle.

« Ah Evens Grin… Tu as malheureusement perdu tout intérêt en fricotant avec un poilu… Tes standards masculins sont tellement bas que ce serait même néfaste pour mon image d’être en ta compagnie. »

Seamus se mordit l’intérieur de la joue. Ce gars ne tenait pas à sa vie semble-t-il. Et devant la fureur qui émanait du regard de la jeune femme, la baguette du garde-chasse ne serait d’aucune aide pour empêcher un meurtre à la tête de Sanglier…

Heureusement, c’est l’instant que choisit Sam et Aiden pour entrer dans la pièce. Il s’arrêta net dans sa progression, ressentant certainement la tension qui pouvait éclater à tout moment. Aiden se faufila rapidement derrière Evens, Seamus du d’ailleurs se reculer pour le laisser faire. Ce qui décoinça un peu la situation. Tout le monde reprit une respiration normale.
McGregor fit un sourire à Sam et haussa les épaules.


« Je fais la connaissance de tes amis de Durmstrang… Enfin je crois… »




Valdemar
Réunion de crise

Valdemar se faisait un plaisir non dissimulé de provoquer la jeune vampire. Il n’avait pas peur d’elle et se serait très certainement amusé s’ils en étaient venus aux mains. Il avait besoin de se défouler et Evens semblait être un adversaire divertissant. Mais le reste du groupe avait fait irruption et l’intervention d’Aiden avait fait redescendre la pression de la jeune femme. Dommage, ce serait pour une prochaine fois !

« Evens et son égo… Je ne me suis pas tapé cette pluvieuse Angleterre pour elle, à son grand désespoir… »

Il leva les yeux au ciel et s’approcha de Sam, les bras grands ouverts, heureux de revoir son frère. Il lui fit une frappe dans le dos puis se tourna vers Seamus.

« Vous avez encore décidé de rameuter des humains inoffensifs dans la bande ? C’est quoi votre obsession pour ces steaks sur pattes ? »

Un sourire barrait son visage mais quand il repensa à la raison de leur réunion, son regard s’assombrit. Henry… Il fit face à Sam.

« On ne peut pas leur faire confiance ! On aurait jamais du lui faire confiance ! Où est cette raclure ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 31

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Réunion de crise Lun Déc 07 2015, 00:07
« Ah Evens Grin… Tu as malheureusement perdu tout intérêt en fricotant avec un poilu… Tes standards masculins sont tellement bas que ce serait même néfaste pour mon image d’être en ta compagnie. »

Je sentais la pression d'autant plus grandir en moi. Ce petit con retournait la situation à son avantage. Mais d'un côté j'étais bien contente d'entendre que je ne l'intéressais plus. Si c'était néfaste pour son image d'être avec moi, je n'avais donc plus rien à craindre de lui. Il allait enfin pouvoir arrêter de me coller et me lâcher la grappe. Finalement un sourire féroce s'affichait sur mon visage.

Alors que je sentais l'envie fulgurante de lui sauter au cou, la porte du bar sinistre s'ouvrit dans un craquement terrifiant. Je sentis sa présence à l'instant où il posa un pied sur le parquet crasseux. Il arriva rapidement derrière moi. Nous encerclant dans ses bras, ma rage et moi.

"Calme toi Evy, cette sansgue mal élevée ne mérite pas ta colère."

Il avait raison. La colère avait disparut comme une fumée qui se dissipe dans le vent. Sentir son visage enfouie dans mon cou, m'apporta toute la tendresse et la douceur dont j'avais besoin. Il le savait ? Il le sentait sans doute. Cette nuit avait été terrible. Mon père un traitre. Ma mère une esclave. Ma vie un mensonge.

Je me retournais alors violemment et le saisissait dans mes bras avant de m'effondrer totalement. Il était mon seul repère dans cette tempête émotionnelle. Contre lui, je me sentais déjà un peu plus la force de parler de tout ça. Pourquoi Diable Carl n'était il pas là ? Je parlais la tête dans son cou, assez fort pour être entendu de tout le monde dans la pièce. De toute façon, mis à part Seamus, toutes les créatures allaient m'entendre.

J'expliquais alors notre visite au Ministère de la Magie. La rencontre avec l'homme au nom imprononçable. Heathcliff. La découverte de mon dossier. La connaissance d'un groupuscule qui s'est mis à traquer les créatures magiques pour les tuer. Le fait que chacun d'entre nous avait un dossier sur lui, sur leur vie, leur famille. Puis j'entamais avec douleur le récit de notre visite chez mes parents. Le massacre de Carl pour nous sauver. Je me mis à sanglotais violemment lorsque j'arrivais au moment où j'avais mordu un humain, bien que cet humain était l'un de mes tortionnaires aux départements des mystères pendant plusieurs années. Les caresses d'Aiden m'apaisaient suffisamment pour que je puisse continuer à parler distinctement.

Je continuais mon discours, sur l'affrontement avec mon père. Le découverte de sa pièce secrète. Les dossiers sur les créatures, les expériences. Le fait que j'étais moi même une grande expérience. Qu'avec mon frère nous étions le résultat de l'expérience de ma mère. A savoir, la naissance de deux vampires, nés d'une vampire sous contrôle, dans le but d'engendrer des vampires plus dociles et contrôlables par l'organisation.

Puis je finissais par parler d'Henry, de son implication directe avec l'organisation anti-créature magique. Du fait qu'il était une bombe à retardement, et qu'il allait bientôt se programmer à tuer. Qu'il fallait agir, du moins s'organiser pour agir. Je m'arrêtais là, incapable d'ouvrir plus ma bouche, je serrais encore Aiden, me nourrissant de sa présence.

******


« Je fais la connaissance de tes amis de Durmstrang… Enfin je crois… »

Seamus semblait beaucoup plus détendu que ma sœur. Heureusement Aiden maitrisa la situation en deux secondes, Merlin que ces deux là étaient irritants à force. C'était pas moi le jumeau censé faire ce genre d'effet sur ma jumelle ?

« Evens et son égo… Je ne me suis pas tapé cette pluvieuse Angleterre pour elle, à son grand désespoir… »

Je sentais la tape dans le dos de mon frère. Ça me faisait grandement plaisir de voir mes deux Scandinave. Je lui rendais la pareille. J'étouffais un rire à écouter Valdemar, toujours aussi fidèle à lui même, lui et son aversion des humains. Il était vrai que pour Henry je m'étais très fortement trompé, mais en ce qui concernait Seamus, je n'avais pas envie de rire. C'était mon meilleur atout au château, et surtout mon meilleur ami ici.

"Val, cet humain là en sait plus sur les créatures magiques que tu en saurais dans toute une vie. Y compris Ludwig"

Je me tournais vers lui, il n'avait pas dit un mot depuis que j'étais arrivé.

"Sans vouloir t’offenser mon frère !"

Il me lança un clin d’œil.

"Il n'y a pas d’offense Sam, si tu le dis, on te crois. Mais qu'est-ce qu'on vient faire ic...."

Toute le monde se tourna vers Evens qui éclata en sanglot dans les bras d'Aiden. J'ouvrais des yeux ronds, elle avait pété un câble, et le loup n'avait pas l'air d'y être pour quelque chose, cette fois. Elle finit par se calmer, et s'entreprit de nous expliquer le pourquoi du comment.

J'étais effarée en entendant tout ça. Je savais effectivement quelque brides, vu que j'avais eu recourt à la légilimencie sur Henry plus tôt dans le mois, mais je ne savais pas tout ces détails. J'avais besoin de m'assoir. L'impact des mots de ma sœur, comme quoi nous étions qu'une expérience me brisa en d'eux. Je ressentais ce qu'elle devait ressentir, sauf que je n'avais pas de doudou personnel pour me ressaisir. Je regardais alors Seamus, l'air dépité.

J'avais été séparé, de ma chair, de mon sang, de mon double, ma jumelle, juste pour une putain d'expérience. Elle avait subi tout ça, juste pour ce putain de Ministère. J'étais fou de rage, c'était le seul sentiment que j'étais capable de gérer en ce moment même. Le désarroi faisait place à une envie de vengeance et de lutte.

Ma sœur gardait le silence un moment avant de finir une explication. Elle nous apprit que Carl avait libéré Aamos, le lycan alpha qu'on avait rencontré en Scandinavie. Sa mère lui avait expliqué l'alliance entre les vampires et les loups, et qu'elle était allée rejoindre Vladimir en Scandinavie pour lui apporter toutes les dernières nouvelles. Mon regard se posa sur mes deux frères. C'était donc ça le nœud du problème que nous n'arrivions pas à élucider. Cette alliance était une réponse à l'organisation anti-hybride. Un rébellion. Un plan d'attaque. Fallait-il se rapprocher d'eux ?




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de crise Lun Déc 07 2015, 12:58
Carl avait courut! Aussi vite qu'il le pouvait, toujours sous ça forme lupine. La forêt interdite était bien calme pour repères de centaures assoiffé de vengeance. Pourtant, Carl pouvait sentir les troupe des Erobors se positionner un peut partout au tour du château, cela signifiait il qu'une attaque pouvait ce produire? La horde principale avait totalement laissé tombé la lute pour résonner ses extrémiste, les sages attendaient, comme si il voulait profitait de cette situation. Profitais de ses groupuscule pour prendre l’ascendance sur les sorcier.

Tout ça! Tout ses signes. Carl décida de les ignorais pour le moment, l'urgence était ailleurs! Henry se salle traitre! Il ne pouvait pas le laisser en vie! Ce n'était pas possible, Carl devait s'en charger ce soir! Avant l'arrivé de ça sœur Henry devait mourir! Après avoir courut un certain temps il repéra l’odeur de ça cible, Henry, comme tout les jours trainer dans la forêt comme un chasseur mais, aujourd'hui le chasseur serait le gibier!
Le loup était à l'affut du moindre geste de son ennemie, il était tellement concentré qu'il ne senti pas l'autre danger qui attendait, tapis dans l'ombre d'un buissons. Et au moment de bondir, le loup se retrouva sur le sol. Comme écraser par une masse invisible! Plus aucun de ses membres ne voulait lui obéir, quelque chose le bloquait et le forçait à reprendre son apparence humaine!

-Rwaaa!
Son crie de douleurs acheva sa transformation. Il ne comprenait toujours pas pourquoi ni comment il c'était retrouvé affalé comme une merde sur le sol froid et humide.

Une ombre sortie des buisson! Il s'agissait d'un homme qui avait sa baguette en main. l'odeur de ce bâtard lui était familières. Smith!!

- Espèce de chien libères moi!
Effrayer par les crie Henry avait fuie comme une petite chèvre en chaleur. Pourquoi! Pourquoi protèges tu ce traitre! Ce fils de pute et programmé pour nous tuée, nous les créatures!

Smith se contenta de sourire. Il avait fouillait le cerveau de cette homme dés son arrivé à Poudlard et il était au courant de tout. Il venait de lui lancé un sort impardonnable, un Iperium.

- Ne t'en fait pas! Je l'ai envoyer examiner le sexe des chèvres. tu le retrouvera assez vite Non? Smith annula le sortilèges qu'il avait lança sur le jeune homme. Ce dernier se redressa et essaya de se ruée sur le prof avant de se retrouvé dans les airs la tête en bas. Ne me dit rien! Je suis au courant de tout. de votre intrusion au ministères, de votre visite au manoir Grin, de ton expérience dégueu que tu à eu avec Aamos et de votre petite réunion à la tête de sanglier.

Smith se pencha pour se moquer de la posture du jeune homme. Mais Carl commençait à réfléchir. Et si Smith était derrière tout ça? Et ci il était le cerveau des Erobors, l’organisateur de groupe d'Aamos?

- Pour les centaures, c'est moi mais, pour ton pote Aamos, je l'ai juste guidé ver Vladimirs! le reste je n'y suis pour rien. Tout ce que je peut te dire c'est que tes parents on sacrifiée leur vie pour te protéger, pour te faire grandir à l’écart de tout ça et toi, tu les remercie en voulant devenir un meurtrier? ]Ne me parle pas des cadavres que tu à laisser chez les Grin! D'un geste il annula le sort et Carl s’écrasa encore une fois au sol. Là je te parle d'un crime, gratuit! Henry sera tuée mais pas pars toi ni par l'un des tes amis qui se trouve au villages.


Smith se mit en route en invitant carl à le suivre. Ce dernier ne se fit pas prier, il allait enfin avoir des réponses. Le professeur lui expliqua, qu'avec l'aide Heathcliff il veillait sur ça famille depuis le début. Carl aurait du s'en doutait, c'était son prof qui avait finaliser son entrainement au contrôle de la transformation. Il avait également apporté son aide à Evens et tout ça s'en posé de condition! Smith lui expliqua qu'il avait aider Thorkel à monter son petit groupe non pas pour la prise de pouvoir mais, juste pour faire une diversion. Le ministères essayer tans bien que mal à étouffé cette affaire et pendant ce temps, le groupuscule se dévoilé chaque jours un peut plus pour éradiquer cette rébellion. Il avait également demander à la horde de laisser les Erobor agir. Smith était aussi en contacte contents avec les rebelles mais ce n'était pas le plus gros de l'histoire. Il était au courant pour la mère d'Evens et toute son histoire!

- Tu comprend mieux désormais! mais sache que je ne prendrait pas part à cette guerre! C'est le travail de Vladimir et Aamos. Moi, je doit veiller sur toi uniquement. Allait, rejoignons tes amis.

Smith tendit un bras que Carl attrapa avant de disparaitre. Ils se retrouvèrent juste devant la tête de sanglier.


************************************************************

Carl entra dans le bar, suivit par Smith. Tout le monde était arrivé. Il aperçut les sangsue qui était toujours là, a la recherche des ennuies. Aiden était ,comme à son habitude, autour d'Evens mais, son visage laissez refléter autre chose... Il était pas bien, comme génè par quelque chose.

- Bon excuser moi pour mon retard mais, j'étais partie me laver suite à un coup de langue de notre ami Aamos sur mon sexe. Et sur le chemin j'ai rencontré ce crétin qui est, bien évidemment, au courant de plus de chose que nous.

Carl se dirigea vers les autres alors que Smith alla commandait un truc à boire. Le jeune homme s'adressa à Evens par la pensé. Il lui expliqua tout, la véritable raison de son absence, l'intervention de Smith, et son rôles dans toute cette histoires.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 28

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: Réunion de crise Mer Déc 09 2015, 19:46
Aiden ne prêta pas attention aux remarques de Valdemar. Sa relation avec Evens avait évolué et il ne prêtait aucune fois aux allégations fantasmagoriques du vampire. Autant il avait eut du mal avec lui en scandinavie, autant maintenant il s'en fichait pas mal. Les remarques du vampire ne l'atteignait plus. Aiden serra la jeune femme quand elle se retourna dans ses bras. Il pouvait ressentir sa détresse et il devait avouer que ça lui faisait mal au cœur.

Il écouta avec une rage grandissante ses explications. Oh il n'était pas en colère contre elle pour avoir été avec Carl, ce gars avait une propension étonnante à vous attirer dans les ennuis. Le pire était qu'il ne le faisait pas exprès. Il était en colère contre ses gens qui les considérait comme des monstres, des bêtes de foire. Ils avaient des sentiments, et ils méritaient comme n'importe qui d'avoir une vie normale. Enfin aussi normale qu'elle pouvait l'être. Il se contenta d'essayer de rassurer la jeune femme comme il le pouvait. Quand sa voix s'éteignit, il embrassa le dessus de sa tête avec tendresse. Malgré, son état nauséeux depuis la veille.

Contre toute attente il n'éprouvait pas de colère envers Henry. Il n'était pas fautif d'avoir été manipulé et utilisé comme une arme. Une machine de guerre. Il était une victime lui aussi, mais Aiden préféra garder ses pensées pour lui, il était sur qu'il ne serait pas bien reçu. Carl entra soudainement avec un autre invité, le professeur Smith. Aiden fronça le nez en dévisageant le professeur. Il sentit ses boyaux se tordre douloureusement, il eut soudainement envie de vomir et pas que. Il dû faire une drôle de tête et avoir le teint un peu pâle tout à coup.

Il relâcha Evens soudainement avant de courir vers les toilettes de l'établissement comme ci il avait le feu aux trousses. Ce qui n'était pas si éloignée de la vérité. Il eut à peine le temps de se dessaper et de poser les fesses sur le chiotte qui lui faisait face. Dans sa précipitation, il n'avait même pas eut le temps de fermer la porte des toilettes... D'un mouvement de baguette il attira à lui la poubelle avant de vomir dedans. Il se vidait de tous les côtés ! Il fronça le nez, les odeurs de vomis et de déjections étaient absolument écœurante. Il se demandait comment diable il pouvait être malade comme ça... Il n'avait rien mangé de particulier, pour lui qui était rarement malade c'était étonnant de se retrouver dans un état pareil. Une putain de gastro ! Après s'être essuyé et nettoyé la cuvette et la poubelle. Aiden se dirigea vers le lavabo pour se laver vigoureusement les mains. Son regard vit son reflet dans le miroir et il était pâle comme un linge, avec air un peu maladif. Il se passa de l'eau sur le visage pour se rafraîchir, il avait l'impression d'avoir un peu de fièvre. Il se sécha les main et alors qu'il allait quitter les toilettes il réalisa avec horreur qu'il n'avait pas fermé la porte avant son petit problème de chiasse intempestive.

Aiden sentit ses joues chauffer, il était mortifié. Encore si il n'y avait eu qu'Evens... Il comptait bien passer sa vie avec elle, et ils auraient forcément l'occasion de se voir dans ce genre de situation à un moment ou un autre, même ci il aurait préféré éloigner ce moment. Mais les autres, oh bordel de merde. Il avait juste envie de se cacher dans un trou de souris et de disparaître. Il espérait vivement que les autres ne fassent pas de remarque. Par pitié. Il repassa dans la salle principale qui n'était séparé des toilettes que par un ridicule couloir. Il réapparu dans la pièce sans regarder personne, gêné au possible. Il était toujours pâle, il restait malade tout de même.



édit : gage de Ludo terminé Mdr





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 27

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Réunion de crise Dim Déc 13 2015, 11:21

Seamus
McGregor

Seamus était toujours aussi inconfortable dans une pièce pleine de loup-garous et de vampires. Il n’avait aucun mal à être entouré par des scroutts à pétard ou des hippogriffes même quand ceux-ci étaient affamés et comptaient sur la première déconcentration du garde-chasse pour lui dévorer un doigt. Par contre, être dans la même pièce que quatre vampires adolescents ne le mettait absolument pas en confiance. Il connaissait Sam, son contrôle sur son vampire, mais il restait très jeune. Tout comme les autres dans la pièce. Qu’ils le veuillent ou pas, une partie de leur être était dangereux. Pour eux-mêmes mais surtout pour lui. Le garde chasse était la proie de leur inconscient. Il avait le sentiment qu’à chaque instant, ils pouvaient péter une durite et laisser place à la créature qu’ils abritaient.

Le Valdemar avait l’air d’être le plus sanguinaire de tous. Seamus sentait que s’il n’y tenait qu’au vampire scandinave, son corps d’humain aurait déjà été vidé de son sang et giserait pitoyablement dans un coin de la pièce. Heureusement, il pouvait compter sur son allié et visiblement chef de groupe qu’était Samuel pour empêcher Valdemar à commettre tout débordement. Savoir qu’il était en vie seulement grâce au leadership naturel de son ami avait quelque chose d’incroyablement agaçant…

Samuel avait le talent d’apaiser les tensions en un claquement de doigt. En le flattant de la sorte sur ses connaissances en matière de créatures magiques, Seamus se sentait un peu moins intrusif que quelques instants auparavant. Et puis, s’il était présent, c’était pour Eli. Il devait mettre son malaise de côté et agir de la meilleure façon possible pour elle.

Il avait le devoir de protéger Eli d’un monstre d’un autre type. Ironique. C’était un humain qui avait le pouvoir de menacer l’existence de tout ce petit monde. Ludwig était le pacifiste, il avait une sorte d’aura quasi palpable qui agissait sur Valdemar. Dès qu’ils échangèrent un regard, la tension du second sembla redescendre en un battement de cil.

Soudain, un sanglot imposa le silence de tous les protagonistes. C’était Evens, enfouie dans le cou d’Aiden. Elle, si forte, si impassible en temps normal. Jamais Seamus ne l’aurait imaginé pleurer. Cette détresse était lourde et profonde. Il sentait le poids de la compassion écrasé son coeur d’habitude si insensible aux malheurs des autres. Mais ici, il sentait que sa douleur était grave. Ce n’était pas un amour d’adolescent qui tournait mal, ce n’était pas une dispute entre deux amis ou une mauvaise note attribuée à un devoir. Et quand Evens repris son souffle et entreprit de raconter ses découvertes, Seamus su que son pressentiment était correct.

Samuel lui lança un regard empli de peine et de colère. Leur existence allait être complètement chamboulée par ces découvertes. Seamus hocha la tête, en silence, exprimant tout son soutien.




Valdemar
Réunion de crise

Ces enfoirés ! Bande de bâtards ! De quel droit peuvent-ils jouer avec la vie des créatures comme de simples rats de laboratoire ? Comment était-ce possible que le ministère anglais de la magie puisse cautionner quelque chose d’aussi tordu ? Jamais en Scandinavie les autorités se seraient impliqués là-dedans ! Et après, c’était eux les sauvages ? Ces Anglais étaient de deux imposteurs. Donner des leçons de bienséances et de bien vivre ensemble quand dans l’ombre, ils ne sont que des tortionnaires sans moeurs et sans valeur.

Les poings de Valdemar étaient serrés. Tellement fort que ses phalanges en devenaient blanches et que ses ongles marquaient ses paumes. Il avait envie de tout péter. Il avait envie de décharger sa haine et sa colère sur un responsable. N’importe qui. Mais si ça pouvait être Henry, il aurait été plus que ravi.

Ce fut au tour de Carl d’arriver dans la pièce. Valdemar fronça le nez, mon Dieu que cette bête sentait le chacal, c’était insupportable. Comment faisaient les autres ? Il était suivi par un homme que les autres semblaient connaitre mais qui fit directement demi-tour pour se chercher à boire. C’est à cet instant qu’aider fit une sortie remarquée, fonçant vers les latrines.

Valdemar arqua un sourcil, perplexe, puis se dirigea vers Samuel, qui était complètement dépité par l’annonce d’Evens quelques instants auparavant.


« Vladimir et Aamos ne sont pas nos ennemis. On aurait du les écouter cet été… Au lieu de jouer aux sauvages… » Il lança un regard en biais à Evens. Il avait mal supporté qu’Aiden arrache une dent à un vampire aussi puissant que Vladimir. « Il faut que l’on réduise cette organisation au silence. Allons au ministère et donnons leur une leçon qu’ils ne risquent pas d’oublier… »

L’humain fit quelques pas pour se joindre à eux. Valdemar ne put réprimer une grimace de dégout. On ne l’y reprendrait plus. Il ne ferait plus jamais confiance à un humain. Peu importe ses connaissances en matière de créatures magiques. Ils n’étaient pas de la même race, ils ne pouvaient pas les comprendre.

« Il faut surtout éloigner Eli d’Henry. Ce gars est dangereux. Il l’était déjà AVANT de savoir tout ça… Elle doit se rendre à l’évidence… »

Un point pour le steak sur pattes. Où était Eli ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 31

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Réunion de crise Lun Déc 14 2015, 11:31
J'avais fini de dire tout ce que je savais et je voyais déjà les réactions dans les yeux de mes amis. Ils étaient tous déconcertés, surpris, en colère. Je portais mon regard sur mon frère, il semblait aussi dévasté que je l'étais. Ça devait être dur pour lui.

A ce moment j'aperçus la porte du bar s'ouvrir sur Carl et...Smith. Que faisait-il là ? C'était ça qu'avait trafiqué Carl pour ne pas être à l'heure ? Je lançais un regard noir et encore larmoyant à Carl. Il m'avait laissé seule raconter toutes ces horreurs. Pourquoi parlait-il de sexe léchait par Aamos ? Je fis une grimace. Puis Carl parla dans ma tête, me racontant la conversation qu'il avait eu avec le professeur. Alors les parents de Carl s'étaient sacrifiés pour lui ? Le regard que Smith me lança avant d'aller au bar commander une boisson me fit frémir. Qu'avait-il ? Qu'avais-je fais ?

Alors que j'eus l'idée d'aller prendre Samuel dans mes bras pour le réconforter, je vis Aiden partir en courant vers les toilettes. La suite me laissa penser qu'il était sacrément malade. J'étais assez inquiète. Je commençais à me faire des films, en pensant à un empoisonnement par exemple ? L'affaire Henry me montait à la tête.

Alors que les questions qui fusaient dans mon esprit me paralysaient presque, je sentais quelqu'un me prendre dans ses bras. Samuel. C'était la première fois, de toute ma vie. Il sentait bon. Il sentait le repère, il sentait l'amour, il sentait la sécurité. Je fermais les yeux et m’abandonnais à son étreinte, puissante. Tous les hommes avaient-ils autant de force ? Ou seulement Aiden et Samuel ?

Je pouvais écouter calmement les propos de Valdemar au sujet de Vladimir et Aamos. Les connaissait-il ? Les avait-il retrouvé après notre retour à Poudlard ? C'était possible, connaissant les deux curieux qu'ils étaient. Ludwig n'aurait eu aucun soucis à retrouver leur traces, surtout stimulé par Valdemar.

« Il faut surtout éloigner Eli d’Henry. Ce gars est dangereux. Il l’était déjà AVANT de savoir tout ça… Elle doit se rendre à l’évidence… »

Comment dire ça le plus simplement à ce vampire ? Sa sœur avait une importance capitale pour lui, c'était tout à fait normal. Je sentais Samuel se crispait dans mes bras. Lui aussi ne savait pas comment parler à Valdemar. Il me libéra de son étreinte et se tourna vers son frère.

"Val', Eli n'est plus vraiment la même, je ne sais pas ce qu'elle a depuis son arrivée à Poudlard, mais elle est différente. Elle dit aimer Henry, et ne veut rien entendre, ni mes doutes, ni mes craintes, ni mes revendications quant à sa relation avec cet homme. Même Seamus qui passe tout autant de temps que moi avec Eli n'arrive pas à lui parler. Y'a un truc, elle est accro, aveuglée, je n'en sais rien."

Je fixais mon frère tout en réfléchissant. Le premier truc que je me disais, c'est vu le regard noir que Valdemar avait lancé à Seamus, Samuel n'aurait pas du dire que leur sœur trainait avec un autre humain. Mais il avait raison sur un point, c'était vrai qu’Élisabeth n'était plus la même depuis la fin du mois d'août. Dans son comportement, dans ses propos. Comme si Henry l'avait totalement transformé, envoûté. Pouvait-elle être sous l'emprise d'un filtre d'amour ? Mes réflexions s'interrompirent quand je vis revenir Aiden des toilettes. Je me dirigeais droit sur lui et relevais sa tête du bout de mes doigts pour qu'il me regarde dans les yeux. Je lui souriais. Si lui avait honte, moi je ne ressentais rien de tel. Je savais qu'il allait essuyer des remarques, mais ma seule préoccupation était de savoir comment il se sentait.

"Ça va ?"

J'embrassais son front, il était chaud, mais pas le genre de chaleur naturelle que je ressentais habituellement à son contact. Il était malade.

J'attendais maintenant la réaction de Carl après la remarque de Valdemar au sujet d'aller au Ministère trucider les auteurs de cette organisation. Smith allait se joindre à eux ?




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de crise Mar Déc 15 2015, 00:27
Carl ne s'attendait pas à voir les deux sangsue mais, il comprenait les raisons de leur présence. Aamos et le vampire à un croc vivait et se réunissaient sur leur terre, en Scandinavie. Ils devaient donc être au courant de la raison de cette alliance, les deux sangsue devraient même sûrement rejoindre les rang de Vladimir. C'était l’occasion pour eux de se sentir impliquer dans cette merde. Par contre, la présence de Seamus le déranger un peut plus. Carl avait , comme tout les autres réunis ici, fait confiance à Henry et malheureusement le résultat n'avait pas était celui attendut . Comment pouvait il faire confiance à un autre humain ? Smith était son oncle, il le savait depuis ça rencontre avec ses parents mais, Seamus n'était pas de ça famille.
Pourtant, malgré cette gêne qu'il ressentait pour l'assistant du garde chasse, il voulait luyi faire confiance.

Après un rapide coup d’œil au personne présente, Carl compris que la situation pouvait dégénérer n’importe quand. Evens le regardais comme si elle lui reprochait de ne pas être resté avec elle, de ne pas l'avoir soutenue durant son récit mais, c'était elle qui avait décidé de l'envoyer chercher les autres, Elle savait que Carl aurait tout fait pour tuée Henry ce soir ! Il voulais lui en dire d'avantage, mais, au même moment Aiden courut comme une fille au tapons plein , en direction des toilettes.
Les avantages du loup devenait alors une faiblesse, un moyen infaillible pour gerber son dernier repas. Les bruits de merde qui explosait contre la parois lui perça les tympans, l'odeur de cadavre décomposer lui brûla le nez...

- Pwaa ! Carl ne pouvait pas cachait son dégoût devant les autres. Ferme la porte vieux crado ! Le jeune homme se lança lui même un sortilège de tête en bulle pour ne plus avoir à respirer cette odeur.

Mais au moment ou Aiden fit sont retours dans la pièce principale, le lycan ne put s’empêcher d'imaginer quelque blague . Au bout d'un moment, il fit exploser sa bulle d'aire pour prendre la parole.

- Val, j'ai autant envie que toi de me venger sur ces pourritures mais, on devrais utiliser Aiden comme... Le jeune homme ne put finir ça phrase. Une douleur horrible lui broyait les boyaux.

La tête de Carl commençait à enflait comme un ballons, ses yeux sortait de leur orbites. La tête du loup était en train de se remplir de quelque chose, d'un liquide noirâtre qui commençait à s’échappait par ses narine et ses oreilles.



Smith c'était accoudé au bar pour boire un coup. Cette marche pour rejoindre le lieu de rencontre des ses rigolos l'avait fatigué. Ou effrayer ! Il avait aprit, lors de ce derniers mois, une information qui lui fessait peur. Pourtant, il avait jamais eu peur de rien, même pas de la mort ! Et pourtant, ce retrouvé dans cet établissement, aussi prêt de ses enfants l’effrayer comme jamais !

Il y dix sept ans, il avait rencontré une femme extraordinaire. Elle disposait de dons assez remarquable et Smith avait de suite compris qu'il s'agissait d'un vampire. Un vampire certes mais, une femme si splendide qu'il tomba amoureux lors de leur premiers rendez vous. Cet amour était partager par la jeune femme et leurs unions fut consommé à plusieurs reprise et dans toute les position inimaginable. Beth, la femme au milles ressource !
Mais un soir de pleine lune, un homme du ministères lui annonça que Beth avait du partir. Smith fut briser par cette nouvelle si brutal pourquoi ? Pourquoi lui avait elle pas dit au revoir ?


L'homme sortie de ses pensée pour observer les individu. Parmi eux, il pouvait ses enfant ! Ce qu'il ignorait encore il y à un mois. Il ne savait pas si il était le mieux placé pour leur annoncé la nouvelle, surtout maintenant.

La foret de Scandinavie était toujours aussi belle, même après toutes années. Smith se dirigea vers Vladimir et Aamos tout en écartant les bras.
Il avait connut Aamos un soir quand il était entrain de veiller sur sa sœur et son beau frère. Cette bête avait attirais son attention par ça capacité, la même que son neveux ! Le contrôle parfait ! Cette nuit là il lui avait conseiller de rejoindre Vladimir, un vampire qu'il avait rencontré lors d'un voyages. Il leur avait expliquer l'histoire du complots tout en gardant ses distance Il avait était clair ! Il foutrait le bordel aider par les centaures mais, il ne prendrait pas part à cette guerre.
Maintenant, ses deux amis lui offrit un cadeau en retour ! Il avait du mal à en croire ses yeux Elle était là ! Devant lui, Beth ! Après de longues heures à savourer leur retrouvailles, Beth lui aprit l’existence de son fils et de ça fille !


Il revient au moment présent ou Aiden partie au toilette. Il prêta pas attention au bruit et au odeurs tellement il était fascinée par le visage de ses enfants. Son fils lui ressemblait un peut... Son neveux, lui, ne pouvait pas s’empêcher de faire le pitre.

- Ça suffit ! Il pointa sa baguette sur Carl tout en le métamorphosant à une chose horrible. Je n'en peut plus de vos histoire de merde, de léchages de couilles et autres ! Ce n'est pas le moment de ce dispersait inutilement.

Il s'avança vers le groupe tout en lançant un regard furieux sur le barman qui s'éclipsa dans la resserve .

- Val ? C'est ça ? Smith tendit une main en direction du vampire. Ta colères et justifiée mais, il ne faut pas oublier que l'homme qui diriges tout ça à réussi à tenir prisonnier un loup comme Aamos. Et sans mon neveux, qui dispose des même dont qu'Aamos, ce dernier serait peut être mort ! Il donna un bout de de parchemin au vampire. On ne sait rien sur le type qui dirige tout ça, et tu voudrait te lançait inutilement, tête la première, dans un lieux extra sécurisé ? Smith sourit. Lit plutôt ceci, il te conduiras à Vladimire et donne lui ceci. Il arracha délicatement le collier de coup d'Evens tout en lui souriant. Ce colier lui avait était donnée par Aiden, il pouvait le lire dans son esprit! Hors de question qu'il la fréquente avant de lui avoir demander la permission, c'était ça fille! Il doit attendre de revoir ça dent !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 28

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: Réunion de crise Ven Déc 18 2015, 20:35
Aiden avait manqué une partie de la conversation et n'avait même pas entendu Carl. Trop malade sans doute, lui qui était rarement malade était vraiment mal. Il se donnait l'impression d'être une véritable chochotte. Il pouvait supporter relativement bien de se faire couper en morceau mais une pauvre gastro le mettait plus bas que terre. Vraiment c'était ridicule. Son regard croisa celui inquiet d'Evens qui lui soulevait le menton.

"Pas vraiment." Il haussa les épaules, toujours bien trop pale. "Une bonne gastro sans doute." Ajouta t'il avec fatalité. Il n'avait pas trop la tête à discuter pour le moment de toute façon, il fit un léger sourire fatigué à la jeune femme.

Il écouta ensuite Smith s’énerver sans s'en émouvoir. Il se méfiait de ce gars, il semblait toujours tout savoir sur tout et n'en faisait qu'à sa tête. Si dans une certaine mesure ce point pouvait être discutable, il n'en restait pas moins que l'homme était un sacré manipulateur. Il fusilla du regard l'homme quand celui-ci détacha le collier de la jeune femme.

"Cette sale sangsue ne mérite pas de retrouver sa dent." Marmonna le jeune homme. Des images de ce qui c'était passé et de ce qu'il avait ressenti pendant la torture de son âme-sœur repassèrent dans son esprit. Il savait que les vampires n'avaient pas compris. Mais la dent du vampire était un faible pris à payer, il aurait pu le tuer ce jour là. Aiden le savait, on ne s'attaquait pas à l'âme-sœur d'un loup sans conséquence. C'est de ce côté bestiale dans il avait peur parfois, il l'acceptait mais il avait peur de faire des actions inconsidérés lors de ces moments là. Il pouvait atteindre un degré de violence, la frontière entre le bien et le mal devenaient terriblement ténue.





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 27

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Réunion de crise Mar Déc 22 2015, 23:57


Valdemar
Réunion de crise

Les explications de Samuel concernant Eli lui arracha une grimace. Il ne pouvait pas croire qu’elle soit si différente de la Eli qu’il côtoyait 7 jours /7 il y a de cela quelques mois. Il ne pouvait pas croire que sa soeur pouvait changer de personnalité si rapidement. Bon sang ! Jamais elle n’aurait du partir en Angleterre ! Comment avaient-ils pu la laisser faire ça ?

Le mec qui était arrivé avec Carl revint dans la pièce alors que celui-ci se lançait dans les explications d’un plan d’attaque. Enfin, ce qui semblait en être un. L’homme ne lui inspirait pas du tout confiance. Il n’aimait pas la façon condescendante avec laquelle il lui parlait. Comme s’il n’était qu’un enfant qui n’était pas au courant du danger qui les menaçait. Valdemar détestait être sous-estimé. Quand celui-ci lui tendit la main pour se présenter, le vampire ne bougea pas d’un poil et se contenta de le dévisager l’air mauvais. Qui était cet humain ?! Un intrus de plus ! Il n’en pouvait plus de ces tas de steaks inutiles pétant plus haut que leur cul. Il évoqua son « neveu » qui avait réussi à libérer Aamos. Aussi un loup-garou, visiblement. OK super ta vie, maintenant retourne d’où tu viens prendre soin de ton neveu adoré, on se débrouille très bien sans toi… Celui-ci lui tendit un parchemin, Val hésita puis finit par le prendre et le parcourir du regard. Alors comme ça, ce mec s’attendait à ce que les deux vampires obéissent à ses ordres en bon petits soldats obéissants. Bonne chance, dude ! Aiden marqua son désaccord concernant la dent de vampire. Valdemar eut une grimace de dégout en constatant qu’elle avait toujours ce truc autour du cou depuis cet été. Ces gens étaient vraiment bizarres. Et pour faire plus bizarre que Valdemar, il fallait le faire !

Le vampire toisa l’homme du regard, l’air menaçant. Il n’avait toujours pas compris qui il était et de quel droit il se permettait d’intervenir dans cette histoire.


« Hei Jester*… Si tu as besoin d’un chien pour faire tes courses, il y a deux autres spécimens dans cette pièce qui feront peut être l’affaire mais ne compte pas sur moi. Il est pas encore né l’ihmisen* qui donnera des ordres à Valdemar. »

* Bouffon - Humain






Dernière édition par Seamus McGregor le Lun Déc 28 2015, 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 31

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Réunion de crise Lun Déc 28 2015, 17:00
Son neveu ? Mais de quoi parlait Smith ? Je regardais Carl étrangement, car il ne pouvait s'agir que de lui, c'était lui qui avait délivré Aamos chez elle. Le professeur s'approcha de moi et m'enleva le collier que m'avait offert Aiden. Je le regardais méfiante. Je n'osais trop rien dire, car ce professeur me donnait chaque semaine une fiole de sang modifié qui me permettait de ternir une semaine entière sans boire. Je savais que j'allais lui être redevable à un moment donné, Carl m'avait prévenu.

Cependant je prenais de moins en moins ces fioles, étant donnait que j'avais un contrôle plus grand qu'il y a quelque mois. Aiden râla son désaccord pour moi. Cet enfoiré de Vladimir n'en avait pas besoin, il m'avait fait souffrir injustement, tout ça pour apprendre après leur sorte d'alliance secrète. On se battait pour la même chose après tout.

Je regardais mon collier qui était tout un symbole dans la main de cet homme qui commençait à m'énerver. Pour une fois j'étais en accord avec Valdemar et ses remarques. Cependant je ne disais rien, j'avais l'impression que le vampire allait prendre feu de rage. Sa remarque sur les loups garou me décrocha une grimace. Mais j'avais l'habitude depuis cet été.

"Et alors, qu'allons nous faire ? Attendre qu'il pète un câble et tue l'un d'entre nous ?"




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de crise Lun Déc 28 2015, 18:36

Le vampire ne semblait pas vouloir coopérer mais, Smith s'en fichait comme de son premier caleçons. Un vampire seul face au ministère ne pouvait rien faire et même si ça ne lui plaisait pas. Il ne savait rien sur l’ampleur de ce complot, ni sur les membres de l'organisation et pourtant, il continuer de vouloir jouer les gros bras.

- Tu fait ce que tu veux mon garçon! Smith regardais le vampire dans les yeux sans aucune trace de peur. Il était facile de tuée un vampire! Je te donnais aucun ordre mais, juste un conseille. A toi de voir si tu prend ou si tu laisse! Mais, sache que ces chiens comme tu le dit, pourront te sauver la vie un jour!

Il regarda la dent de vampire qu'il avait entre ça main. Il savait que ce cadeau était important pour sa fille... Il ne comprenait pas pourquoi! Cette dent était une dent de vampire ordinaire mais, il devait avoué que l'arracher de la bouche de Vladimir était un coup de génie! Un coup de maitre!
Ludo avait utiliser un sort de doloris sur Vladimir pour le punir d'avoir touché à Evens mais, il regretter de ne pas avoir eu l'idée de lui arracher son dernier croc. ce Aiden était un génie.

- Comme je l'ai dit, je me fous de savoir comment va mourir ce jeune homme! Smith tendit le collier à Evens. Ce n'est qu'un homme parmi d'autre et je pense que vous avez l’avantage du nombre. Et je vois que tu est bien protéger.Il fit un clins d’œil en direction d'Aiden

Smith se retourna en direction de la sortie tout en redonnant son aspect normal à Carl. Il y avait assez de créatures dans cette piece pour régler le problème Henry mais, il savait bien que cette petite bande devrais, tôt ou tard rejoindre les rang d'Aamos et de Vladimir.

- Et prend une douche! Il ne cita pas de nom mais ces mot était à l'intention de Val'. Tu put... Le chien! Sur ces mot Smith s'évapora dans une épaisse fumée noir.

Il avait enfin rencontré ses enfants et il savait qu'un jour, il leur dirait toute la vérité. Il avait ensorcelè la dent en sachant que ça fille la remettrait autour du coup! Au contacte de ça nuque le collier lui dévoilerais un plans d'Azkaban... Son fils, lui, semblait être un peut plus apte à suivre son enseignement...

HRP: Carl ne parlera pas ^^. A vous ^^. Chouquette, je met en place notre petit tours à Azkaban ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 28

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: Réunion de crise Dim Jan 03 2016, 14:43
Aiden avait laissé les autres se brouiller sans intervenir, il était patraque et ça ne semblait pas vraiment s'arranger. Seul un peu de repos lui ferait du bien. Il était tout de même dérangé qu'ils puissent tous parler de la mort d'Henry comme-ci il n'avait pas été avec eux avant, comme-ci il n'était qu'un monstre. Même lui avait le droit à plus de considération, Aiden était certain que le jeune homme avait eut une vie infernale, on ne programmait pas un humain aussi facilement. Il n'osait imaginer toutes les souffrances que le jeune homme avait dû traversé. C'était triste, que personne à par Elizabeth ne se soucia de la victime qu'il était lui aussi. Victime et bourreau. Il savait que si la vie d'Evens était mise en cause, il n'hésiterait pas à le tuer, mais ce n'était pas le cas. Pas encore. Aiden était quelqu'un de profondément altruiste malgré ses sautes d'humeur et sa violence sous-jacente. Il avait donc suivi le reste de la conversation en retrait, il voyait bien qu'il était le seul à ne pas être tout à fait d'accord avec ce qui était dit.

Il avait froncé les sourcils quand Smith lui avait fait un clin d’œil après avoir remis le collier à Evens. Il savait qu'il avait posé un sort dessus pendant que le reste d'entre eux était concentré ailleurs. Et évidement que a protection d'Evens lui tenait à cœur, bien qu’elle soit plus que capable de se défendre seule. Aiden attendit en retrait, toujours proche de sa blonde, il ne comptait pas la lâcher d'une semelle. Il ne voulait pas prendre part à la discussion qui scellerait le sort d'Henry. Quelque chose le dérangeait vraiment avec toute cette histoire. A dire vrai, il n'était là que pour Evens et Carl éventuellement... les autres ils s'en fichaient royalement. Même ci ses relations avec Samuel étaient moins tendues, il n'était pas ami pour autant.





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 995
Féminin
Nombre de messages : 3658
Age : 27

Feuille perso
Nom: Seamus McGregor
Maison:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Réunion de crise Sam Jan 09 2016, 16:32

Seamus
McGregor

Seamus était resté en retrait pendant toutes les révélations d’Evens, il se sentait de trop. Mais ce qu’elle racontait était plus que préoccupant. Le garde-chasse avait les yeux rivés sur son ami, Sam, dont le visage se décomposait à mesure qu’elle poursuivait son récit. Et puis il y eut l’intervention de Carl et celle de Smith et Seamus perdit complètement pied.

« J’offre 50 points à celui qui pourra expliquer clairement les liens entre Smith, l’énervement des centaures, l’alliance des vampires et des loup-garous en Scandinavie, la milice secrète du ministère qui est derrière les expériences sur Evens et Henry le sbire programmé pour vous tuer ! »

Il croisa le regard de Valdemar qui semblait vouloir le dévorer pour s’être incrusté dans une conversation où il n’était visiblement invité.


Valdemar
Réunion de crise

Valdemar en avait plus que marre des humains. Chacune de leurs interventions lui donnaient plus de raisons d’éradiquer cette espèce une fois pour toute. Heureusement, le plus dingue de tous avait fait demi-tour et les laissait gérer ça.

« Ce mec est encore plus taré que Carl… »

Marmonna-t-il dans sa barbe, arrachant un sourire à Ludwig qui semblait aussi perplexe que lui avec tout ce qu’il venait de se passer.

« Oui, on a revu Aamos et Vladimir après votre départ. Ils grossissent leurs rangs en vue d’une confrontation avec un groupe anti-créature. J’imagine que c’est celui dont Evens parle… C’est pour ça qu’ils nous sont tombés dessus cet été… Ils voulaient qu’on se joigne à eux… »

Il marqua une pause et son regard se promena sur la porte qui venait de se refermer après le départ du dénommé Smith.

« Mais le lien avec les centaures et le jester j’en sais rien du tout… »


Seamus
McGregor

Seamus fronça les sourcils. Il venait de débarquer dans une guerre inter-espèce. Trop bien… Eli était donc amoureuse d’un mec programmé pour la buter. Trop bien… Il se racla la gorge, attirant le regard noir de Valdemar sur lui, encore une fois.

« On devrait commencer par informer Eli sur la véritable identité d’Allen. Elle est peut-être avec lui en ce moment même, elle doit juste être prudente… » Il marqua une pause puis reprit. « Dans tous les cas, il faut prévenir Terpman… On ne peut pas se permettre d’avoir un gars aussi dangereux qui déambule à Poudlard en toute impunité ! Vous n’êtes pas les seuls créatures parmi les élèves, on ne peut pas jouer avec leur sécurité… »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serpentard
Points : 181
Masculin
Nombre de messages : 248
Age : 31

Feuille perso
Nom: Samuel Hansen
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Réunion de crise Lun Jan 18 2016, 10:57
"Bon, tout ça ne nous mène à rien. Je propose que nous ici à Poudlard, on surveille Henry, de près. Il faut le mettre hors jeu à tout instant. Il faudrait faire des tours de gardes. Je pense que ce n'est pas une bonne idée de prévenir Eli. Je la connais et....et elle irait tout lui dire, notre surveillance, tout ce qu'on sait. Notre seul avantage, c'est qu'il croit qu'on est au courant de rien. Si le Ministère apprend qu'on sait, on est foutu, ils enverront autre chose. Je sais qu'Eli, après tout ça, pourra comprendre..."

En fait j'en savais rien, et j'avais peur. Parce qu'Eli c'était le feu et la glace en même temps et que ses réactions étaient parfois insoupçonnées. Ce que j'étais sûr c'est qu'effectivement, si on lui disait, elle irait prévenir Henry sentant un danger au dessus de sa tête. Par amour, elle le ferait.

"Vous à Durmstrang, essayez d'avoir des info supplémentaires, si Aamos et Vladimir en savent plus ? Et prévenez les. Il faudrait se créer un bracelet ou une bague magique, et que dès qu'Henry passe à l'action, on l'active et ainsi tout le monde est au courant ? Même en Scandinavie. Un coup de transplanage dans la forêt interdite... Qu'en dites vous tous ?"

Je regardais mes frères, puis Seamus. Il pouvait nous débloquer un passage dans la forêt interdite pour que les Scandinaves viennent si il y avait du grabuge ?


Smith s'en fichait qu'Henry meurt. Il avait des propos étranges que je ne saisissais pas. Il me disait que j'étais bien protégée tout en faisant un clin d’œil à Aiden. Ce type me faisait froid dans le dos. Il me rendit mon collier. J'étais étonnée, mais je le récupérais.

Il disparut dans une fumée noire. Il avait quand même la classe, on pouvait pas lui enlever ça. Flippant, mais classe. Mon frère se mit à parler d'un plan plus concret. J'imaginais Eli, je me mettais à sa place et je frissonnais. Je serais dingue - complètement - si on me cachait un tel secret sur Aiden. Et j'en voudrais probablement à vie aux personnes qui ne me diraient rien. Mais jamais j'irai révélé tout ça à Eli malgré tout. J'étais coincée, comme tout le monde ici je suppose. Je regardais les personnes les plus proches de la jeune femme, en fait tout le monde ici, sauf Aiden et moi étaient liés à elle.

Je baissais la tête pour éviter d'avoir à me torturer la conscience et je me concentrais sur mon collier. Je décidais de le remettre autour de mon cou. Un fois posé, je fus prise d'une sorte de convulsion, et il me semblait que ma tête allait exploser. J'essayais d'enlever le collier, mais ça m'était impossible. Bordel, Smith l'avait piégé et je n'avais rien vu !

Les convulsions s'arrêtèrent et j'étais prise de visions. Ça n'avait rien à voir avec mon lien avec Aiden si doux. C'était violent et ça s'imposait à moi, sans que je puisse faire quelque chose.


Azkaban, je le savais, je le sentais. Déjà parce que j'avais déjà vu la prison sur des livres d'histoire de la magie, mais aussi parce que j'en étais convaincue. C'était ça, je le savais. Je pouvais sentir l'écume des vagues sur moi et le froid des lieux m'envahir. J'étais à présent dans la prison et je marchais vers une cellule. Les cris que j'entendais étaient réels, effrayants. Je ne voulais plus avancer, mais je n'avais pas le choix, c'était la vision.


Des Détraqueurs m'entourèrent tout d'un coup. J'étais pris au piège. Je me sentais me glacer de plus en plus. Ils étaient trop nombreux, je n'y pouvais rien, j'étais fichue. J'essayais de penser à un souvenir heureux, mais tous mes souvenirs étaient bloqués, j'étais dans l'hallucination et je n'étais maître de rien. Heureusement, le décor changea et les Détraqueurs disparurent.

J'étais devant une cellule à présent, penchais sur les barreaux, je reconnue difficilement la personne. Heathcliff. Celui qu'on avait rencontré au Ministère de la magie avec Carl. Il était dans un état pitoyable et il mangeait un rat qui passait par là. D'un coup il se tourna vers moi et il me fixa de ses yeux malades. Je sursautais d'horreur.

"Viens ! Aides moi ! Grin ! Viens, avec Carl et Ludo, venez me chercher"

Il tendit une main vers moi pour m'attraper et je me mis à hurler en fermant les yeux. Je hurlais très fort, j'avais envie de sortir de là. Quand j'ouvris les yeux, j'étais allongée au sol, roulée en boule, dans la Taverne du Sanglier. Aiden et Samuel étaient penchés sur moi.

[HRPG : ça traîne un peu, il faudrait pas tarder à clôturer non ? What a Face vu qu'Henry est déjà passé à l'action]



Préfet en Chef en RP

Qui est Samuel Hansen ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Serdaigle
Points : 162
Féminin
Nombre de messages : 692
Age : 28

Feuille perso
Nom: Aiden Trask
Maison: Serdaigle
Age: 15 ans

MessageSujet: Re: Réunion de crise Mar Jan 26 2016, 22:41
Aiden resta silencieux observant les autres, analysant sans s'en rendre compte. Notant certaines choses dans un coin de sa tête. Il devait avouer qu'il n'était pas à l'aise à l'idée de laisser Elizabeth dans l'ombre mais elle n'était pas son amie. Il n'était même pas proche d'elle. Il était plus dérangé par le fait que ceux se disant ses frères lui cachent des choses aussi importantes. Il ne les jugeait pas, mais lui même était bien trop franc pour réussir à cacher des choses de ce genre.

Juste après avoir repassé le collier autour de son cou, Evens s'effondra au sol. Aiden avait réussi à ralentir sa chute pour qu'elle ne se blesse pas. Ses yeux roulaient dans ses orbites, comme ci elle voyait quelque chose. La jeune femme c'était roulée en boule. Son regard croisa celui inquiet de Samuel avant que les deux garçons se reconcentrèrent sur Evens. Quand soudain elle rouvrit les yeux dans une grande inspiration. Que venait il de se passer au juste ?

"Eve, qu'est ce qui c'est passé ? Tu vas bien ?" Questionna Aiden, un peu inquiet ressemblant à s'y méprendre à une canne avec ses canetons.

Le jeune homme se demanda si ce n'était pas un coup de ce Smith. Ce gars était vraiment trop taré pour sa santé mentale.





Aiden Trask - Ma pensine - 5ème année - Préfet de Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de crise Mer Jan 27 2016, 00:40


Réunion de crise


feat Evens & Aiden & Seamus & les sangsue

Smith partis, les sangsue semblait décidé à n'agir qu'au grés de leur envie. Ces deux là ne supportaient les élèves de Poudlard et ils leurs mit la responsabilité de toute cette histoire sur les épaules de Grant et du reste de la clique. Carl n'avait rien contre eux mais, il prefférait faire confiance à ces amis de Poudlard.
Malgré que Seamus n'avait qu'une vision d'ensemble de la situation Carl prévoyait déjà de lui en dire plus mais, plus tard. Le jeune garde chasse était le mieux placé pour patrouiller dans la forêt à ces coté. Evens et Aiden, avec l'aide de leur connections, pouvait couvrir la totalité du château et Samuel pouvait surveiller chaque partie de l'esprit d'Henry. La surveillance de l'homme à abattre ne nécessité rien d'autre et personne d'autre.

Carl c'était légèrement avancé avant de voir Evens tombé sur le sol. Aiden l'avait rattrapé juste à temps pour éviter une chute plus douloureuse même si Carl doutais qu'une tel chute ne puisse blésé la vampire.

''Tu va biens ?'' Carl s'adressa à Evens par son don naturel de communiquer avec les autres créatures. ''Smith est mon oncle mais je pense qu'il cache quelque chose d'autre ! Il t'a montrè quoi ?''

- Bon ! Il s'adressa cette fois ci à toute la troupe. Je pense que tout à était dit ! Il regarda les deux sangsue. En gros vous allait bien vous servir des infos du jester ! Un sourire moqueur apparue au lèvre de Carl avant qu'il ne se retourne vers Seamus. Je vais rentré au château et j'aurais besoin de toi pour préparer l’entrè des autres, pour éviter les heurs de colle. Tu veux te joindre à moi ?

Carl se foutait de savoir comment Samuel et les autres allait retournait à Poudlard, il voulait juste en dire à Seamus, lui parlait de son plans et il devait avouait qu'il était pressé d'arpenter la forêt en compagnie de quelqu'un qui la connaissait aussi bien que lui.



© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Serpentard
Points : 4035
Féminin
Nombre de messages : 14517
Age : 31

Feuille perso
Nom: Evens Grin
Maison:
Age: 17

MessageSujet: Re: Réunion de crise Jeu Fév 04 2016, 20:23
Je me redressais difficilement. Carl me parla de suite dans ma tête et je me retournais férocement vers lui. Petit effet secondaire de la vision que je venais d'avoir.

"Arrêtez de rentrer dans ma tête !!!"

Je venais de crier, j'étais sur les nerfs et l'épreuve m'avait affolé. Il y avait qu'une personne que je tolérais dans ma tête et c'était Aiden. La voix de Carl ne me dérangeait pas d'habitude, mais sur le coup, ça me perturba beaucoup.

Je me relevais avec l'aide de mon demi loup. Comment expliquer ça aux autres ? Je ne pouvais pas tout dire devant Seamus ou aux Inséparables. A qui faire confiance ? Alors comme ça Carl était bien le neveu de Smith, mais pourquoi ne me l'avait-il pas dit avant ? Après tout ce temps que je côtoyais Carl et Smith pour mes potions de sang.

"Je...ça va...je vous dirais plus tard. J'ai fais un petit malaise. Rien de méchant."

Je fixais Carl pour lui signifier que je venais d'avoir une vision de l'homme au nom chelou. En prenant la main d'Aiden pour quitter le bar, la réunion était terminée de toute façon, je lui murmurais.

"Attends je te montre !"

Quelques secondes et images mentales plus tard j'avais retransmis à Aiden ma vision de Heathcliff à Azkaban.

"Tu es sûr que ça va mon amour ? Tu es bien pâle, on devrait aller voir l'infirmière qu'en penses-tu ?"

Je regardais Carl, Samuel et Aiden.

"On parlera de ça plus tard, vous voulez bien ?"

HRPG : je ne me suis pas relu, désolée pour les fautes et autres horreurs possibles

édit de Lilith : j'ai locké le sujet, Evy, Ludo, et moi on a rien a ajouter^^ Si jamais tu voulais encore rp Desh, tu me mp ^^




CHAMPIONNE DE NATATION
Potterlympics


Evens Préfète Serpentard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Réunion de crise
Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion de crise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Réunion de crise [Capitaines]
» Réunion de Crise
» Réunion de crise
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Harry Potter World ::  :: Pré-au-Lard :: La tête de Sanglier-