Le forum est désormais fermé aux inscriptions. Retrouvez sa nouvelle version ici : New Harry Potter World



Partagez | 

Sans doutes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Points : 0
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 42

Feuille perso
Nom: Mari Kerlouan
Maison:
Age: 38

MessageSujet: Sans doutes Lun Sep 21 2015, 22:55
Igor en était presqu'à ronronner, allongé sur mes pieds, dans la tiède atmosphère du pub. La nuit était tombée depuis longtemps, dehors, la pluie et le vent faisaient scintiller les lanternes.

En tête à tête avec une pinte, j'écoutais, coude sur la table et menton dans la main, le dernier bulletin d'informations radiophonique. Chose rare, le nom du speaker m'échappait.

Citation :
"... Enfin, la Directrice de Poudlard refuse toujours de s'exprimer sur les évènements du premier septembre. Une pétition de parents d'élèves et de sorciers inquiets est parvenue au Ministère en début de matinée, pour réclamer une explication, sinon la mise à pied d'Élizabeth Hartman. Le délégué du département..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sans doutes Mar Sep 22 2015, 00:04

Smith enseignée toujours à Poudlard mais, il comprenait de moins en moins la Directrice. En fin d'année dernières elle avait étouffé des événement cruciaux. Elle n'avait pas mis au courant le ministères sur l’existence de l'astrolabe ni de monté en puissance des Erobor.
Pourtant le ministère la soutenais encore et avait même acceptais de placé les pensée de tout les élèves de Poudlard sous cloche après qu'elle avait demandé. Smith ne pouvait plus lire les pensée des élèves sans avoir une mal de tête qui pouvait le mettre à terre.Sans cette capacité il devait utiliser la force pour interroger les élèves qui avait causé autant de problème, Carl, Aiden, Evens, Charlie et Samuel. Mais même cette méthode lui était interdite....

Et maintenant, les centaures s’attaquait au élèves... Plus rien n'étais sous contrôles dans cette écoles.

- Elle ne sera jamais renvoyer... Elle doit avoir une liaison avec le ministre.
Smith ne put retenir un sourire avant de boire une gorgé d'une mystérieuse mixture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Points : 0
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 42

Feuille perso
Nom: Mari Kerlouan
Maison:
Age: 38

MessageSujet: Re: Sans doutes Sam Sep 26 2015, 18:58
Le Pr Smith dans la place, et dans toute sa splendeur.

- Elle ne sera jamais renvoyer... Elle doit avoir une liaison avec le ministre.

Je pouffais dans la mousse de ma Bièraubeurre.

L'émission se terminait.

Citation :
... nos journalistes actuellement en convalescence à Ste Mangouste. Quoiqu'il en soit, Hartman ne disposera plus longtemps d'une telle immunité. C'est la fin de votre bulletin d'information, sorciers et sorcières, je vous dis à demain.

Je commençais alors à compter les secondes avant ...

- Et vous en dites quoi, vous, à Poudlard ?

... avant qu'un client ne nous interpelle, Smith à quelques tables de là, et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sans doutes Dim Sep 27 2015, 02:11

Les Trois Balais était, comme à son habitude, brouillant et plein d'ivrogne qui ne cessait de parlait de leur gloire passait. Si on prêtait attention au âneries dites dans ces lieux on pouvait, autours d'une table du fond, y rencontrés un ancien Aurores qui à combattues contre Lord Voldemort lui même malgré son age si peut élevés, un chasseur de dragon ayant tuée une centaine de dragons dont un le matin même malgré son absence de membre inférieure...

Mais malgré tout ces commérages de bonne vielle femme Smith pouvait tout de même continuer d'attendre la seul petite radio qui se trouvé sur le comptoirs. Il avait remarqué une collègue qui ce trouvé, elle aussi, au milieu de tout ses baratineur.
Au moment ou Smith allait rejoindre le professeur Kerlouan un ivrogne les interpelas.

- Ce que nous disions sur la relation secrète entre la directrice et un troll? Smith renversa son verre sur l’inconnue tout en rigolant. Il était complétement ivre et il pouvait rire de tout. Non mais je vous jure, c'est imbécile croie vraiment que nous allons discuter des affaire de l’école avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Points : 0
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 42

Feuille perso
Nom: Mari Kerlouan
Maison:
Age: 38

MessageSujet: Re: Sans doutes Dim Sep 27 2015, 08:32
Smith se levait au moment où la sortie du client fit converger les regards vers nous.

- Ce que nous disions sur la relation secrète entre la directrice et un troll?

Le curieux fit les frais de l'ivresse manifeste du Pr Ludo, et prit le contenu de la chope de ce dernier en pleine poire.

Non mais je vous jure, c'est imbécile croie vraiment que nous allons discuter des affaire de l’école avec lui.

Ç'aurait pu être dit avec plus de classe, mais c'était la vérité. Malgré les agissements déraisonnables d'Hartman, il ne fallait pas compter sur nous pour alimenter la rumeur. Obtenir un poste à Poudlard nécessitait plus que de bonnes notes. Nous étions parmi les meilleurs sorciers dans nos spécialités certes, et plus encore, car nous possédions beaucoup plus de jugeotte que la moyenne de sorciers.
Hautaine, moi ? Non : essayez de vivre à longueur d'année avec tous les étudiants en Magie du Royaume-Uni... Cette faculté de discernement devient vite vitale dans ces conditions.

Igor, tout à sa sieste, s'était pourtant remis à battre de la queue. Il montait la garde, une veille silencieuse, imperceptible.

L'arrosé s'échauffait et invectivait Smith. Calée dans la banquette, j'étirais mes jambes sous la table. Ce qui eu pour effet de faire se lever le petit berger. Igor bailla avec un gémissement de contentement, et se dirigea vers le professeur de Défense contre les Forces du Mal. L'espoir d'une caresse ou d'une grattouille derrière les oreilles peut-être, ou bien d'avoir sa part dans une éventuelle bagarre. Un brin indécrottable, Igor, depuis cette soirée mémorable dans un bar de Bavière...

Je finis ma pinte d'un trait, et reposais le verre d'un coup sec sur l'antique table. Le claquement provoqua le sursaut des tables voisines. Je souris à Ludo, et m'adressait au barman derrière le comptoir.

- Une autre pinte, je vous prie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sans doutes Lun Sep 28 2015, 21:49

La situation commençait à chauffer autours de Smith. Les ivrogne présent commencèrent à criez plus haut que leur capacité magique et ce fut leur erreur. D'un simple coup de baguette le clients fut changé en blaireau ce qui suffit à calmer touts les esprit.

- Qu'il est beau mon Igor! Smith se baisa tans bien que mal tout en essayant de ne pas tomber comme une merde. Ceci contraster avec l’aisance dont il avait fait preuve quelque minute plus tôt. Attrape le petit blaireau mon toutou

Smith se redressa toujours avec difficulté avant de s'assoir au coté de Kerlouan qui venait de commander d'autres pintes.

- Tout ses ivrogne ne valent pas plus que cette nouvelle directrices. Smith s'appuya comme un boulet sur le dossier de sa chaise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Points : 0
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 42

Feuille perso
Nom: Mari Kerlouan
Maison:
Age: 38

MessageSujet: Re: Sans doutes Mer Sep 30 2015, 18:14
Attrape le petit blaireau mon toutou... Comme si Igor allait se faire prier. Il prit en chasse le poivrot métamorphosé, le poursuivant d'abord dans tout l'estaminet, puis s'échappant par la porte entrouverte.
Je soupirais. Igor reviendrait une fois qu'ils auraient couru quelques kilomètres.

Smith contrôla laborieusement sa chute fesses en premier sur la chaise voisine. Il tenta de reprendre contenance en s'affalant sur le dossier.

- Et une seconde pinte par ici ! Lançais-je haut et fort, sans regarder le bar cette fois. Ludo, ce n'était pas gentil pour les blaireaux.

Le gérant nous apporta nos chopes.

- Avez-vous lu le numéro de la rentrée du journal clandestin de Poufsouffle ? Un exemplaire m'a été envoyé ce matin. Vous devriez y jeter un oeil.

La complicité développée cet été avec ma nièce avec ses avantages. Je bus une première gorgée.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sans doutes Jeu Oct 01 2015, 21:49
Le molosse partie à la poursuites du blaireau encourager par sa maitresse. Cette homme reprendrais sa forme avant de ce faire bouffait, du moins peut être.
Smith prit le journal que sa collègue lui passa. Voilà! Il savait pourquoi il l’aimais temps cette femme! Elle vouait également un culte à la meilleur maison de Poudlard, Poufsouffle. Le journal était imprimé sur du vieux parchemin, surement que les Pouffi' qui avait la tête de ce journal n'avait pas trop de moyens. Smith allait changé tout ça!

Tout ce qui a à savoir sur le complot anti Poufsouffle!


La une du journal était entièrement consacré à la révolte que le château avait connu quelque jours auparavant. Toute les maison ainsi que quelque membre du personnel c'était ligué contre la noble maison de Poufsouffle qui avait su riposté avec force et dans le sang.

Plus bas, une photos! Une simple photos ou on pouvait y voir la directrice emballer un centaure. Smith jeta le Pouffi' d'Or sur la table tout en buvant une gorgé de la pinte que le barman venait de lui apporté.

- C'est une honte, regarde moi cette bécasse au bras de ce centaure... Aucune tenue. Smith se pencha délicatement vers Kerlouan tout en sortant une petite fiole. Mais cela ne durera pas, je compte en finir avec cette bonne femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Points : 0
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 42

Feuille perso
Nom: Mari Kerlouan
Maison:
Age: 38

MessageSujet: Re: Sans doutes Jeu Oct 01 2015, 22:53
Confidence de sorcier ivre... Ça pouvait mener loin cette histoire. Je ne pus m'empêcher de lui lancer une petite pique, l'effet Pouffi' d'Or sûrement.

- Seriez-vous jaloux ? Vous convoitiez le centaure ?

Je clignais de l'oeil, pour lui signifier la puérilité de ma remarque.

- Flacon opaque, bouché, sans étiquette. S'il s'agit d'une devinette, je n'ai pas l'avantage.

En finir avec cette bonne femme... Le personnage m'intriguait. Je n'étais pas au fait de tous les gros dossiers le concernant, mais sa compagnie n'était jamais morne ni monotone. Mes pensées remontèrent le cours du temps, jusqu'au dernier match de Quidditch de Poufsouffle l'année dernière. Enthousiasme est un euphémisme pour qualifier sa conduite d'alors ; allumé comme jamais, il avait fini par mettre le feu à la tribune officielle. Les flammes noir et or avaient atteint des hauteurs vertigineuses...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sans doutes Dim Oct 04 2015, 00:21
- Bien sur! Smith pointa la photos du doigt tout en souriant. Regarde ces courbe saignante, sa barbiche si droite et touffu.

Smith ne put retenir un rire assez bruyant mais, cette fois ci personne ne prit le risque de ce retournée Il s’arrêta net tout en rendant le Pouffi' d'or à Mari. Comment le conseille d'administration de l'école pouvait laissez cette femme à la tête de Poudlard? Comment pouvait il acceptais que les gamins risquent leur vie parce que cette femme ne prenait aucune mesure pour éloignée les centaures

- Tout ce que je peut vous dire cher amie, c'est qu'un sortilèges est trop facilement détectable et simple à neutraliser
Il rangea la fiole dans lune de ses poche qui se referma tout seul avec un bruit de succion Alors qu'une potion, est plus discrète, plus facilement utilisable. Une fois qu'elle boira quelque goute de cette mixture elle pourrait perdre la raison ou... Mourir!

En vrais cette potion était un filtre puissant. Un poison extrêmement dangereux que seul les centaures pouvait réaliser. Smith contais en verser quelque goute dans le jus de citrouille de la directrice et de quelque professeur. Les centaures serait accusé et cette femme serait déclaré inapte à s’occupait de cette école.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Points : 0
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 42

Feuille perso
Nom: Mari Kerlouan
Maison:
Age: 38

MessageSujet: Re: Sans doutes Sam Oct 17 2015, 01:29
Ivre et givré. Je rangeais le papier dans mon manteau.

- Ludo, murmurais-je, je veux en savoir plus.
Et d'une voix plus forte, veillez sur ma pinte quelques minutes, voulez-vous.

Je me levais pourtant doucement, et chancelais tout de même. Ivre. Et oui, moi aussi. Allons bon, le trajet jusqu'aux toilettes n'était pas si exposé aux regards, et une balustrade courait entre deux piliers de bois. Je fis mine de laisser glisser ma main légèrement sur la rampe, façon femme fatale, en vérité si l'appui providentielle n'avait pas été là, je me serai vautrée tel un lamantin maladroit qui s'échoue sur la plage. Et pas sûr que je me sois relevée seule, peut-être serais-je restée là, à ronfler comme un sapeur.

Quoiqu'il en soit, j'étais parvenue aux toilettes des dames. Charmantes, lunette de bois foncé, céramique d'un antique rose poudré, sol et murs carrelés de ciment peint. Je vérifiais une fois de plus le vieil adage qui boit une bière en pisse dix, et puis plongeais mon visage dans un lavabo rempli d'eau froide. Rafraîchie, les idées plus limpides, la démarche bien plus sûre, je retournais dans la salle. Debout près de notre table, je vidais les trois quarts restants de mon verre d'une seule traite.

- Rentrons au château.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sans doutes Mer Oct 21 2015, 22:18
Mari se leva pour se rendre au toilette Elle devait surement éliminer le surplus d'alcool ingurgité cette après midi En regardant sa collègue marchait, tans bien que mal, Smith ne put s’empêcher de jeter un œil au forme du fessier de Kerlouan. La jeune femme était bien roulés comme disait les moldu.

- Toi! La bas! Smith apostropha un jeune homme à la table qui ce trouvait à ça droite. J'ai une peau d'ours à vendre pour que tu puisse passer un hiver au chaud, pour toit 50 gallions.

L'inconnue accepta plus par peur que pour l'affaire qu'il venait de réaliser. Le prof rangea la petite somme dans l'une de ses poche tout en promettant une livraison rapide. Rapide du moins si il trouvé un ours à tuée.

Marie sorti des toilettes et proposa de partir mais, Ludo, lui aussi avait envie de ce vidanger. Tout ses vers de bière et de whisky lui avait remplie la tuyauterie.

- Ok mais, avant je doit m'y rendre aussi.
Il s'y rendus assez défilement et il en sortit aussi vite. Une explosion avait retentit dés son entrée au toilette. Vite sortons!! Hurla t-il à sa collègue, Je me suis trompé de baguette!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Points : 0
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 42

Feuille perso
Nom: Mari Kerlouan
Maison:
Age: 38

MessageSujet: Re: Sans doutes Ven Oct 23 2015, 00:19
J'attendait, assise d'une fesse sur la table. C'est ce qui m'empêcha de vaciller lorsque je fus touchée par le souffle de l'explosion. Les plus avinés des autres clients churent, entrainant chaises, tabourets, verres et voisins.

Smith se rua vers moi, m'attrapa par le bras en hurlant. Pas la moindre trace d'angoisse sur son visage, il souriait alors qu'il m'entrainait hors du pub. Je le laissais volontiers nous frayer un passage dans la foule ahurie, une question de largeur d'épaule. Un coup d'oeil en arrière au moment de franchir le seuil me révéla que seuls les toilettes étaient ... hors d'usage. Le reste du pub ne s'en sortait que décoiffé.

Les toilettes donnant sur l'arrière-cour, depuis la rue principale on ne voyait rien d'anormal, sinon un vague nuage de poussière au-dessus du bar, qui reflétait la lueur des lanternes. Nous ne trainâmes pas dans les parages pour observer plus longtemps ce halo orangé.

Nous ne nous arrêtâmes qu'à la sortie du village, et nous adossâmes à une barrière, secoués d'un fou rire, comme deux étudiants turbulents.

- Fantastique Ludo ! À moins que vous ayez eu la chance de passer inaperçu, nous voilà condamnés à fréquenter la Tête de Sanglier.

Au-dessus de nous, une partie des étoiles était masquée par les nuages.

- Mais vous avez cloué les curieux sur place. Ce qui était préférable pour poursuivre notre conversation.

- Si je résume notre affaire, nous avons une Directrice qui perd manifestement l'esprit, nous sommes en guerre avec les centaures qui habitent malencontreusement juste sous les fenêtres de toute la jeunesse sorcière britannique, celle-ci est donc en grand danger. Et ça pour la partie émergée de l'iceberg des petits problèmes de l'école. Et vous, de votre côté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sans doutes Sam Oct 24 2015, 02:59

Les deux professeur prirent la fuite sans demandé leur reste. Smith venait d'exploser les toilette du bar en ce trompant dans la manipulations de l'une de ses baguettes. Il était tellement ivres qu'il a essayer de faire pipi avec sa baguette magique et bien évidement, bourrée comme il était il ne s'en ai pas rendu comptes. L'homme avait prononcé dans ça tête une sortilèges d'explosion tout en pensant à comment passait la lourde porte de la directrice et ce qu devait arrivé arriva.

En sortant du bar, Ludo put voir un épais nuages de fumé envahir le ciel mais, il ne pouvait plus faire marche arrière. Kerlouan l'avait conduit à la sortie du village, tout deux essoufflé par cette course.

- Attendez une seconde Mari!
Ludo se précipita derrière un arbre pour se vidanger la vessie. Bon apparemment c'est la bonne... Dit il à vois basse tout en émettant un grognement de soulagement au fur et mesure que ça vessie se vidais.

Il se lava les main sans une petite flaque d'eau. Bourrée oui mais, propre! Il rejoignit Mari tout en souriant à sa plaisanterie. les trois balai était bien moins fréquenté mais, ils servaient de la bonne bière.

- Si je vous racontez la moitié des chose que je sait, je devrais vous tuez Mari. Mais, vous résumé parfaitement la situation.
Il s’interrompit en voyant deux jeune gens courir à toutes jambe en direction du château. Tien, ce n'est pas votre nièce, la bas, en compagnie de... mais, qui est ce garçon?

Smith connaissait toute les tête des élèves de Poudlard et il en était sur, ce jeune homme ne fessait pas partie de l'école.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Points : 0
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 42

Feuille perso
Nom: Mari Kerlouan
Maison:
Age: 38

MessageSujet: Re: Sans doutes Sam Oct 24 2015, 17:52
Ma nièce ? Comment ça ma nièce ? Un garçon ? Comment ça un garçon ? Ma nièce avec un garçon ? En dehors de Poudlard à des heures impossibles ?

C'était pourtant bien elle, crâne rasé ("Tu comprends tantine, c'est tellement moins dangereux de jouer avec le feu comme ça !"), silhouette malingre dans l'obscurité. Quand à lui, sweat à capuche et sac à dos...

- Les petits cons. Enfoirés de petits cons.

Être vulgaire n'était pas dans mes habitudes loin de là. Ma baguette passa de ma ceinture à ma main en une fraction de seconde et, avisant un tas d'armoires, commodes, chaises et lustres abandonnées à quelques mètres devant les gamins, je lançais mon sort. L'éclair kaki passa à quelques centimètres du coude de mon élève préférée, atteint son but, et la montagne de vieux meubles s'effondra sur le couple.
Dans la nuit, le réflexe de Léni fut fulgurant : un éclair, fushia cette fois, me frappa en plein sternum et mes jambes se mirent immédiatement à danser une jigue endiablée.

- LÉNI ! Hurla le jeune homme (complètement accroc).
- COURS CRÉTIN ! Rugit de concert la petite pas démontée. L'effet de surprise n'avait jamais eu que peu d'emprise sur elle, privilège d'écervelée.

De la jigue à la tarantelle il n'y a qu'un pas que mes membres franchirent allègrement.

- Ludo cessez de rire et agissez !

Mes jambes stoppèrent net, et se dérobèrent sous moi. Je m'affalais sur le sol, évitant de justesse une pyramide de berlingots couleur chocolat, cadeau caprin à mère Nature.

- Ludo, dis-je, essoufflée. Je vous présente Martin Le Coz.



-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Poufsouffle
Points : 639
Féminin
Nombre de messages : 5570
Age : 32

Feuille perso
Nom: Enid Leniffleur
Maison:
Age: 16

MessageSujet: Re: Sans doutes Sam Oct 24 2015, 21:52
Le hibou était arrivé juste après le déjeuner, directement dans la salle commune. Et puis il avait fallu sortir de Poudlard après les cours. Un peu de mal au départ, beaucoup de monde à trainer dans les couloirs. Bien formuler ma demande. M'y reprendre à quatre reprises. Et enfin j'étais passée hors des limites du château.

Martin m'attendait, assis sur un perron, dans les dernières lueurs du jour. Mon Moldu à moi. Pas angoissé pour un brin à l'idée de rentrer par effraction dans le lieu le mieux protégé et gardé de Grande Bretagne. Le faire entrer, c'était faire déchoir la Directrice. Il fallait juste réussir.

Nous primes le temps de manger le contenu de ma musette, de nous bécotter, de faire des projets allant jusqu'au lendemain matin. Penser plus loin aurait été présomptueux.
La nuit était tombée depuis longtemps, nous n'allions plus tarder.

Soudain, Igor passa en trombe devant nous, pourchassant un blaireau.

- Mari est dans le bourg. Au Trois Balais sûrement. Que le grand Smith me croque !
- On peut tenter le passage maintenant si tu te sens prête, ça ne va pas s'arranger en attendant plus longtemps.
- Le souterrain débouche dans l'arrière cour du pub. On y accède par les toilettes. Ou alors par-dessus les toits.
- Va pour les toits.

Une ruelle sombre, puis une seconde encore plus sombre, puis une troisième toute plongée dans le noir, puis une quatrième... Bref. Une vieille écurie au toit bas était accolée au grand garage à calèches de l'arrière cour du pub. L'explosion nous surpris sur le premier toit.

L'écurie s'effondra d'un coup et nous nous retrouvâmes debout sur le toit à terre aux milieu des décombres et de la poussière. Martin me retrouva à tâtons et me serra contre lui.

- Plan P ma chérie.

Nous nous mîmes en route pour l'école. En courant, parce que c'est bien plus fun. Et puis on avait à nouveau faim.




-



Championne de l'épreuve de Quidditch, et des Combats sanglants et salissants aussi.  
ban sponsorisée par le Pouffinoir qui jamais ne se taira !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enidatelier.blogspot.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sans doutes Mer Oct 28 2015, 00:41
Cette nuit allait être folklorique tout comme l'après midi. Smith ne dénoncé presque jamais les conneries des gamins mais, la la nièce de Kerlouan essayer de faire entrée un moldu à Poudlard... Malgré toutes les idée qui lui passa par la tête Smith ne pouvait pas tolérait une tel effraction sans réagir. Et sa réaction fut fulgurante. Il balança la jeune Leni à sa tante, tout simplement.

La Kerlouan, contrairement à ce que pensait Smith, se retrouva vite submergé face à une simple gamine et à un moldu. Il n'en croyait pas ses yeux, il devrait agir, faire le sale travaille. Son geste était fluide et rapide, sans aucune interruption entre la formule et le geste, il transforma le tas de détritus en énormes serpent de feux qui se mit à travers la route des deux jeune gens.

- Tu croyait vraiment que j’allais te laisser faire?
Smith venait de transplaner au devant des deux tourtereaux qui ce tenait la main face à leur obstacle. Mais Smith eu une idée. Je te laisse partir et entré si tu me rend un petit service.

Il s'adressa à Leni avec un large sourire. Et si c'était un moldu qui droguait la directrice? Kerlouan était toujours à la lute contre le maléfice que lui avait envoyais sa nièces et dans les pires des cas il pourrait la convaincre...

HRPG: Le tank arrivera plus tard ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Points : 0
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 42

Feuille perso
Nom: Mari Kerlouan
Maison:
Age: 38

MessageSujet: Re: Sans doutes Mer Oct 28 2015, 10:56
Mes jambes apaisées, je fus prise d'un fou rire. La dernière fois que ma nièce m'avait lancé parfaitement ce sort, nous étions en Petite Bretagne, à jouer dans un champ près de la ferme, et mes frangins étaient derrière elle pour la guider ; Martin, perché sur un muret de pierre sèche, lui prodiguait ses encouragements. Elle avait bien retenue ses leçons.

À dire vrai, je m'attendais à tout sauf à une blague. Peut-être aurais-je du les stupéfixer sauvagement au lieu de simplement les stopper dans leur course. Faire des remontrances à ces deux adorables gavroches après un tel aveu de faiblesse ne serait pas chose aisée, mais il m'aurait impossible de toucher à un seul de leur cheveux. Je devenais mère poule en leur présence. Autant laisser le professeur Smith s'en charger.

Je ne pouvais cependant pas m'expliquer comment Léni avait pu deviner que j'étais présente et responsable de la dégringolade du tas de vieilleries. Elle avait l'Impedimenta rapide - toujours grâce à nos petits entrainements estivaux - et son sort ridicule n'avait qu'une signification, "je sais que c'est toi tantine".

Ludo, apparemment bien remonté, convoqua deux serpents de feu pour couper la route aux tourteraux. Un brin excessif peut-être, Mr Smith. Il transplana devant eux. Retrouvant ma sérénité, je fis de même, juste à temps pour entendre sa sentence.

Pour des raisons différentes, Ludo Smith et Enid Leniffleur poursuivaient le même but, éjecter la Directrice de son siège.
Et si faire entrer Martin, un moldu, dans Poudlard n'était qu'un moyen d'aggraver le cas d'Elisabeth Hartman ? Un plan tordu tout à fait dans le genre de Léni.

- Je te laisse partir et entrer si tu me rends un petit service.

Qu'est-ce que Ludo avait encore inventé... Sa haine de la Directrice était assurément bien plus forte que son mécontentement envers son élève. Je voyais venir le moment où Ludo et Léni aller pactiser pour la faire tomber. Et quand deux bourriques (trois avec Martin, qui n'était pas en reste de ce côté-là) sont prêtes à marcher de concert...

- Ludo, et si vous leur expliquiez clairement tout de suite, qu'on ne perde pas de temps à tourner autour du chaudron ?

Après tout, il était intéressant d'entrer dans leurs folies. L'Histoire de Poudlard ne s'écrit pas avec les gentils élèves bien disciplinés et les professeurs rigides qui continuent à exercer même après leur mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sans doutes Jeu Oct 29 2015, 23:38
Smith était dresser droit comme un I devant les deux jeune étudient. L'une était sorcières et l'autre moldu. Leni était prête à tout pour faire visité Poudlard à ce charlot et Smith allait profitait de la situation. Kerlouan les rejoignit quelque secondes plus tard, ses jambes avaient retrouvé leur calme et elle semblait aussi intéresser que ça nièce.

-Je vois que tes jambes on cessaient de gigoter dans tout les sens.
Se moqua ludo qui avait éliminer tout gramme d'alcool de sons corps.

Le professeur de défense contre les force du mal sorti sa baguette tout en tapotant la poche du grand nigaud. Il pointa, par la suite, sa baguette en face de lui et ce ce passait par la suite était extraordinaire. Le porte clefs du jeune homme sorti de sa poche à une vitesse folle pour se planter dans le sol. Le petit porte clef avait la forme d'un char. D'un coup ce char grossi et prit la taille réel d'un vrais char d’assaut.

- Vous allez vous servir de ce char pour forcer le mur d'enceinte. Mais, ne rêver pas, il est totalement désarmé et il vous sera impossible, même par magie, de réactiver son armement. Il fit un léger clins d’œil à Leni tout en se penchant vers le moldu. Toi, quand tu te fera prendre, tu devra verser ça dans le verre de Miss Hartman! Tout discrètement.

Il y avait que très peut de chance que ce plans fonctionne. Le chars, une fois passer le mur d'enceinte disparaitra aussi vite qu'il est apparue. Ensuite, Leni et le petit con serons seul face au centaure...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sans doutes
Revenir en haut Aller en bas
 
Sans doutes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Harry Potter World ::  :: Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-